IADE

Quid de l’infirmier anesthésiste diplômé d’État

Cet article fait partie du dossier :

Compétences infirmières

L'infirmier anesthésiste diplômé d’État est un infirmier qui se spécialise afin d’acquérir des compétences supplémentaires dans les domaines de l’anesthésie, de la réanimation, des soins d’urgence ainsi que de la prise en charge de la douleur. Dans ce cadre, il va réaliser l’ensemble des gestes qui concernent la prise en charge anesthésique des patients à sa charge. Son rôle est prépondérant dans les domaines de l’urgence, de la formation, de l’encadrement ainsi que dans l’évolution de sa profession (recherche).

Spécialisation la plus longue de la filière infirmière à ce jour, la formation d’infirmier anesthésiste (IADE) est souvent mise en première ligne lorsqu’il s’agit de cerner les pratiques dites avancées en matière de soins infirmiers. En 2005, la profession avait entamé un processus pour se réformer et se moderniser, afin de s’intégrer dans un cursus universitaire (système Licence Master Doctorat). Au fil des travaux concernant la réingénierie, ces évolutions se sont concrétisées en 2012 par la parution de l'arrêté du 23 juillet 2012 relatif à la formation conduisant au diplôme d'Etat d'infirmier anesthésiste qui est aujourd’hui celui en vigueur pour réglementer cette profession. Nous vous proposons de passer ici en revue tous les nouveaux aspects de cette formation.

Présentation du métier de l'infirmier anesthésiste diplômé d'état en vidéo sur le site http://www.cripp-idf.fr/

9 547 infirmiers anesthésistes en exercice en France métropolitaine au 1er janvier 2015, 69% sont des femmes (source Drees, avril 2015)

L’épreuve d’admissibilité

Le candidat sera évalué par un jury composé du directeur de l’école, de son conseiller scientifique, d’enseignants, de cadres infirmier anesthésistes, ainsi que d’infirmiers anesthésiste diplômés accueillant des étudiants sur leur lieu de travail. La parité entre médecins et infirmiers au sein de ce jury sera respectée.

Ces épreuves comprennent :

  • Une épreuve écrite et anonyme évaluant les connaissances professionnelles du candidat. Cette épreuve comporte 20 questions notées sur 40 qui doivent être traitées en une heure trente minutes. Le domaine d’évaluation concerne l’ensemble du programme de la formation du diplôme d’État d’infirmier. A l’issue des résultats, sont déclarés admissibles les candidats ayant obtenu une note égale ou supérieure à 20 sur 40.
  • Une épreuve orale sur un sujet d’ordre professionnel qui demandera au candidat de mettre en œuvre ses connaissances et son expérience professionnelle dans sa capacité à gérer une situation concrète. Tous les candidats d’une même séance sont interrogés sur un sujet identique qu’ils auront 20 minutes pour préparer. L’exposé et la discussion du cas seront limités à 10 minutes. La note sera attribuée sur 40 et si cette dernière atteint au moins 20, elle sera ajoutée à celle de l’épreuve écrite.

Seront admis les candidats bénéficiant de la meilleure note par ordre décroissant en fonction des places disponibles de l’organisme de formation. Une liste complémentaire peut être établie toujours en fonction de la limite de place et par ordre décroissant.

La formation d'infirmier anesthésiste (IADE) s'étale désormais sur une durée de 24 mois découpée en quatre semestres. Elle se déroule en alternance entre les lieux de stage et les temps de formation théorique dans les écoles.

La formation

La formation d’IADE est réputée difficile. Cependant, à l’issue des épreuves d’admissibilité, les échecs sont rares et les étudiants accédant à la seconde année de formation terminent diplômés dans l’écrasante majorité des cas. Il n’est pas nécessaire d’avoir exercé en réanimation ou dans des services dit « techniques » pour réussir cette formation. Néanmoins, certains aspects des prises en charge peuvent être facilités s’ils ont été préalablement abordés dans le cursus professionnel. La formation d'IADE est d'une durée de 24 mois. La rentrée est fixée le premier jour ouvrable du mois d’octobre. 25 jours de vacances sont répartis sur l’ensemble d’une année. L’enseignement est partagé entre les cours magistraux et les stages de terrain. Ces derniers sont réalisés dans l’établissement gestionnaire de l’école ou dans les lieux conventionnés avec cette dernière. Il n’y a pas de note de stage. Il est validé ou non en fonction des atteintes des objectifs fixés.

