IADE

Master IADE, 3 semestres déjà !

Les écoles d’IADE se réunissent en assemblée générale bisannuelle sous l’égide du Comité d'Entente des Ecoles d'Infirmiers Anesthésistes Diplômés d'Etat (CEEIADE) en mars et en novembre 2014. Depuis la réforme des études initiée en octobre 2012, ces rencontres sont l’occasion de faire des points d’étape du déploiement de ce nouveau programme de formation au sein de chaque école.

Communiqué du CEEIADE - Avril 2014

bloc opératoire masque

Les IADE attendent toujours la reconnaissance de leur diplôme en master...

Les journées de rencontre de mars 2014 ont également permis de travailler en commun la question des modalités d’évaluation des Unités d’Enseignement (U.E.) afin d’harmoniser les pratiques en la matière. Cette activité commune a abouti à un consensus qui a été adopté par les 25 écoles présentes. Ces préconisations vont être proposées à la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) pour un éventuel réajustement de l’arrêté du 23 juillet 2012.

Par ailleurs lors des échanges entre écoles le constat a été fait que toutes ont pu déployer les enseignements du semestre 3. L’adossement à la recherche (U.E.5) concrétisé par un stage de 4 semaines en recherche a pu se réaliser sans difficulté particulière. Les étudiants, enseignants chercheurs, et formateurs des écoles se sont investis totalement dans cette activité. L’aspect innovant et positif de ce stage a fait le consensus de toutes les écoles.

Le point sur le conventionnement entre école, université et région a également été abordé. A ce stade 7 écoles sur les 25 présentes ont signé convention. Pour 7 autres écoles les négociations autour de ce texte sont en voie d’aboutissement. Cependant ce processus n’a pas connu de progression notoire pour 11 d’entre elles. Il semblerait que certaines universités soumettent cette signature à la publication par le Ministère de l’Enseignement Supérieur du décret attribuant le grade master à la formation IADE.

Le problème de la parution de ce texte a été évoqué lors de la réunion du comité de suivi de la réforme du 14 février 2014. Il serait selon la représentante de l’enseignement supérieur dépendant de la signature de l’ensemble des conventions. Il y a bien là un point de tension que le bureau du CEEIADE se propose d’évoquer dans un courrier qu’il va adresser aux deux ministères. En effet les ministères en charge de la santé et de l’enseignement supérieur s’étaient engagés en aout 2010 sur l’objectif de voir conférer le grade de master à l’issue d’une formation répondant aux exigences universitaires. Ces obligations ont été respectées. Nous ne pouvons concevoir qu’après l’obtention des 120 ECTS que requière la formation les étudiants soient dans l’incertitude concernant l’attribution de ce grade master.

Les écoles réunies au sein du CEEIADE sont confiantes quant à l’aboutissement de cette réforme. Les directeurs, responsables pédagogiques et formateurs accompagnent les étudiants de cette première promotion avec enthousiasme et motivation. Ils ont la conviction que cette réforme se traduira à terme par une évolution profonde de la profession d’infirmier anesthésiste.

http://www.ceeiade.fr/

Publicité

Commentaires (0)