INFOS ET ACTUALITES

EHPAD' pitié pour les vieux !

Cet article fait partie du dossier :

Blogs infirmiers

    Précédent Suivant

Clématite, une infirmière libre qui râle, vient régulièrement alimenter nos pages. Aujourd'hui, sa plume aiguisée s'attaque aux EHPAD.

Plateau repas EHPAD

Les EHPAD ont besoin de changement...

Parfois, je me questionne sur ma propension à TOUT critiquer. Suis-je la SEULE à trouver à redire, à penser que certaines choses pourraient très facilement être améliorées, que d'autres sont justes "idiotes", irréfléchies...??? Faut croire que nous ne sommes pas très nombreux en effet, ou alors que le QI de la France est en dégringolade, ou que tout le monde s'en fout (je penche pour cette dernière proposition, et c'est mon dernier mot, JP!)

Après les IDE, les médecins et autres dysfonctionnements déjà passés sous mon oeil laser, je m'attaque aux EHPAD. Pour ceux qui n'ont encore jamais été concernés : établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. En gros : maison de retraite !

EHPAD'Raison que je les épargne, car là aussi, beaucoup à dire !

Est-ce normal, dans une résidence, certes non médicalisée, mais qui tout de même demande plus de 1 800€ par mois :

  • de trouver des salles de bain/WC aussi grandes que mon placard, décorées façon Ex- Allemagne de l'Est, avec des barres d'appui (pour les chanceux) incohérentes par rapport aux besoins, des toilettes quasi au bord du bac à douche lui-même très profond (le pied est en équilibre lorsque le résident est assis sur les toilettes, et pour donner la douche, l'infirmière s'entraîne pour le grand cirque Médrano), pas de rideaux de douche et cerise sur le gâteau : le carrelage du sol ! Plus glissant qu'une patinoire à la moindre goutte d'eau ! Déjà moi-même personnellement, j'ai failli plusieurs fois m'étaler somptueusement sur le carrelage de la salle de bain (mes adducteurs se souviennent d'une de ces fois !), alors imaginez une pauvre mamie toute chaotique et glissante à la sortie de la douche... Elle qui n'y voit pas et qui a froid, s'agrippe à vous, comme Drucker à son émission dominicale... ou Candéloro au star system (restons dans le patinage, et vous remarquerez que je n'ai pas dit : comme Nabila à son shampoing, hein ? je progresse !) ;
  • d'avoir une eau BOUILLANTE qui sort du robinet, au point que moi-même, je me suis déjà brûlée en réglant la douche... N'est-ce pas une mise en danger des résidents ?? ;
  • d'avoir une nourriture qui n'est ni appétissante, ni bonne, ni diététique, ni préparée avec des matières premières de qualité, qui pue dès 8 h du mat. ? Au point que la plupart des résidents préfèrent rester dans leur chambre le soir et que tous grossissent à vue de balance... Quand on sait l'importance que prend le "temps du repas" dans leur vie... ;
  • de voir les chiens de la "maison" déambuler dans les couloirs (passons), dans la salle de soins (discutable), dans la cuisine => Intolérable ! Sans parler de leurs désordres gastriques et intestinaux réguliers (ben oui eux aussi sont âgés) au milieu des couloirs et lieux de vie... Et hop ! Un fémur, un !
  • d'avoir pour médecin référent un professionnel qui semble si peu motivé, se trouvant lui-même plus proche de l'Ehpad que de la fac, et surtout si peu pertinent dans ses prescriptions ;
  • d'avoir une direction plus préoccupée par l'emplacement de tableaux à deux balles (vous savez les trucs pleins de zénitude qu'on trouve chez GIFI) que par le confort des résidents ;
  • de voir dans les couloirs (peints avec des couleurs monstrueuses, à donner des cauchemars à Freddy himself) juste avant le service du petit-déj, les chariots avec les croissants et tartines beurrées) posés sur le niveau le plus bas, à 10 cm du sol, en plein milieu, là où l'on passe et repasse avec nos sacs à couches, et les chiens aussi.... Allez un petit effort d'imagination et vous allez finir par le voir.
  • que le cadeau de Noël soit une plante, style Kalanchoe, qui ne sert à rien, qui encombre une chambrette déjà bien pleine, alors que des produits de toilette parfumés (par exemple) seraient appréciés, car la plupart ont peu de moyens et achètent leur gel douche chez * ;
  • que la rare animation proposée soit une pauvre saltimbanque baroque et hors d'âge qui chante comme Kbrelle sans le K.... Même les plus sourds grimacent... Mais "ça [leur] rappelle [leur] jeunesse", alors ils sont heureux, et puis: "il y a rien d'autre, on s'ennuie TELLEMENT ici !"  And so on.... On dirait que leur devise est : EHPAD'Pitié pour les vieux ! Ils sont pourtant la mémoire vive du siècle passé, ils ont bossé dur pour rien, ils aspirent juste à finir leurs jours tranquillement sans devenir une marchandise juteuse (la Silver économie vous connaissez?).

