IDEL

Accidentée du travail, une infirmière libérale doit rembourser ses soins

Elisabeth Durrieu, infirmière libérale, a été victime d'un accident du travail durant sa tournée. En effectuant ses démarches administratives, elle découvre que ses soins ne seront pas pris en charge car elle n'est couverte ni pour les accidents du travail, ni pour les maladies professionnelles... Elle a donc décidé d'envoyer une lettre ouverte au président de la République, et de la partager avec la communauté pour que ses collègues ne connaissent pas la même mésaventure....

infirmière libérale patient alité

Victime d'un accident du travail, une IDEL doit payer pour ses soins

Monsieur le Président,

Venant de subir un préjudice moral, je tiens à vous adresser cette lettre afin que vous soyez au courant et, je l’espère, puissiez remédier à cette profonde injustice.

Je suis infirmière diplômée de l’état français depuis 1985. Après plusieurs années d’expérience en hôpitaux et cliniques, je me suis dirigée vers la profession libérale. J’ai donc dû accomplir toutes les formalités qui étaient nécessaire, sauf une, pour mon malheur, dont je n’ai jamais entendu parler ni par les caisses d’assurance maladie, ni par l’urssaf, ni par les caisses de retraite.En effet donc, le 13/03/2015, j’ai été victime...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (5)

filou69

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

Enormissime

Bonjour
Je suis tombé par hasard sur cet article, mais même si il date un peu je n’ai pas pu m’empecher D’intervenir!
Au début j’ai vraiment cru à une blague! Carrément une lettre au président, au ministre etc....
Comment peut on exercer cet activité sans être un minimum au courant de son statut? Une aberration.
Je parle en connaissance de cause car je suis installé en libérale depuis 2010.
Et oui, nous ne sommes pas au régime générale, nous somme PAMC praticiens et auxiliaires médicales concentionés. Aucune surprise tout est dis quand on se renseigne au minimum. Prise en charge de l’arret Maladie au bout du 91eme jour etc...
D’ailleurs sur vos relevé URSSAF vous verrez que vous ne cotisez pas ( quelques malheureux petits euros), donc pas de cotisations, pas d’indemnites....
De même pour la retraite, la carpimko est bien connue pour ne pas nous donner une retraite mirobolante.
Donc petit conseil ( d’une évidence affligeante): si vous exercer en libéral, le BA-Ba de la protection est de prendre:
Complémentaire santé
Assurance prévoyance
Comp’emetaure Retraite.

Ce n’est pas donné je vous l’accorde, mais en partie déductible du CA, donc on ne vas faire pleurer personne.
Nous sommes loin de petits malheureux.
Le PAMC n’est pas terrible mais sans comparaison avec le RSI qui est un vrai sacandal.

Voir des gens qui tombe des nues comme ça me révolte. «  on m’avais pas dis, personne ne savait » prenons un peu nos responsabilités.
J’étais au courant avant même de commencer des remplacements.

Comme il est dis dans un précédent commentaire il suffisait déjà de passer ça en « maladie » pour déjà être pris en charge à 60% par votre caisse de sécu et le reste par la mutuelle.

«  je dois payer pour être soignée alors que je passe mon temps à soigner les autres »: oui effectivement. Un boulanger à la retraite ira payer son pain comme tous le monde.
figurez vous que même le gérant de la station service paye son essence!

sebbb

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

L'AT n'existe pas

L'accident de travail du professionnel de sante médical n'existe pas (voir le CSS), le remboursement des soins est pris en maladie.

execho

Avatar de l'utilisateur

188 commentaires

#3

donc en résumé...

si pas d'assurance,ne pas faire de déclaration d'accident du travail et les soins sont pris en charge au titre de l'assurance maladie,faire un arrêt maladie "classique"également.Si assurance les soins sont pris en charge à 100 pour 100

quichou13

Avatar de l'utilisateur

72 commentaires

#2

AVAT

en effet très peu d'idel sont au courant hélas...
formulaire à télécharger sur le site AMELI: http://www.ameli.fr/fileadmin/user_upload/formulaires/S6101.pdf
Cotisation en fonction des revenus. Mais ça marche pour TOUTES les professions libérales qui sont leurs propres employeurs (avocats, architectes, médecins, etc) , pas que pour les IDEL

manolita83

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

indemnités... quand tu nous tiens...

et oui elisabeth , nous ne sommes pas couverts..... de plus les assurances privées coutent tres cher!!!! et il faut payer en plus des urssafs , de la carpimko, plus des frais courants, véhicule, assurance, matériel.... nous sommes considérés comme des nantis.... et si l'on veut faire les choses correctement il faut en plus épargner pour la retraite... parce que avec 1200 euros max , on est loin d'avoir une retraite dorée ... ce qui fait que le reste à gagner en ayant des enfants s'amenuise drôlement!!! les pouvoirs publics toute opinion confondue se foutent de nous, nous sommes la dernière roue du carrosse, .. même pas une roue de secours.... bon courage à toi. pierrette