IADE

Un concours pour améliorer l'anesthésie de l'enfant

Le 21 septembre 2012, lors du congrès de la Société Française d’Anesthésie et de Réanimation, organisé par l'association Sparadrap, le palmarès du premier concours national sur l'anesthésie de l'enfant à été dévoilé. Suspense...

Un concours pour améliorer l'anesthésie de l'enfantEn France, un million d'enfants sont anesthésiés chaque année. Malgré les améliorations techniques et relationnelles, l'anesthésie reste une source d'inquiétude pour l'enfant et ses parents. L'association Sparadrap a d'ailleurs diffusé, en septembre 2011, un kit d'information (inclus dans le pack infirmier pédiatrique « pour avoir moins mal !») destiné à informer les enfants et leurs parents sur le déroulement d'un acte chirurgical, de la préparation à l'anesthésie et jusqu'au réveil. Grâce à un projet d’accueil spécifique des enfants, l'anxiété de l'enfant et son entourage peut être amoindri. Des solutions existent déjà, mises en place par plusieurs équipes professionnelles et « c'est pour encourager ces initiatives et favoriser leur développement que nous avons lancé en 2011 un concours national auprès des équipes d'anesthésie » explique Françoise Galland, directrice de l'association Sparadrap.

Un concours national

Un règlement a été établi par un groupe de travail composé de professionnels de l'anesthésie et de la pédiatrie. Chaque équipe qui a participé au concours devait fournir le descriptif détaillé des actions mises en place, des photographies, des vidéos... L’association Sparadrap a reçu treize candidatures d'équipes exerçant dans différents lieux (structures privés, centre hospitalier, centres hospitaliers universitaires...) avec une fréquentation allant de 200 à 9 000 enfants par an et disposant, ou non, d'une salle de réveil spécifiquement pédiatrique. Le jury était aussi composé de professionnels de l'anesthésie, de psychologues pour enfants mais également d'une sociologue. Afin d'élire les lauréats, le jury a prêté une attention particulière à tout ce qui a été mis en place pour faciliter l'information de l'enfant et de sa famille, le confort, la séparation avec les parents... mais aussi à l'instauration de protocoles avec une volonté de pérenniser les actions.

«  Treize candidatures pour trois gagnants »Et les gagnants sont...L'équipe d’anesthésie du Centre d’endoscopie et de chirurgie ambulatoire du centre hospitalier régional universitaire de Strasbourg a reçu le masque d’or (4.000 €). Dans ce projet intitulé « Même pas peur même pas mal », l’information de l’enfant et de ses parents tient une place importante. La consultation d’anesthésie se déroule en trois temps : avec le médecin anesthésiste pour...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)