La certification pourrait peut-être réguler tout ceci, en attendant je ronge mon frein, je vois tout, j'entends tout, je dis parfois...mais ça sert pas à grand chose !

EHPAD'Awan : j'espère que la jeune génération infirmière saura impulser le changement, et redonner respect et dignité à tous nos aînés.

http://linfirmiere-libre-rale.eklablog.net/

Retour au sommaire du dossier Blogs infirmiers

Publicité

Commentaires (24)

chicobis1

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#24

certification

la certification des ehpad est-elle inclue dans la v2014 dans le même temps que les établissements de santé autres???

Creol

Avatar de l'utilisateur

26 commentaires

#23

Vous êtes payé combien ?

Non sérieusement,
Ceux qui disent que dans les ehpad la prise en charge est au top, on vous refile combien ?
Parce que si vous le faite gratuitement ....
Bref.

monlou

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#22

STOP!!!!!!!!

oulala!! calme tes nerfs ailleurs et laisse "Nos petits vieux" en paix. Avant de dire tous cela, renseigne toi bien autour de toi§§! Allo, QUOI!
Je travaille dans une maison de retraite et certes tous n'est pas parfait, leur chambre sont des studio, avec leur propre meubles, pas de carrelage dans la salle de bain, les repas y sont très variés d'ailleurs la plupart des rédidents prennent du poids. Oui il y a un animal aussi et ils adorent§§§ Pas de besoin au alentours; La direction fait ce qu'elle peux pour les satisfaire.
Je sais que ce n'est pas parfait existe-il un endroit merveilleux! Le paradis n'exite pas. Pour avoir travaillé bcp d'années en milieu hospitalier, je peux te dire que la plupart des choses que tu décrit y sont. Tu croit q'un service est propre?? Regarde bien partout. ET la bouffe est infame, pas de gôut, cuit a l'eau! bref
Tu es peut être tombés dans un etablissement sordide mais n'en fait pas une généralité. Change d'endroitou alors arrête de critiquer, décharge ta colère ailleurs. Certes notre métier n'est pas facile tous les jours, il m'arrive même de me remettre en questions de temps en temps, on s'appelle pas superman

zarby007

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#21

une prise de recul s'impose

Ayant travaillé quelques années en dans plusieurs ehpad, je suis en mesure d'affirmer que tous ne sont pas semblables à ce qui est décrit dans ce post. Je me demande comment un commentaire si généraliste peut se retrouver sur ce site. Je partage l'avis de nat66, il y a des professionnels qui font de leur mieux aux quotidiens pour proposer des accompagnements de qualité. Tout n'est pas parfait certes, mais quel établissement sanitaire peut se vanter d'être dans l'excellence sur absolument tous les critères de la certification ou des évaluations externes ou internes? Infirmiere libérale... c'est facile de critiquer une fois sortie de l'ehpad!! vous faites quoi pour en améliorer le fonctionnement? JE trouve vraiment que ce post montre vraiment un manque de professionnalisme de votre part. 1800€ c'est une somme mais analyser bien les différents facteurs de prise en charge et on en reparlera. Vous pour même pas une heure de prise en charge à domicile et tous les jours vous êtes à pas loin de 1200€ pour un mois (charges non déduites effectivement) avez vous le culot de dire que vous proposez exactement les mêmes services qu'un ehpad?

