SAPEURS POMPIERS

Pédagogie par compétences pour les infirmiers de sapeurs-pompiers volontaires

    Suivant

En 2009, les Instituts de Formation en Soins Infirmiers ont utilisé la pédagogie par compétences pour les étudiants en soins infirmiers. Les infirmiers professionnels du Service Départemental d'Incendie et de Secours du département du Nord (SDIS 59), en étudiant l’approche par compétences lors de leur formation de cadre de santé, ont adapté ce modèle pédagogique pour la formation initiale des infirmiers sapeurs-pompiers volontaires (ISPV). Ainsi, l’ingénierie de formation a permis l’instauration du portfolio d’apprentissage, de la plate forme d’enseignement à distance, en complément des formations initiales présentielles. Le principe essentiel réside dans le fait qu’une compétence est la retranscription d’une capacité dans un environnement réel.

L’ingénierie de formation au SSSM 59

crédit photo Anisp

Crédit -Jérôme Nourry, responsable communication du SDIS29 - L'usage de la pédagogie par compétences pour les infirmiers sapeurs-pompiers volontaires

L’ingénierie de la formation est une mise en dynamique professionnelle basée sur des méthodologies appropriées et une appréhension pédagogique de l’adulte. L’enchaînement de la procédure d’ingénierie de la relation emploi/formation amène une analyse précise de la fiche de poste de l’infirmier de sapeurs-pompiers et une analyse des besoins réels afin d’effectuer les missions confiés.

Ces analyses et ces observations permettent d’établir un référentiel d’activités précis qui lui même permet l’élaboration d’un référentiel de compétences. Ce référentiel de compétences est le noyau de la procédure d’ingénierie car celui-ci va permettre l’élaboration d’un référentiel de formation.

Une fois cette période d’analyse des besoins effectuée, nous avons conçu les réponses en termes de formation, c’est-à-dire :

  • des apports de connaissances, également connu sous le terme de « savoirs » ;
  • des journées de formations ;
  • une période de tutorat permettant l’évaluation des acquis dans un environnement réel.

Cette organisation nous permet d’atteindre des compétences par l’acquisition via la formation (savoir) et via l’expérience professionnelle (savoir-faire et savoir-être).

La phase d’apprentissage des infirmiers de sapeurs-pompiers volontaires (ISPV)

Les apports de connaissances

Ces apports de connaissances sont répartis en plusieurs unités d’enseignement et mis en place sur une plateforme d’enseignement à distance et de suivi des compétences.

Ils sont étalés sur une période de cinq mois et divisées en divers thèmes :

  • les SDIS
  • les services de santé et de secours médical
  • la gestion opérationnelle
  • le soutien sanitaire
  • la médecine d’aptitude
  • la médecine préventive
  • la médecine d’urgence et le secours à personne
  • les vigilances et la PUI

Chaque unité d’enseignement comprend un diaporama multimédia et un QCM d’évaluation. Cette phase permet donc un apport de savoirs qui va permettre la mise en oeuvre de situations professionnelles.

Les stages en présentiel

C’est lors de ces journées que l’officier de santé va réaliser des mises en situations formatives et professionnelles. Cette phase de présentiel se découpe comme suit :

  • une journée d’immersion à la culture sapeurs-pompiers. Lors de cette journée, l’officier de santé prend connaissance des techniques utilisées par les sapeurs-pompiers ;
  • port de l’ARI (appareil respiratoire isolant), l’EPA (echelle pivotante automatique), FPT (fourgon pompe tonne… - ainsi que la répercussion sur les contraintes physiologiques et donc l’importance du soutien sanitaire en intervention ;
  • cinq journées consécutives et entièrement consacrées à la mise en oeuvre des protocoles de soins d’urgence appliqués au SDIS 59 ;
  • quatre journées consécutives consacrées aux techniques opérationnelles que l’officier de santé peut rencontrer - port de la tenue NRBC (Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique ), les transmissions, le PMA (Poste Médical Avancé)…-  Cette période est composée d’ateliers pratiques et de mises en situation formatives (manoeuvre).

C’est trois périodes de présentiel sont également réparties sur 5 mois afin que l’officier de santé ait eu le temps d’acquérir les savoirs nécessaires à la réalisation des mises en situation professionnelles.

Cette période de 5 mois est complétée par de journées encadrées - Visite médicales d’aptitudes, gardes en VLI (véhicule de liaison…-  permettant la découverte et un développement des compétences.

