IDEL

Les Anges Anonymes : attention, ça tourne ! Octobre 2013

    Précédent Suivant

Françoise, une infirmière libérale lyonnaise, est l’héroïne au quotidien et ce, jusqu’au 31 décembre 2013, d’un documentaire réalisé par Olivier Ducray. Infirmiers.com est le partenaire média de cet événement qui devrait faire date... Un « Journal de tournage » exclusif vous permet, mois après mois, d’en suivre son avancée... Derniers arrêts sur images commentés en direct de Lyon...

Habituée à notre présence, cette dame de 94 ans dit vouloir mieux nous recevoir mais nous lui expliquons que notre présence ne doit rien changer. » Olivier

Moi j’y vais jamais dans cette pièce, c’est un musée ! Je préfère ici, c’est plus vivant ! »  Françoise

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - 6h45 du matin. Françoise a ajouté pour quelques temps un nouveau patient à sa tournée, un ancien cheminot dont la femme est en maison. Dites donc vous n’êtes pas bien épais Monsieur B. lui lance-t-elle. L’homme s’en amuse et nous dit : faut pas me prendre là, c’est moribond !.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - Chez Mme M., une patiente dialysée que nous suivons depuis le début du film, l’infirmière prépare régulièrement les poches destinées à sa dialyse. Cette simple action quotidienne demande un effort démesuré, très pénible pour cette dame. Voilà ma cocotte !Mme M. aura ça de moins à faire.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - Depuis quelques semaines, Françoise soigne le directeur d’un petit théâtre lyonnais dans lequel elle a joué cette année avec une troupe amatrice. Blessé à la main, de nombreux gestes sont devenus compliqués pour lui. Son soin terminé, l’infirmière l’aide notamment à mettre son nœud papillon.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Françoise - Moi j’y vais jamais dans cette pièce, c’est un musée ! Je préfère ici, c’est plus vivant ! dit Françoise à Mademoiselle B. qui tenait à aller dans son salon. Habituée à notre présence, cette dame de 94 ans dit vouloir mieux nous recevoir mais nous lui expliquons que notre présence ne doit rien changer.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - Françoise pique un vieux monsieur qui travaille dans un pressing. C’est la première fois que nous faisons une visite dans un tel lieu. Le fils du patient, au premier plan, charrie l’infirmière qui a des chaussures rouges aujourd’hui, signe, selon lui, qu’elle doit tromper son mari. Françoise rigole.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Françoise - Il en a qu’une par jour de piqûre ? (...) Ok, on va dire 9h30, ça vous va ?. Françoise est surprise par le téléphone à peine entrée chez Mlle C. Elle nous explique qu’elle s’autorise à répondre tant qu’elle n’est pas avec le patient et que le soin n’est pas commencé ; un autre rendez-vous de programmé.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - Nouveau décor et nouveau personnage rencontré furtivement ce matin-là : il s’agit de Madame B., une petite femme avec des yeux bleus perçants. Françoise lui met des gouttes dans les yeux. Nous nous amusons de la présence incongrue de vieilles armes à feu collectionnées par son mari défunt.

Les anges anonymes tournage octobre 2013

Olivier - Comme souvent dans la rue, nous faisons le point avec Françoise sur les patients vus ou à voir. Ce soir-là, nous revenons sur la disparition récente de l’une de nos protagonistes un moment en soin palliatif. L’infirmière nous parle de la fin de vie, hélas douloureuse parfois lorsqu’on attend la mort..

Rendez-vous fin dans un mois  pour un nouveau « Journal de tournage », en images et en mots...

En savoir encore plus sur le film http://www.lesangesanonymes.com/film/

Creative Commons License

Auteur, scénariste, réalisateur du film « Les Anges Anonymes » olivier.ducray@gmail.com http://www.olivierducray.com

Retour au sommaire du dossier Anges anonymes

Publicité

Commentaires (0)