IDEL

En colère, une infirmière libérale interpelle Nicolas Sarkozy et Xavier Bertrand

Céline est infirmière libérale dans un petit village du Rhône. Elle aime son travail et l'exerce avec passion depuis 10 ans, mais aujourd'hui elle n'en peut plus de constater la déliquescence de son travail et surtout le peu de valorisation accordée aux infirmiers libéraux. Son coup de gueule, elle l'exprime dans une « lettre-pétition » qu'elle vient d'adresser conjointement à Nicolas Sarkozy et à Xavier Bertrand.

Sa lettre-pétition commence ainsi : « Je m’appelle Céline, j’ai 32 ans, habite dans le Rhône et vous écris aujourd’hui afin de vous  faire partager la colère d’une infirmière libérale, ma colère ».

Son résumé, tristement réaliste, est sans doute encore en deça de la réalité quotidienne : « Je connais très bien les conditions déplorables du travail en milieu hospitalier mais aujourd’hui je parle des conditions en libéral. En voici un bref résumé :  administratif fastidieux, lourd et à priori pas indispensable. Alors pourquoi nous en demander autant ; Des horaires importants, avec une large amplitude de ces derniers.

Commençant nos tournées en moyenne vers 6h, et finissant ces dernières vers 21h ; Impossibilité de partir en vacances si nous ne trouvons pas de remplaçante (les médecins et les kinés ferment boutique eux !) ; Que faire quand nous sommes nous même confrontés à la maladie ou à la grossesse ? ; Sacrifice de nos familles, de nos enfants en bas âges, de nos grossesses…. ».

Elle en oublie sans doute comme, par exemple, l'obligation à se former pour assurer certains soins et donc à interrompre son activité, sans complément financier...Céline exprime haut et fort son découragement, sa fatigue « Alors oui je l’ai choisi (ce métier), mais plus pour longtemps, je suis épuisée et je n’ai que 32 ans ! Non épuisée physiquement mais moralement ! Je n’accepte plus de continuer dans ces conditions. »Elle explique, concrètement, la difficulté croissante...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (11)

frou frou 34

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#11

libre ou esclave

je viens de survoler tous les commentaires precedents et helas 3 fois helas je ne peux que confirmer les textes de celou 18, mel 7610,j'ai adore le metier avant d'etre IDE j'etais AS aujourd'hui j'arrive aux 20 ans de DE 10 de CHU , 10 de liberal ,le constat c'est le ras le bol total malheuresement titefeuz on ne denigre pas les medecins mais une prime de 9000 euros là il ne faut pas exagerer ; je m"explique on passe les medecins qui refuse de nous refaire les ordos parce qu'elles ne sont pas bien libellees on risque d'etre trop payees ...............
Les we les medecins ne sont pas de garde les IDE SI et en general s'est ce jour là qu'il ya des couacs on fait quoi on surcharge les urgences alors qu'un medecin aurait pu nous faciliter la tache ..................
On fait de harcelement pour que le medecin fasse quelque chose pour le patient parce que on voit que ce patient se degrade et qu'en fait personne ne bouge
Apres l'administratif ,les relations avec les caisses et j'en passe et des meileurs
Ce n'est pas du liberal ,libre c'est de l'esclavage a tout reflechir je veux bien me reincarner dans ma prochaine vie en prof , pardon pour eux parce que je sais que ce n'est pas une sinecure mais il ya les vacances et celou 18 sait de quoi je parle .
Ne pas oubliez que dans infirmiere il y a le mot infirme a bon entendeur s

mel7610

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

Réponse @Titefeuz

Je me permet également de répondre à Titefeuz.
Je confirme : tu es bien dans ta période bisounours!!
Je suis ide depuis 8ans : 6ans dans un chu et 2 ans en libéral .
Notre but n'est pas de dénigrer les médecins , loin de là . On dénonce simplement les incohérences de nos "chers" politiques! Comme le dit très bien Celou18 depuis des années on nous rabache qu'il n'y a pas de budget !! Et cela ne concerne pas que l'exercice libéral. Il y a 2 ans que j'ai quitté le secteur public et déjà , il était question de manque de budget : non remplacement des départs en retraite par exemple ou encore en fin d'année pas de possibilité de commander des protections pour les patients car il n'y a plus d'argent!!! Et je ne travaillais pas dans une petite structure mais dans un chu !
Bref , reviens nous donner ton opinion après quelques années et l'on verra si le monde des bisounours existe toujours!!!

celou18

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#9

aie aie aie

suis nase...j ai fait des fautes a tous les mots! ce qui est sur c est que je ne vais pas me recycler en instit!