Portfolio et Logigramme pédagogique

Pour évaluer les compétences des infirmiers sapeurs-pompiers volontaires en tutorat, le SSSM 59 utilise le portfolio d’apprentissage, mis en oeuvre par différents acteurs, dans des différents

Rôles

Le maître de stage

L’infirmier en chef adjoint qui s’assure que la stratégie retenue pour l’apprentissage des ISPV est conforme dans l’ensemble des groupements territoriaux.

le tuteur de stage

L’infirmier de groupement territorial qui s’assure que chaque ISPV en tutorat bénéficie des conditions d’apprentissage retenues.

L’infirmier chef de l’unité formation du SSSM (Service de Santé et de Secours Médical)

Il organise la Formation initiale départementale, notamment les stages présentiels et la plate-forme d’enseignement à distance et contrôle l’assiduité des ISPV en tutorat.

L’encadrant de proximité

Des ISPV ayant terminé leur phase probatoire, déclarés aptes à former et encadrer leurs collègues en tutorat. Les encadrants de proximité sont autorisés à exercer cette fonction, à la condition d’être repris sur une liste d’aptitude signée de l’infirmier en chef.

L’apprenant

L’ISPV en tutorat est recruté, suite à l’analyse des besoins en ressources humaines exprimée par les infirmiers de groupements territoriaux, et validée par l’infirmier en chef. Deux sessions de recrutements sont réalisées par an, et représentent environ 30 infirmiers.

crédit photo Anisp

Crédit Anisp - D. Guiller, SDIS 77 - Formation à la mise en situation de la grande échelle

Le portfolio est un document personnel pour l’ISPV en tutorat ; il en est le responsable dans la tenue, le renseignement. Le portfolio actuel reprend 4 compétences :

  1. Participe à l’évaluation de l’aptitude médicale des sapeurs-pompiers
  2. Participe aux missions opérationnelles du SSSM
  3. Participe aux vigilances, à l’hygiène et la sécurité
  4. Informe, forme des professionnels et des personnes en formation

Une compétence est décomposée comme suit :

  • en critère d’évaluation : division d’une compétence, qui regroupe un thème précis d’indicateurs
  • en indicateurs : éléments mesurables, quantifiables, observables qui permettent d’évaluer une compétence d’un apprenant.

On évalue une compétence à l’aide de la co-évaluation, qui est une évaluation formative. La prestation réalisée dans un environnement réel (visite médicale, intervention) est analysée, évaluée par l’apprenant (ISPV qui réalise la prestation) et l’encadrant de proximité (ISPV ou infirmier SPP qui encadre l’ISPV) en insistant sur les points positifs et les points à améliorer. La conclusion de l’évaluation est notée, argumentée et signée dans le portfolio.

En résumé

La phase d’apprentissage dure un an, ce qui correspond à la phase probatoire du sapeur pompier volontaire. Environ tous les 3 mois, nous organisons des entretiens jalons portfolio, qui rassemblent le maître de stage, le tuteur de stage concerné, l’apprenant et l’infirmier chef de l’unité formation SSSM. Au cours de cet entretien, nous évaluons la période écoulée, tant sur le vécu de l’apprenant, son ressenti, mais aussi sa progression dans l’enseignement à distance, l’assiduité dans les différents stages, et son activité tutorée dans le service. L’analyse du portfolio d’apprentissage se base sur les co-évaluation entre l’apprenant et les encadrants de proximité qui nous permettent de déterminer si une compétence est atteinte. Au terme de l’entretien jalon portfolio, nous déterminons des objectifs à atteindre, une prochaine date d’entretien, et consignons le tout sur un procès verbal signé de l’ensemble des protagonistes.

La stratégie d’apprentissage des ISPV est concluante. Nous sommes actuellement à la version 2 du portfolio, avec une adhésion de l’ensemble des infirmiers, quelque soit leur statut ou leur fonction. La pédagogie par compétences, expérimentée depuis maintenant 4 ans, permet d’autonomiser clairement les infirmiers, avec un état factuel de leur progression et de leurs compétences. Cette année, la pédagogie par compétences, et le portfolio d’apprentissage seront expérimentés pour les médecins sapeurs pompiers volontaires.

Chef de l’unité formation du SSSM 

Creative Commons License

Infirmier en chef adjoint

Retour au sommaire du dossier Sapeurs pompiers

Publicité

Commentaires (0)