PSYCHIATRIE

Concours Ascodocpsy : bonne "nouvelle" pour Patrick Moulin !

    Suivant

Ascodocpsy, réseau documentaire en santé mentale, organise depuis 2010 un concours de nouvelles sur une thématique qui touche, de près ou de loin, l'univers de la psychiatrie et de la santé mentale. Voici la nouvelle qui a séduit le jury.

Concours Ascodocpsy : bonne "nouvelle" pour Patrick Moulin !

A la question "Non ! Faut-il le dire deux fois", le jury dit Oui à Patrick Moulin.

Pour la 9ème édition du concours lancé par Ascodocpsy, le thème retenu était : Non ! Faut-il le dire 2 fois ? Le jury a dû choisir parmi 169 nouvelles et c’est Patrick Moulin retraité de la fonction publique hospitalière en Bretagne, qui a remporté tous les suffrages pour sa nouvelle : Dis-moi que je pourrai toujours boire à ton eau.

"Dis-moi que je pourrai toujours boire à ton eau" : extrait

Elle s’appelait “Non-non”. Enfin, en vérité, c’était le surnom que les habitants du village lui avaient attribué depuis longtemps. Parce qu’à toute question, quelle qu’elle soit, elle répondait, invariablement, intangiblement, immuablement : “Non, non”. Elle avait à peine vingt ans, et moi, le petit vacancier, je n’avais que quelques mois de moins qu’elle. C’était un petit village flanqué de collines boisées, de sous-bois humides et de rivières à l’eau si pure et si fraîche qu’elle pouvait étancher la plus intense des soifs. Je n’aimais rien moins tant que de me perdre dans les ruelles de ce village, en m’efforçant de ne rien garder de ces errances dans ma mémoire, pour toujours y trouver du renouveau, et afin de m’émerveiller sans cesse devant les pierres anciennes patinées par le temps. Au hasard de mes promenades, je la croisais souvent. Concours AscodocpsyElle avait des cheveux aux reflets de cuivre, comme oxydés par un soleil zénithal, et la peau quasi opalescente, au point que l’on aurait pu croire pouvoir lire en elle. Et puis je contemplais ses yeux presque trop sombres, mais pourtant semblant receler une lumière dissimulée. De son visage émanait à la fois une immense tristesse, et une obscure langueur qui ne laissait pas de me troubler profondément. Après de bien nombreux détours pour ne pas l’effrayer par des avances trop précoces, je m’enhardissais un jour en m’approchant d’elle. Elle était assise sur la margelle de la fontaine de la place du village. Le soleil brûlant projetait son ombre sur l’eau frémissante de la vasque. J’osais alors lui dire mes premiers mots, sortis dans un désordre d’émotion, lui demandant si elle souhaitait boire un peu de cette eau si fraîche

Cet extrait vous a donné envie ? Alors pourquoi ne pas lire cette nouvelle dans son intégralité ?

Et si vous aussi, vous vous lanciez ? Voici toutes les infos sur le concours Ascodocpsy.

L’année dernière, c’est la nouvelle Ad Vitam Aeternam qui avait été primée.

Infirmiers.com s'est souvent fait l'écho du gagnant de cette nouvelle annuelle :

Creative Commons License

Journaliste susie.bourquin@infirmiers.com @SusieBourquin

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)