Blanche54

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#20

À LIRE...

Pour avoir travaillé en EHPAD ... En prenant un peu de recul , je repense à certains patients qui me confiaient leur vécu, leur ressenti...

On pense faire de notre mieux, mais 1 inf pour 80 résidents ce n'est forcément pas ce qu'il y a de mieux !


Lors du mes premiers postes : le choc :
"Alors on essaye de faire de notre mieux, on cours , on distribue les médoc' de chambre en chambre, 1 douche semaine (pas de personnels, pas le temps), les toilettes (Simplifiées , pas le TEMPS de s'attarder à faire les pieds ;p) les pansement (on ESSAYE de les faire le plus souvent)" ...

-C'est pas ma vision du soin,..
- Tu t'adaptera, quand on sort de l'école on veux faire bien , tu changera :0
Ici c'est pas comme t'apprend a l'école , c'est la réalité on peut pas faire comme à l'école
OUAI :/ , pas d'accord !!!


J'avais juste une impression en rentrant chez moi : bâcler mon travail !
Certes la paperasse était faites, les Rdv , les taxis commandés, les pst fait, les médocs distribués, les toilettes faites avant midi ;) ... Le personnels etait content de moi "je bossait bien"
Mais les patients ils en pensent quoi ?




Lisez ça : http://recherche.lapresse.ca/cyberpresse/redirect/field/url/?document=wcm.lapresse.ca/article/4735623

dorothee6263

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#19

Un point de vue positif

Après avoir lu tous vos messages, je peux dire le contraire dans l'ehpad ou je travaille, les personnes âgées sont très bien soigné, leur chambre est confortable avec une douche un wc assez grand pour y évoluer avec une chaise de douche un fauteuil roulant et deux soignants, les animations sont respectées (sortie au musée, rencontre avec les colléges, écoles maternelles, cuisine), enfin tout n'est pas parfait mais nous jeune équipe dynamique (salarié comme direction) voulont changer les choses, et nous ne voulons pas entendre que c'est un mouroir. Alors je ne baisserais jamais les bras. je voulais témoigner pour changer la donne tout n'est pas noir.

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#18

Hélas, trois fois hélas ! Que faire 2

La liste est longue comme le bras. D'ailleurs ça porte un nom : maltraitance institutionnelle.

Ce qui me revolte le plus c'est, grosso modo, l'habitude prise de ne pas prendre le temps de donner à boire (tres compliqué et lent chez les vieux) et après de faire poser des perfusions sous cutanées. Comme ça en plus, ça donne l'impression qu'on s'occupe vraiment bien d'eux. Et maintenant la "mode" c'est de mettre une demi perfusion sur chaque cuisse. Oh ce bastringue avec les deux pochons et les deux tubulures...Et quelle torture tout les soirs les piqures dans des cuisses déjà comme des passoires rougeoyantes...pour le "vieux" et parfois pour le soignant. Mais bon ça a l'air de convenir à tout le monde alors c'est en piqure/perfusion plutot qu'au verre on la donne maintenant l'eau ! Au verre, c'est d'un ringard !

Donc voila au début je gueulais de toute façon il ne se passait rien, après j'ai bossé en silence.

De toute façon le double discours est partout, du directeur à l'agent. Personne ne controle serieusement les maisons de retraites. Si, quand il y a un gros probleme mais c'est après.

Après on change de travail ou alors on a des capacités psychologiques très forte pour supporter d'essayer de bien travailler sans s'épuiser au milieu d'un systeme pareil.

Pauvres vieux malades, grabataires et isolés

Utilisateur supprimé

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#17

Hélas, trois fois hélas ! Que faire

Non tu n'es pas la seule mais malheureusement je ne vois pas que faire pour améliorer les choses. Je trouve ton titre vraiment bien : on en est à implorer pitié.

Le problème c'est que "la socièté" a mis les vieux au rebut au rabais. Je fais des jeux de mots pour me remonter le moral...Je reçois des mails toute les semaines : "vous avez de l'argent à investir (non !), en investissant dans un EHPAD vous aurez des rendements records". Sinon pour les établissements publiques ce sont nos impots et "les vieux" sont bien parmi les derniers sur la liste de la redistribution.