celou18

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#8

reponse a l esi

j ai ecrit cette lettre...je crois qu il faut la relire....en aucun cas je suis la pour faire le procés des medecins, loin de la! ne pas tout confondre merci! je dis juste que depuis des années on nous rabache qu il n y a pas les budgets pour entre autres les ide, ok...et la on est capable de trouver cette argent et on nous en parle ouvertement comme si tout etait normal! je trouve que c est tres deplacé par rapport aux autres acteurs de sante. il n y a qu a voir tous les gens que sensibilise cette lettre ainsi que les commentaires pour comprendre. Je suis désolée que cette lettre puisse choquee une etudiante infirmiere qui se permet de venir me juger juste parce que son docteur est gentil! venez faire la journée que j ai faite hier pour comprendre que nous sommes a bout! je vais arreter ma profession d an un an. profession que j aimais avant avec autant de naiveté que vous il y a 13 ans. vivez, apprenez, travaillez et on en reparlera! mais je le redis, des exemples comme ceux que j ai cites ne doivent plus etre tus! ma lettre n avait pour réel but de nous augmenter! mais de faire constater, d ouvrir les yeux! les medecins avec qui je bosse dans mon village sont super, communication, echange d idee, disponibilité. mais avec tous les sentiments positifs que j ai envers eux je ne peux pas comprendre une prime pour un tel motif, je ne peux pas comprendre quon les pait pour faire ce qu on leur demande depuis tjs! quant au medecin qui prend 49 euros pour ne rien faire....sahcez que les docs avec qui je bossent eux ne prennent rien quand ils ne font rien! alors non je ne mets pas tout le monde dans le meme panier! j e ai juste ras le bol qu on nous prenne pour des idiots! allez on se revoit dans 10 ans...d ici la les bisounours seront partis bien bien loin

Alcarar

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

@Titefeuz

Salut, Titefeuz, malheureusement pour toi, je te confirme que tu es bel et bien encore dans la periode bisounours ! Je ne sais pas en quelle année tu es, mais de mon cote 8 ans de DE et 3 ans et demi de liberal ! Et tout ce qui est relate dans cette lettre est un ressenti general, certe il ne faut pas mettre tous les doc dans le meme panier mais il est clair que cette prime est la goutte d'eau qui fait debroder le vase ! Beaucoup de medecin n'ont pas attendu une prime de 9100 euros (soit la moitie de ton futur salaire annuel en milieu hospitalier pour info !) pour faire un bon boulot, mais cette prime sert uniquement a "motivé" ceux qui en font du mauvais !
Je ne demande pas pour ma part une augmentation de remuneration mais une reconnaissance au niveau de mon travail et si cela doit passer par une remuneration plus importante alors ok !
Pour ce qui est de l'avenir de la profession (et du tien du coup !) sache que dans ma promo, il est sorti 60 IDE au jour d'aujourd'hui il n'en reste que 35 en activite ! les 25 autres ont arrete pour diverses raisons dont une majorite de burnout !!

Donc ce "pseudo combat" peut te paraitre infondé mais sans lui .... dans 5 ans tu te recyclera !!!

titefeuz

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#6

La vision d'une ESI...

Alors, je ne suis qu'étudiante, je n'ai pas d'expérience, ni de ras le bol mais il y a quand même quelque chose qui me chagrine dans cet appel.
Je suis d'accord que l'écart énorme de rémunération entre les IDE et les médecins est carrément affligeant. Je suis d'accord que les primes accordées aux médecins, c'est de l'abus, c'est déjà leur travail de faire ça.
Par contre, j'ai du mal avec le dénigrement des médecins. Dans ce témoignage, j'ai l'impression que tous les médecins sont "bons à rien", que les infirmières font leur boulot à leur place. Je ne vois pas l'intérêt de les mettre tous dans le même panier. Il y a des très bons médecins. J'ai souvent déménagé et donc souvent changé de généraliste. J'en ai rencontré des très bons et d'autres qui le sont un peu moins. Et je pense que c'est la même chose pour les IDE..
Est-ce que la seule solution pour que les IDE soient mieux payés est vraiment de s'attaquer aux médecins? Je ne suis pas sûre.

Effectivement, quand je vois ce qu'un(e) IDEL est payé par soin, ça donne envie de s'enfuir en courant. L'appel est nécessaire mais celui là, je le trouve maladroit. C'est dommage parce qu'il faut vraiment que les choses changent, il faut que ce métier soit enfin reconnu à sa juste valeur, ce qui est loin d'être le cas aujourd'hui.

Peut-être que je me trompe, peut-être que je ne comprends pas encore tout, peut-être que je suis toujours dans une période bisounours où j'espère qu'il y aura rapidement des progrès de fait dans ce domaine, je ne sais pas. Mais voilà ma vision des choses sur cet appel.

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#5

Le meilleur est devant nous

Oui mais.
Certaines légendes ont la vie dure comme par exemple les soins d'hygiène qui "payent" le mieux ou la généralité que (tous) les cabinets IDEL en font une majorité pour exister et/ou survivre.
Le vrai danger avec la création des nouveaux métiers de la "santé" à mi-chemin entre le sanitaire et le social, c'est le glissement de tâches légalisé et institutionnalisé qui va s'ensuivre et qui va être en charge et responsable de tous les soins infirmiers compris dans les forfaits mais invisibles car sans possibilité de les coter (donc gratuits).

vertba

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#4

le meilleur est devant nous

Avec le bac pro santé à venir et la refonte des études d'AS qui en découlera, on peut se demander combien d'infirmières libérales survivront quand les toilettes et tous les soins de nursing seront réattribués aux AS avec un rôle propre?

ideldelaliberte

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#3

lien de la pétition suite

Merci pour tes lumières. Au moment de mon commentaire il n'y était pas et certaines choses ont été modifiées (comme le lieu de résidence de cette jeune femme). Et puis c'est pas évident à voir....

mandrake

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#2

lien de la pétition suite

Le lien y est, il s'agit de cliquer en début d'article sur "sa lettre-pétition".
Voilà...