MODES D'EXERCICE

Un avion médicalisé baptisé Morphée

A l'occasion du Salon du Bourget, en juin dernier, la Direction générale de l’armement (DGA) a fait savoir qu'elle venait de livrer un second kit MORPHEE (MOdules de Réanimation pour Patient à Haute Élongation d’Évacuation) à l’Armée de l’Air (AA).

MORPHEE permet de transformer rapidement un avion militaire gros porteur en avion sanitaire à long rayon d’action pour évacuer jusqu’à 12 blessés graves. La DGA avait déjà livré un premier kit MORPHEE, déclaré opérationnel en 2006. L’Armée de l’Air a donc désormais aujourd'hui la possibilité de réaliser deux évacuations sanitaires stratégiques simultanément. En effet, le soutien santé du combattant est déterminant pour l’efficacité opérationnelle, quel que soit le type d’opération ; une obligation que l’Etat assume vis-à-vis de ses ressortissants lorsqu’ils sont confrontés à un risque accru.

Véritable service de réanimation volant, aux normes aéronautiques et médicales, l'avion MORPHEE est conçu pour assurer :

  • au patient : un niveau de soins comparables à celui d’un service hospitalier de soins intensifs ;
  • à l’équipe médicale : un espace de travail ergonomique permettant des soins de réanimation lourde ;
  • aux armées françaises : une capacité d’évacuation médicale collective susceptible d’être organisée sous court préavis et adaptable au besoin.

avion militiare reanimation morpheeL'avion est apte à décoller 24 heures après le déclenchement du plan MORPHEE.

Onze avions ravitailleurs de type C135-FR de l’Armée de l’air (AA) sont équipés pour accueillir le kit MORPHEE (transport des patients, alimentation en énergie, climatisation, plateau technique). L’Armée de l'Air dispose d’un kit sur la Base aérienne d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône. En 2017, il sera intégré sur le MRTT (avion multi-rôles de ravitaillement en vol et de transport) qui doit remplacer le C-135 FR.

Le Service de santé des armées (SSA) stocke deux dotations techniques (médicaments et matériels médicaux) sur le site de l’Etablissement de ravitaillement sanitaire des armées (ERSA) à Marseille, garantissant ainsi la permanence opérationnelle.
L’équipe médicale du SSA qui met en œuvre MORPHEE est composée de 12 personnes : quatre médecins (dont deux anesthésistes-réanimateurs), cinq infirmiers et deux convoyeurs de l’air.

En fonction de la mission, l’équipe peut être complétée par un psychiatre, un spécialiste des brûlés, un chirurgien ou un officier de liaison étranger. Une équipe est d’astreinte en permanence dans le cadre du dispositif santé de veille opérationnelle (DSVO).

Trois missions par avion ont déjà été déclenchées et chacune d’elle a permis d’évacuer les soldats blessés au Kosovo et en Afghanistan

  • le 18 mars 2008 : onze soldats évacués du Kosovo
  • le 19 août 2008 : onze soldats évacués d’Afghanistan ;
  • le 20 avril 2011 : neuf soldats évacués d’Afghanistan.

Les patients ont tous été admis dans les hôpitaux d’instruction des armées parisiens.

Creative Commons License

Publicité

Commentaires (0)