Alors voila ou on en est : des mouroirs plus ou moins bien décorés, nettoyés et animés , dans lesquels chacun se "protège" comme il peut de ne pas de faire happer par ce puit sans fond et de terminer burn-outé. Personnel rarement bien formé, parfois cynique et mettant une sorte de distance infinie entre le "vieux" et eux-memes. Certains ne font qu'y passer, d'autres font haro sur le baudet (messieurs, mesdames les cadres, les directeurs). De temps en temps quelques personnes merveilleuses mais vite épuisée par une telle somme de travail à accomplir. Tout y est compté sous ses air de tout le monde il est beau tout le monde il est gentil. Trois couches par personne, le peigne pour se coiffer 5 euros.
Pour la toilette, et que je te tire les bras, les jambes dans tout les sens, faut que ça aille vite, il y en a 5 a faire en 2 heures. Les repas, allez une cuillerée, hop...a mangé ! A six repas a donner en 1 h c'est forcement chacun son tour sur la semaine. La boisson, combien de fois j'ai vu des gobelets pleins... mais juste pas à porté de main de la personne dont tout le monde dit qu'elle est déshydratée (plus ils boivent plus ils pissent alors si on veut respecter le nombre de couche, confidence reçue
Vivre...à son rythme forcement plus lent vous n'y pensez meme pas.
Voila il faudrait changer ce systeme de cash machine autant dire que c'est perdu d'avance pour l'instant vu l'état des forces en présence

madkow

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#16

C'est bien vrai

Ca me fait penser à mon EHPAD, où le seul endroit neuf et agréable est l'unité Alzheimer. Pour ce qui est de l'eau des douches elle est soit brulante soit glacée, alors pour trouver le bon réglage... En plus l'eau chaude met 3h à arriver mais 30sec à partir.

Dop@mine

Avatar de l'utilisateur

61 commentaires

#15

La réponse

Un tel article ne reste en effet pas sans réponse. Faites le lire au plus grand nombre.

Pour visiter un grand nombre d'EPHAD en SMUR, je suis très souvent effaré de voir dans quelles conditions sont pris en charge nos aînés.

Ce qui est décrit ici ne relève pas de l'exception, mais malheureusement de la norme.

Fanvio

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#14

Coup de gueule épisode 3

Quand je commence, je ne m'arrête plus, désolée pour ceux que cela énervera.

Pour ce qui est des personnes n'ayant pas de familles, qui sont sous tutelle, personne ne s'inquiète, si ce n'est le personnel, qui n'a pas son mot à dire, ou qui lorsqu'il dit quelque chose, est entendu au bout de 2 mois, à force de relancer tous les 2 jours concernant la même personne. Cela ne fait rien qu'une personne soit assise en train de souffrir, ne mangeant plus rien depuis 2 semaines, perdant du poids à vue d’œil, si cette personne n'a pas de famille derrière elle, elle peut attendre 2 mois comme ça. Tandis que d'autres sont vues 4 fois par 3 médecins différents en 2 ou 3 jours pour un rhume, une rougeur au petit orteil, ou un ongle incarné, parce qu'il ne faut surtout pas se mettre la famille à dos sous peine qu'ils aillent voir la direction.

Je ne disserte pas sur les suppressions de postes pour réductions budgétaires, quand l'on pousse vers la porte du personnel compétent et qui n'est pas superflu, histoire de gagner encore quelques euros sur le dos de nos anciens.

Mais après tout, je dois dramatiser, il semblerait que d'autres vivent et travaillent au pays des Bisounours.
Posez-vous juste une question :
Si vous deviez placer un de vos proches, voudriez-vous la placer dans l'institution dans laquelle vous travaillez ?? Pour moi la réponse est NON.

J'ai l'impression que les EHPAD servent à "se débarrasser" des personnes âgées, pour ne plus les voir, ne plus avoir besoin de s'en occuper. Là encore, ce n'est pas une généralité.
Le personnel n'est pas là pour remplacer les familles qui disparaissent une fois leurs anciens placés en institution. Le personnel fait ce qu'il peut avec le temps et les moyens qu'il a.