Tous les ans, un examen de mise en situation professionnelle en situation clinique est effectué. Il doit durer au maximum 5 heures et être notée sur 40 points. Pour chaque année est également réalisé un examen écrit du diplôme d’état qui se déroule au mois de septembre. Il porte sur l’ensemble du programme traité. Il comprend une épreuve de synthèse, ainsi qu’une épreuve de dix questions, toutes deux notées sur 20.

A ces notes s’ajoutent celle de la moyenne des résultats obtenus lors des six notes d’évaluation continue des séquences. Sur l’ensemble du cursus, il faut obtenir une note égale ou supérieure à 80/160.

Toute note inférieure à 7/20 à l’écrit ou à 20/40 en mise en situation est éliminatoire.

Pour se présenter au diplôme d’état d’infirmier anesthésiste, le candidat doit :

  • avoir validé chaque séquence de l’enseignement théorique ;
  • avoir validé chaque mise en situation professionnelle ;
  • avoir validé l’ensemble de ses stages ;
  • présenter un travail d’intérêt professionnel.

Secteurs d'activité

Au sein d’une équipe pluridisciplinaire, l’IADE travaille en étroite collaboration avec le médecin anesthésiste réanimateur (MAR). Les soins étant assurés 24h/24 les équipes sont réparties sur le matin, l'après-midi et la nuit avec un roulement (sur la base de 35h/semaine). En dehors des activités programmées du bloc opératoire, il assure la prise en charge des urgences avec un système de gardes ou d'astreintes la nuit et / ou le week-end.

L'IADE exerce principalement en blocs opératoires et obstétricaux mais aussi en salle de surveillance post-interventionnelle (SSPI) et en service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR).

Il accueille le malade en salle d'opération et prépare le matériel d'anesthésie :

  • Il gère l'anesthésie conjointement avec le médecin de son induction jusqu'à la phase de réveil ;
  • Il effectue la surveillance per opératoire et adapte l'anesthésie aux différents temps opératoires conformément aux protocoles et aux recommandations en vigueur ;
  • il participe à la maintenance et à la gestion des divers matériels, médicaments, produits sanguins ;
  • il réalise et contrôle les soins infirmiers en anesthésie, réanimation ou traitement de la douleur ;
  • il élabore des protocoles, évalue la qualité des soins et forme les stagiaires...

Rémunération

La rémunération nette mensuelle d'un IADE s'échelonne de 1.650€ en début de carrière à 2.670€ en fin de carrière, dans le secteur public. Diverses primes s'ajoutent, pouvant augmenter le salaire net mensuel d'environ 300 € en fonction des gardes effectuées.

Evolution

Les infirmiers anesthésistes peuvent accéder à des fonctions d’encadrement soignant ou enseignant, puis être directeur de soins.
Ils peuvent aussi préparer des diplômes universitaires (DU) ou inter-universitaire tels que le diplôme (DIU) de formation des professionnels de santé à la prise en charge de la douleur.

Représentation syndicale

logo SNIALe SNIA, syndicat national des infirmiers anesthésistes, partenaire d'Infirmiers.com, propose sur son site internet une rubrique "Documentation" où de nombreuses ressources documentaires mises en ligne par le SNIA et externes sont disponibles et une fiche métier très détaillée. N'hésitez pas à aller les consulter !

Creative Commons License

Rédacteur Infirmiers.com vincent.elmer@infirmiers.com

Retour au sommaire du dossier Compétences infirmières

Publicité

Commentaires (2)

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

61 commentaires

#2

Oui

Puisque vous posez la question dans un sujet concernant les IADE, la réponse est oui. Il arrive que les IDE souhaitent se spécialiser précisément pour être compétents en SMUR.

Ce qui n'est pas forcément suivi d'effet sur le terrain, tous les SMUR étant loin d'avoir compris que les IADE étaient les personnels les mieux adaptés à l'exercice.

Dondon9642

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#1

Question

Coucou tout le monde, je me pose la question suivante : y'a-t 'il une forte demande par les infirmiers pour intégrer un SMUR ? ^^ Merci d'avance