PSYCHIATRIE

25,6 millions de journées de soins de psychiatrie en 2014

    Suivant

Le nombre de journées de soins de psychiatrie à temps complet ou à temps partiel est resté stable à 25,6 millions en 2014, chiffre l'Agence technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) dans un rapport publié le 4 septembre 2015.

homme désespéré triste

75 000 patients étaient concernés par des soins sous contrainte en 2014.

Ces journées se répartissent entre 415 000 patients, précise-t-elle. Le rapport de l'agence dresse un large panorama de l'activité hospitalière en 2014, dont les premiers "chiffres-clés" ont été publiés fin juillet, rappelle-t-on.

Environ 79% des journées de soins (soit 20,3 millions, pour 346 000 patients) correspondaient à des prises en charge à temps complet. Ces dernières duraient en moyenne 56 jours. La tendance diffère d'une région à l'autre, note l'agence, rapportant que l'activité à temps complet avait en 2014 "significativement" augmenté en Ile-de-France et à La Réunion, tandis qu'il avait diminué pour la Guadeloupe, dans les régions du centre de la France (Pays-de-la-Loire, Centre, Bourgogne, Franche-Comté) et en Lorraine.

L'activité à temps partiel a enregistré cette année-là une "légère hausse" (+1,7% de journées, à 5,1 millions, pour 113.000 patients), "mais elle ne représente que 21% de l'activité" totale, nuance l'agence. L'ambulatoire concernait quant à lui près de 2 millions de patients, avec une moyenne de 11 actes par tête.L'activité à temps complet concerne globalement les adultesLa quasi-totalité des journées de psychiatrie réalisées en 2014 à temps...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)