Fanvio

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#13

Coup de gueule épisode 2

Désolée, trop de choses à dire pour que cela passe sur un seul commentaire.

Pour ce qui est des chambres, nous disposons de 80 chambres 1 personnes, avec petite SdB comprenant lavabo WC et douche, (douche et WC très difficile d'utilisation pour des personne à mobilité réduite, rampes pour transfert non adaptées, pas de place près des WC pour être plusieurs en cas d'aide au transfert, pas la place d'utiliser un lève-malade. Pour les douches, pas de sièges rabattables et SdB très petite donc pas pratique en cas d'utilisation de chaise plastique pour la douche.)

Un des soucis principaux pour nos résidents (ils s'en plaignent énormément) est l'alimentation, tout juste correcte, les menus étant préparés par un diététicien, mais les plats n'étant pas faits sur place. Plusieurs remarques reviennent souvent, pas cuit, trop dur, trop sec, pas d'assaisonnement. Pour les personnes à risque de fausses routes, l'alimentation correspond à ce que décrit Clématite, viande, féculents, légumes, tout est mélangé en une bouillie à l'aspect peu appétissant, et l'on y rajoute souvent crème ou fromage car sans cela c'est trop chaud et cela permet de gagner du temps (plus besoin d'attendre que cela refroidisse, et le fromage est déjà mangé quand l'assiette est finie, après tout, le temps, c'est de l'argent !)

Pour ce qui est de l'animation, 1 animateur pour 80 personnes, pour la musique, quelques CD plus rayés les uns que les autres à force de tourner en boucle depuis des années et notre très chère KBrelle sans le K quand il y a de petites fêtes. Côté animation, le plus souvent, les 15 mêmes résidents sont concernés, Scrabble, jeux de carte, petits chevaux, jeu du pendu, c'est plus facile avec des gens qui ont leur tête après tout.
Je garde une impression de médecine à plusieurs vitesses, plus vite quand les familles sont présentes, encore plus vite quand la famille est importante, ou écrit facilement à la direction, ou encore quand un membre de la famille est médecin.

Fanvio

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#12

Coup de gueule

Cet article me rassure, nous ne sommes pas les seuls chez qui beaucoup de changements seraient bienvenus pour prendre en charge de manière correcte nos aînés. L'établissement dans lequel je travaille n'est pas similaire au vôtre, heureusement, mais les dysfonctionnements sont nombreux.
Il y en a toujours qui diront que les descriptions sont fictives, que certains ont des conditions très correctes (qui a dit Établissement Privé ?)

Petite présentation :
EHPAD de 80 lits, sur 4 étages.
Postes de matin : 1 IDE, 5 à 6 AS (le plus souvent pas toutes AS : ASH soins, auxiliaires de vie), quand tout se passe bien, 4 ASH (pour le travail en salle à manger et l'entretien locaux et chambres)

Postes d'après-midi : 1 IDE, 3 AS(idem, les AS coûtent cher, donc en fonction des postes, 1 AS, 1 aux de vie, 1 ASH soin, ou 2 AS et une aux de vie ou une ASH soin), 2 ASH pour le travail en salle à manger et l'entretien locaux.

Poste de nuit : 1 AS et une ASH pour 80 résidents.

1 Cadre, et 1,2 médecins PH
(encore de savants calculs, en réalité, un médecin qui normalement devrait être médecin coordinateur à 80% sur l'EHPAD + USLD + EHPAD d'une autre ville, et deux médecins à 20% chacun sur EHPAD + USLD)
Le médecin coordinateur a en réalité 70 des 80 résidents à suivre car ces personnes n'ont pas de médecin traitant, donc mis à part se couper en 4, il est difficile d'assumer en même temps la gestion de l' EHPAD, les consultations pour 70 personnes, les visites en USLD et en EHPAD dans une autre ville sur un travail à 80%.

Fitness

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#11

Malheureusement … (suite et fin)

Tout à fait hors contexte … si le saltimbanque de fortune avait réellement pu chanter comme KBrel sans le K … les résidents auraient pu bénéficier de la magnifique voix de notre Jacques national ….

Fitness … désemparée devant tant d'abus ….

Fitness

Avatar de l'utilisateur

7 commentaires

#10

Malheureusement …..

