IDEL

IDEL : un revenu annuel de 51 150 euros en 2012

par .

Dans un récent rapport, la Cour des comptes relève que les revenus individuels des infirmiers libéraux s'élevaient à 51 150 euros nets en 2012.

infirmière libérale soin à domicile

En 2012, le revenu annuel net des infirmiers libéraux s'élevait à 51 150 euros

En 2012, les revenus individuels des infirmiers libéraux atteignaient 51 150 euros nets, selon le rapport « Les relations conventionnelles entre l’assurance maladie et les professions libérales de santé » publié par la Cour des comptes le 15 juillet 2014. En 2007, ce chiffre s'élevait à 44 635 euros et à 35 824 en 2002. Les données de la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts) mettent en évidence un Taux de Croissance Annuel Moyen (TCAM) de 3,6 % en euros courants (1,9 % en euros constants -avec prise en compte de l'inflation-) sur dix ans. A titre de comparaison, les revenus annuels des masseurs-kinésithérapeutes ont connu une augmentation moindre et sont passés de 37 569 euros en 2002 à 42 273 euros en 2012, soit un TCAM de 1,2 % en euros courants (-0,5 % en euros constants).

Evolution du revenu net par tête des professions de santé

Ces chiffres sont toutefois à relativiser. En effet, la direction générale des finances publiques (DGFiP) a procédé à un traitement des données fiscales. Ainsi, selon la source, les informations diffèrent. La DGFiP détermine notamment que le revenu moyen des infirmiers libéraux s'élevait à 27 845 euros en 2000 pour atteindre 41 448 euros en 2011 (contre 50 270 euros selon les données de la CNAMPS).Des infirmiers libéraux peu syndiqués ?Dans son rapport, la Cour des...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#3

(DES)INFORMATION(S)

Il n'y a pas de honte à bosser et à gagner sa vie. C'est le contraire qui devrait interpeler c'est à dire bosser et gagner une misère ou ne pas bosser et se faire des c......s en or !

Maintenant, on ne peut pas balancer des chiffres et au-delà des chiffres, des professionnels aux chiens...

Selon l'IGF, le revenu MEDIAN des IDEL est de 3536 € mensuel ce qui est loin de ce qui est rapporté dans cet article.

Je note aussi qu'aucun des revenus des professionnels jetés en patûre n'est donné pour un volume horaire défini...


http://www.lemonde.fr/politique/article/2014/07/23/professions-reglementees-le-palmares-des-remunerations-record_4461594_823448.html?xtmc=profession_reglementee&xtcr=5

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#2

Et alors ?

Il y a vraiment une gêne dans notre pays quand on parle salaires, revenus, honoraires, émoluments, etc... C'est à croire qu'il est malhonnête de gagner de l'argent et surtout plus que l'autre.

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

494 commentaires

#1

OUAH !!!!

A moins qu’il ne s’agisse d’une coquille ou d’une erreur journalistique ou d’un manque de professionnaliste dû à un défaut d’investigation et/ou une interprétation aussi rapide que légère,

Le lecteur comprendra qu’il ne s’agit ni d’un revenu brut, ni d’un revenu moyen ni d’un revenu médian mais d'un revenu NET !

TOUS les IDEL auraient donc un revenu NET annuel de 51150 € soit 4262 € mensuel c’est à dire une fois déduites toutes les charges obligatoires et facultatives mais hautement recommandées…

On peut donc comprendre la fuite des salariés vers le libéral comme la ruée des pionniers vers l’or au 19ème siècle ☺. Ainsi que tout le business qui gravite autour.

De même que certaines désillusions…