IDEL

Infirmier libéral de nuit

Aux  heures où la ville dort, une petite voiture munie d’un caducée sillonne les rues de l’agglomération  grenobloise. A son bord, un infirmier libéral qui effectue sa tournée de nuit pour apporter soins, présence, écoute et souvent, réconfort à ceux et celles qui sont malades 24h sur 24 et pour qui les soins ne s’arrêtent pas à 20h. Rencontre avec  ces libéraux de la nuit et cet exercice infirmier si particulier.

Lionel et Fred  sont tous les deux infirmiers diplômés d’Etat, diplômes obtenus respectivement en 1999 pour Lionel et 1997 pour Fred. Après l’obtention de celui-ci, Lionel parfait ses connaissances et compétences professionnelles au travers de nombreuses expériences professionnelles : chirurgie ortho-traumatologique, chirurgie digestive, pulmonaire, cardiologie, soins intensifs de chirurgie, surveillance continue, réanimation médicale, neurologie, diabétologie, médecine, etc... A partir de 2000, il travaille régulièrement en rééducation pour blessés médullaires et en unité d’éveil  pour traumatisés crâniens et  dialysés.

Fred, quant à lui, s’implique pendant 6 ans dans un service de réanimation, puis, au SAMU (service d’aide médicale d’urgence) pendant 2 ans.

C’est dans ce service de réanimation que les deux associés d’aujourd’hui (mais, avant tout, amis), se rencontrent. Très vite ils élaborent un projet d’installation en libéral, sous l’impulsion de Lionel, qui souhaite vivement exercer avec Fred, appréciant particulièrement ses qualités humaines, sa méticulosité, sa façon d’aborder les soins et son savoir-être avec les patients.

En 2006, Fred quitte le salariat pour rejoindre une équipe libérale qui travaille déjà sur une tournée de nuit. Un an après, au départ d’un des associés, Lionel le rejoint et monte son propre cabinet, tout en partageant la  « tournée de nuit »  avec ses confrères.  En  2008, Fred et Lionel  se retrouvent seuls. Ils décident alors de revoir leur organisation : restructuration de la tournée et de la patientèle, informatisation des  2...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (11)

doctall13

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#10

Infirmier de nuit

Quelle demarche fait-on pour devenir infirmier de nuit , . Cordialement

Moushou

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#9

Bel exemple...

C'est vraiment original comme concept et vraiment un grand bravo, je vous admire ! Ca ne doit pas être facile toutes les nuits ... mais comme vous le dîtes, quand on aime ce qu'on fait c'est toujours plus simple.

kheireddine

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#8

demande d'emploi

je voulait étre menbre de ce groupe si vous voulait m'ajouter

Army

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#7

renseignement

bonjour, j'aimerais avoir une idée, une fourchette du salaire moyen par mois si c'est pas trop indiscret.

YO/YO

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#6

Contact

bonjour Vitacend

Tu peux me contacter via mp à ce profil :

https://www.infirmiers.com/forum/yo-yo-u15265.html

VitaCend

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

infirmier liberal de nuit

Bonjour, il y a t il moyen de contacter Lionel et Fred par le biais du forum ou echange mail ? Merci

YO/YO

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#4

Merci !

Merci pour vos messages

Pour répondre à vos questions :

En ce qui concerne les indemnités de nuit, si les ordonnances sont bien rédigées et qu'il est bien mentionné l'intitulé "nécessité impérieuse de nuit", il n'y a pas de problèmes au niveau des caisses.
Les médecins ne sont pas réticents à écrires les horaires des soins puisque ce sont eux qui les demandent.
Au niveau des horaires, nous ne pouvons pas faire de coupés puisque la nuit est en continue mais cela est tout à fait envisageable s'il n'y avait pas de soins entre minuit et 5h.

Lionel.

cat-eyes

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

BRAVO...

He bien, super !...si ce n'est que je ne vois pas très bien le coté paperasse de l'histoire : quid des indemnité de nuit? n'y a t-il pas de problème quand à l'acceptation des caisses? et les médecins,ne sont-ils pas réticents à noter les heures de nuit sur les ordos?

canele

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

Excellente initiative

Bravo à vous deux! Je me demande simplement pourquoi ne pas avoir choisi des horaires coupés comme les libérales de jour, genre 19h-0 h puis 5h-8h? Histoire de dormir un peu!! Je suppose que la demande a été telle que les soins aux patients ont dû être organisé sur la nuit entière...Mais venir chez un patient à 3 h le matin.... Autre questionnement car votre secteur de soins semble très étendu, comment faites-vous vis-à-vis de l'indemnité kilométrique et les caisses de sécu??? Ne posent-elles pas de problèmes puisque les IDE sont censés avoir un secteur bien défini....

Jurassik

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#1

chapeau bas...

Pas grand chose à dire si ce n'est que j'adore l'idée... Il faut vraiment être passionné : chapeau bas les gars !