IDEL

Règles de bon usage des antiseptiques en HAD

    Précédent Suivant

Les règles s’appliquant à l’usage des antiseptiques en HAD sont les mêmes qu’à l’hôpital :

antisepsie nettoyage de plaie

Bon usage, gestion, procédures... chacun dans sa pratique doit connaître ces éléments...

  • on privilégie les unidoses ou les petits conditionnements (1 dose = 1 soin = 1 patient). Eliminer les doses unitaires juste après leur utilisation ;
  • l’utilisation des antiseptiques est adaptée au niveau de risque infectieux de l’acte de soin et les professionnels libéraux intervenant au domicile doivent suivre des protocoles clairs ;
  • ne jamais appliquer successivement deux antiseptiques de familles différentes ;
  • utiliser un antiseptique alcoolique pour les soins sur peau saine (injection, prélèvement, cathéter, champ opératoire…) ;
  • indiquer sur le flacon la date d’ouverture, respecter la durée de conservation après ouverture (un mois).

Principes généraux de gestion des antiseptiquesIl est recommandé de limiter les références d’ATS disponibles afin d’harmoniser les pratiques et éviter les confusions d’emploi(2,3). Règles de manipulation des flacons(2) - Réaliser une friction des mains avant toute manipulation- Vérifier la date de péremption indiquée par le laboratoire- Ne pas toucher l’ouverture du flacon ou le bouchon réducteur avec les doigts ou avec des objets souillés- Ne pas reconditionner, ni...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire