IADE

Le masque laryngé

Cet article fait partie du dossier :

Profession infirmière et législation

    Précédent Suivant

Depuis plusieurs mois une polémique s’est développée au sein de la communauté infirmière. Le feu a été mis aux poudres lors de l’annonce officieuse et fortuite via Internet de l’utilisation par certains services de secours de masques laryngés par des personnes manifestement non autorisées. Cet arbre cache une forêt où la réalisation d’un certain nombre d’actes de secouristes semble relever de l’exercice illégal de la profession d’infirmier. Qu’en est-il ?

 

I- Le cas du masque laryngé

Masque laryngéIl convient tout d’abord de replacer le dispositif dans son contexte. Le masque laryngé est un matériel destiné à la ventilation de patient en anesthésie. Son indication comprend les interventions de courte durée (

Le ML est contre-indiqué chez les patients à risque de régurgitation ou d'inhalation, que la cause en soit chirurgicale ou médicale. [1]De ce fait, les interventions sous cœlioscopie, ou chez le patient obèse sont formellement contre indiquées. Ce dispositif ne permet pas d’isoler les voies aériennes des voies digestives. Le risque majeur est donc l’inhalation du contenu gastrique (syndrome de Mendelson).Son utilisation est donc relativement restreinte et obéit à des règles connues. Nous avons cependant...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)