IBODE

"Tout nouveau, tout neuf"... pas pour les soignants...

Depuis le 10 juin 2014, un mouvement de grève perturbe l’activité des blocs opératoires du tout nouvel hôpital Pierre-Paul Riquet (PPR) à Toulouse, dont l’emménagement s’est achevé il y a un mois. Arrêt de la polyvalence à outrance, plus de temps et d’effectifs, réoganisation du fonctionnement des blocs sont parmi les principaux motifs de revendications.

« Des conditions de travail fortement dégradées »

La polyvalence à outrance et sans formation appropriée est dénoncée par les personnels des blocs qui se disent épuisés et en danger.

Tout beau tout neuf, le nouvel hôpital toulousain Pierre-Paul Riquet, construit sur le site pavillonnaire de Purpan mais qui accueille aussi des personnels de l’hôpital Rangueil, est actuellement au cœur d’un conflit social qui vient perturber le travail au sein des 25 salles d’opérations que compte l’établissement. À ce jour, 147 opérations ont ainsi dû être déprogrammées. Le préavis de grève déposé par le syndicat CGT du CHU le 10 juin invoque des conditions de travail fortement dégradées pour les personnels des blocs opératoires de l’hôpital PPR, soit une centaine d’infirmières (IDE + Ibode) et près de 80 aides-soignantes.

La polyvalence excessive dénoncéeL’arrêt de la polyvalence à outrance est l’une des principales revendications des personnels en grève. En effet, depuis l’arrivée des équipes sur ce nouveau site, l’hyperpolyvalence est désormais de mise avec la dissolution de l’équipe bloc d’urgence auparavant dédiée. Mais après un mois de fonctionnement, la mutualisation des équipes (neurochir, traumato-orthopédie, digestif, ophtalmo…) sur les blocs d’urgences...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)