IDEL

Des panseurs sans pensées les IDEL ?

par .

La dernière étude de l’Observatoire Régional de Santé (ORS) Pays de la Loire, réalisée en partenariat avec le ministère de la Santé et la Drees, intitulée « Intégration d’infirmiers au sein de cabinets de médecine générale : l’opinion des médecins généralistes des Pays de la Loire » (1) irrite, une fois encore, la communauté des infirmiers libéraux, et l'un de ses principaux syndicats, le SNIIL ; et pour cause. Explications.

Réagissant dans un communiqué daté du 22 janvier 2015, le Sniil, adopte un ton à la fois vif et outré comme le titre en témoigne "A quand la mise sous tutelle de toutes les infirmières libérales ?"

Au sein de cette enquête, réagit Annick Touba, présidente du Sniil, c’est bien, de nouveau, à des médecins que l’on demande de se prononcer sur l’avenir de la profession infirmière… alors que jamais encore on ne l’a demandé aux infirmières elles-mêmes !

Des IDEL rémunérés par un forfait de l’assurance maladie...

Pour le Sniil, l'étude de l'ORS des Pays de la Loire "demande aux médecins de disposer sans aucune vergogne de la vie des infirmières libérales..." De quoi parle exactement cette étude et que dit-elle de l'opinion des médecins généralistes des pays de la Loire sur l’intégration d’infirmiers au sein de cabinets médicaux pour des missions spécifiques de suivi de certains patients à risque ou  atteints de pathologies chronique (diabétiques de type 2, patients à risque...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)