IDEL

Achat de médicaments en ligne : ce que les patients doivent savoir

Afin d'éviter des pratiques dangereuses, l'achat de médicaments sur internet est strictement encadré en France. Seuls des médicaments non soumis à une prescription médicale peuvent être vendus ainsi et selon des conditions précises. Zoom sur ce commerce si particulier, sur ce que les patients doivent savoir et sur ce que les soignants doivent leur dire !

Cet article est une publi-information de GG

Des officines agréées sur internet

médicament, main

Le code de la santé publique établit les règles qui garantissent une sécurité optimale pour les acheteurs potentiels de médicaments sur des sites internet français

Les médicaments vendus via des pharmacies en ligne légales le sont par des pharmaciens titulaires d'une officine. Avant d'ouvrir une e-pharmacie en France, une autorisation officielle est indispensable. Ce sésame est accordé par l'agence régionale de santé (ARS) dont dépend l'intéressé. Une fois cet agrément obtenu, le praticien a l'obligation de signaler la création de son site au Conseil de l'Ordre des Pharmaciens dont il relève. Il est alors responsable du contenu de son site web en tant qu'éditeur. Il doit être clairement identifiable en ligne et indiquer aux internautes sa raison sociale, ses nom et prénom, l'adresse de son officine "physique" ainsi que ses numéros RPPS et de licence de pharmacie.

En application du code de la santé publique, l'Ordre national des pharmaciens tient à jour et met à la disposition du public la liste des sites de vente en ligne de médicaments  autorisés par les agences régionales de santé (ARS), à partir des informations transmises par les pharmaciens détenteurs d'une autorisation.

Une protection pour les patients

D'après l'Organisme mondial de la santé (OMS), près de la moitié des médicaments commercialisés sur le web à l'échelle mondiale sont falsifiés. C'est pourquoi il faut être attentif en tant qu'internaute (y compris professionnel de santé) à la validité du site consulté. L'Ordre National des Pharmaciens répertorie et met à jour une liste d'officines en ligne agréées par ses soins qui est consultable de manière publique. Pour se conformer à la législation française, les sites de vente de médicaments en ligne basés dans des pays membres de l'Union Européenne doivent veiller à ne céder que des remèdes à prescription facultative à leurs clients français.

Reconnaître un site avec autorisation

Le code de la santé publique établit les règles qui garantissent une sécurité optimale pour les acheteurs potentiels de médicaments sur des sites internet français. Les articles L 5121-5 et suivants ainsi que les arrêtés du 28/11/2016 concernant le commerce de médicaments en ligne fixent les conditions et les limites de cette pratique. Ils obligent ces e-pharmaciens à ne commercialiser que des médicaments qui répondent aux normes mises en place par nos autorités sanitaires.

Les internautes désireux d'acquérir ces remèdes sont invités à contrôler au préalable si la pharmacie en ligne sur laquelle ils sont connectés bénéficie d'une autorisation de vente en bonne et due forme. Celle-ci ne pouvant qu'être adossée à une officine réelle, toute fermeture de cette dernière entraînerait par conséquent la clôture du site internet correspondant.



Publicité

Commentaires (0)