IDEL

Les Anges Anonymes : attention, ça tourne ! Avril 2013

    Précédent Suivant

Françoise, une infirmière libérale lyonnaise, est l’héroïne au quotidien et ce, jusqu’au 31 décembre 2013, d’un documentaire réalisé par Olivier Ducray. Infirmiers.com est le partenaire média de cet événement qui devrait faire date... Un « Journal de tournage » exclusif vous permet, mois après mois, d’en suivre son avancée... Derniers arrêts sur images commentés en direct de Lyon...

« Les gouvernements successifs envisagent de remplacer les libéraux par des pôles de soins. Pourtant, celles que j’appelle les « Anges anonymes » apportent un lien social impossible à quantifier. » Olivier

« Je m’adapte toujours au rythme des gens, les « lève tôt » et les « lève tard. Je ne réponds jamais lorsque je suis en train de faire un soin : je laisse toujours la priorité au patient soigné. » Françoise

Anges Anonymes journal de tournage avril

Françoise : « Les chocos, les frites le soir... c’est interdit » ! Mr L. est diabétique. Le lendemain il part en voyage. Mr L. : « Oui mais avec vous j’ai réussi à descendre mon taux... » Françoise (rire) « alors vous allez m’emmener en voyage avec vous ? » Mr. L. : « ok, je vais vous mettre dans ma valise ! ».

Anges Anonymes journal de tournage avril

Olivier - Chez Monsieur P. le rituel est invariablement le même. Le matin à la première heure Françoise fait la toilette de son patient et l’aide à se mettre au fauteuil. La télé est allumée 24/24h, essentiellement des films. Seul accroc ce jour-là, le lit électrique qui ne répond pas. Un problème heureusement vite réglé.

Anges Anonymes journal de tournage avril

Françoise : « Si mes enfants me voyaient ils se moqueraient de moi... Tenez regardez j’ai tout cassé ! C’est affreux leur truc, c’est là que ça me pousse, j’me dis Françoise faut arrêter ! » Mme G. « Et vous allez arrêter ? » Françoise : « Non jamais ! Je vais déprimer le jour où j’arrête moi ! »

Anges Anonymes journal de tournage avril

Olivier - « Ce jour-là, nous avons laissé filer Françoise. Nous restons un moment avec Madame C. dans sa cuisine. De sa toute petite voix, elle se livre enfin. La solitude, la vie qui est passée si vite. Le bonheur de pouvoir rester chez soi au milieu de ses souvenirs. En mai Mme C. aura 90 ans. Nous serons là. »

Anges Anonymes journal de tournage avril

Françoise : « Comme quoi la vieillesse elle est pas si triste, hein ? Quand on a tout le monde à ses pieds ! » (rires) Mlle C. « Et ben oui... » Françoise : « Faut juste savoir apprécier Mademoiselle C. »

Anges Anonymes journal de tournage avril

Mr B. : « Moi je dis qu’il faut du courage pour remonter tout le cours Gambetta en trottinette ! » Françoise : « Mais moi j’aime bien venir ici, on est bien reçu, c’est une bonne maison ! ça me dérange pas d’aller plus loin dans ces cas-là, c’est ma récréation, c’est agréable... tous mes égarés sont agréables ! » (rire)

Anges Anonymes journal de tournage avril

Olivier : « Mme H. est d’origine espagnole. Ce jour là, elle apprend à Françoise une délicieuse recette de filet de juliennes à la basquaise. Quelques temps après, nous avons la chance avec mon chef opérateur de goûter la dite recette chez Françoise. La prochaine fois, nous passerons la remercier... »

Anges Anonymes journal de tournage avril

Françoise - « Gala, Match, je les achète tout le temps pour mon cabinet. Les médecins ils mettent des vieux ! Nous les infirmières on met celui de la semaine... Ils aiment bien les gens, c’est du rêve. » Puis Mme H. : « vous partez ? » Françoise : « Oui à demain ma chérie ». Mme H. : « A demain ! ». La porte claque, Mme H. se retourne vers nous : « je l’appelle l’étoile filante, ça lui va bien vous ne trouvez pas ? »

Rendez-vous en mai 2013 pour une nouveau « Journal de tournage », en images et en mots...

Voir le pilote « Les Anges Anonymes » sur le lien suivant http://vimeo.com/54353966

En savoir encore plus sur le film

Creative Commons License


Auteur, scénariste, réalisateur du film « Les Anges Anonymes » olivier.ducray@gmail.com http://www.olivierducray.com

Retour au sommaire du dossier Anges anonymes

Commentaires (2)

Les Anges Anonymes

Avatar de l'utilisateur

4 commentaires

#2

Tutoiement...

Merci pour votre encourageant commentaire et mes excuses pour ce retour très tardif.

En effet Françoise tutoie certains de ses patients mais pas tous, plutôt une minorité d'entre eux. C'est souvent dans les cas de relations inscrites dans la durée, avec des personnes du même milieu social qu'elle, demandeuses de cette "familiarité" mais en aucun cas exempte de respect... les choses semblent alors se faire naturellement.

catwoman60

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Les anges anonymes

Ce film pilote est très touchant et annonciateur d'un beau documentaire sur ce qu'est la relation humaine "Infirmier/Patient".Relation qui ne se limite pas à la mise en pratique de gestes techniques appris mais qui est aussi un prendre soin, un accompagnement de la personne et de son entourage, dans la maladie et le vieillissement.
Seul petit bémol, le tutoiement du patient qui n'est pas à mon avis nécessaire pour mettre en place cet accompagnement!