IDEL

Anges Anonymes : 19 mn d'angoisse et de bonheur !

    Précédent Suivant

Nous le lui avions proposé... il a accepté... A l'occasion des premières Journées Nationales des Infirmiers Libéraux (JNIL 2014) , Olivier Ducray est venu présenter - et défendre - devant un public d'initiés les 19 premières minutes de son documentaire "Les Anges Anonymes". De la projection au débat, sans oublier le cocktail qui s'en est suivi, il nous raconte ses moments de tension, d'attention et de délivrance !

Oliver Ducray

Olivier Ducray est venu présenter aux infirmiers libéraux les 19 premières minutes des "Anges Anonymes" lors des Journées Nationales des Infirmiers Libéraux, le 3 avril 2014

Jeudi 3 avril 2014, 17h30. J'arrive au PACI d'Issy-les-Moulineaux où je suis attendu pour présenter les premières minutes de mon documentaire "Les Anges anonymes". En réalité, le film n'est pas terminé, il reste encore beaucoup de travail, mais j'ai répondu oui à l'invitation d'Infirmiers.com, et notamment de sa rédactrice en chef Bernadette Fabregas, qui soutient le projet depuis de nombreux mois maintenant. L'idée est de présenter des images du film à l'occasion des premières Journées Nationales des Infirmiers Libéraux, devant un parterre de professionnel(le)s aguerri(e)s. Même si le film est destiné au grand public, c'est un test "grandeur nature" qui m'est offert !

Au moment où j'accepte cette invitation, je ne sais pas exactement où j'en serai du film et de son montage le 3 avril, mais je suis évidemment très heureux que l'on m'offre l'opportunité de présenter des images et d'échanger avec une communauté d'infirmiers libéraux. Le film pilote réalisé en septembre 2012 ayant déjà beaucoup tourné, je décide de projeter les 19 premières minutes du vrai film... Pourquoi 19 minutes ? Car c'est en gros le temps de l'exposition, de la présentation du personnage de Françoise, l'infirmière libérale lyonnaise et personnage central du film, et ces 19 minutes nous conduisent jusqu'au début du printemps - les images ont été tournées en janvier, février, mars ; le film suit le cours des saisons.

C'est avec le vrai film que je me présente devant la communauté infirmière et la curiosité, voire l'attente qu'il semble susciter, n'est pas sans me mettre une certaine pression... C'est donc vraiment une exclusivité qui est proposée ce soir-là aux infirmiers libéraux, un début de film inachevé que presque personne n'a encore eu l'occasion de voir - en tout et pour tout cinq personnes ont visionné cette première version validée du montage. Je suis aussi excité que tendu, excité de voir...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)