PUERICULTRICE

Diabète gestationnel : quid des risques pour la mère et l'enfant ?

Cet article fait partie du dossier:

Médecin

    Précédent Suivant

Afin d’évaluer avec précision les effets du diabète pendant la grossesse, la Caisse nationale de l’Assurance Maladie des travailleurs salariés (Cnamts) et des équipes de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris - services de néonatalogie à l’hôpital Armand Trousseau et de diabétologie et d’obstétrique à l’hôpital Pitié-Salpêtrière - ont mené une étude en utilisant des données sur la mère et sur l’enfant. Une première à l’échelle nationale…

Femme enceinte

28 % des femmes avec un diabète gestationnel accouchent par césarienne.

796 000 accouchements en France en 2012 ont ainsi fait l’objet d’une analyse poussée à partir des bases d’informations du PMSI1 et du Sniiram2. L’étude, publiée dans la revue Diabetologia3 jeudi 16 février 2017, recense 7 femmes sur 100 chez qui un diabète a été diagnostiqué durant la grossesse en 2012, un taux comparable à celui d’autres pays européens. Le diabète diagnostiqué durant la grossesse recouvre des formes différentes : il peut s’agir d’un diabète réellement apparu au cours de la grossesse, généralement au deuxième trimestre, et disparaissant dans le post-partum4 , avec un risque de développer un diabète de type 2 plus tard dans la vie. Ou cela peut être un diabète antérieur à la grossesse (en grande majorité de type 2) mais méconnu jusque-là, découvert à l'occasion de la grossesse et persistant donc après l'accouchement. C’est pourquoi, à partir des cas de diabète identifiés dans l’étude, un sous-groupe a été constitué en excluant les femmes dont le diabète a duré plusieurs mois après la période de post partum. La création de ce sous-groupe a ainsi permis d’obtenir des résultats fiables concernant les complications du diabète dit de grossesse.

Le diabète gestationnel multiplie par deux les risques de pré-éclampsie.

Des risques accrus de complications pour la mère et son enfant à la naissance, en particulier s'il est sévère5L’étude de la Cnamts et de l’AP-HP confirme que les femmes ayant développé un diabète durant leur grossesse ont un risque accru de complications périnatales par rapport à celles sans diabète : les mères avec un diabète gestationnel accouchent par césarienne dans près de 28 % des cas, versus 20 % des femmes sans diabète. Les accouchements prématurés...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

binoute1

Avatar de l'utilisateur

557 commentaires

#1

on peut faire encore meiux

en se penchant sur l'hyperglyc. gestationnelle, non ?