… bonjour …. malheureusement, oui ! …. j'ai travaillé dans une MR (en Belgique : Maison de Repos ) semblable à celle que vous décrivez …. dont les langes trainaient sur les barres d'appuis appliquées le long du mur …. et les sacs de langes à même le sol , … sous ces mêmes barres d'appuis …. Et de deux !! (les fémurs…) .

Sans parler des "popotes" : j'entends par là le repas de midi "mixé tout-en-un" : viande, féculent, légumes … pour nos aînés devenus incapables de mâcher les aliments …

Je continue ?…

Non, je m'arrête là aujourd'hui …. au risque de passer des heures à dénoncer ce que j'ai vu et entendu…. des améliorations et corrections notables eurent lieu …. mais …. malgré tout, encore beaucoup de prises de consciences et changements sont indispensables pour le bien-être de nos Aînés …

A l'époque, des infis ont porté plainte . Suite à cela : contrôles et vérifications multiples ….
La MR , mis à part quelques remarques et l'une ou l'autre amende peu conséquente, fut considérée comme "correcte" (je passe les détails) . Sauf que , j'ignore si les vérificateurs eurent souhaité prendre la place des résidents ne fût ce que durant une semaine ….

J'ai vécu cela il y plus de 7 ans.

En invalidité depuis 2 longues années, je ne pourrai plus me battre comme l'infirmière que j'étais à l'époque, le fit …

Aujourd'hui, ce sont quelques "Groupes" , entreprises dont l'objectif est EXCLUSIVEMENT de réaliser des affaires bien juteuses sur le dos de nos Aînés . Une honte …. la révolte me reprends …. Le personnel est pressé comme des citrons , les pensionnaires considérés comme la marchandise juteuse que vous décrivez ….
Aujourd'hui, je suis écoeurée … dégoutée de constater combien le profit est au centre de toute préoccupation . Seul le fric et la rentabilité comptent . Au détriment de l'Humain et tout ce qu'il a de Sacré …

Bien cordialement.

Sancho

Avatar de l'utilisateur

183 commentaires

#9

Bonjour,

Je pense qu'il y a des établissements très bien mais aussi des établissements de la "qualité" que vous décrivez.
Comme il y a des professionnels qui s'en foute et d'autre qui tentent améliorer les choses.
Seul, on ne peut pas faire évoluer grand chose, on se fatigue, on s'épuise et on s'arrête ... (Une lettre à l'ARS est peu efficace quand il y a un seul témoin)
Regroupé entre collègue ou dans une instance prof, on peut faire plein de chose il faut juste le vouloir.Sa peut prendre du temps, mais on avance. (Une lettre écrite avec plusieurs témoin, d'une association, des résident, ... Ça fait bouger les lignes.
Cordialement

gaya971

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#8

duite

En ce qui me concerne j ai vu des tas de choses dans toute sortent d établissement publique comme privée

gaya971

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#7

trop a dire

Des structure ou quand un patient tombe lourdement sur la tête et a part la suite un comportement étrange, désorienté. On décrète qu'il est devenu hystérique. Plutôt que de s interroger sur l origine de ce changement de comportement et de faire le lien avec la chute. Il faudra trois jours pour enfin avoir un scan et transférer le patient. Des structures ou on demande a une infirmière de prendre deux service en charge. Ou bien une infirmiere pour 5etages. Je ne comprend pas que personne ne s interroge.

gaya971

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#6

revoltée

Je suis ravie de te lire. J ai moi même eu l impression d être la seul a être révoltée. Je n ai donc aucun CDI a l heure actuelle refusant de travailler dans certaine structure (car condition de travail intolérable). Mais également car je n ai pas su fermer ma bouche.
Lol!!!! On préfère une bonne entente dans une équipe au détriment de la qualité des soins. J ai vu des equipes s organiser de vri repas de fête et boire tous les we ou elles étaient ensemble. Ce permette de faire des sieste pendant leurs heures de travail. Aller dans les chambre des patients distribuer des médicaments avec les écouteurs sur les oreilles, déposer les médicaments sur la table et partir sans s assurer que les médicaments soit bien pris sans un mot au patient, même pas un bonne à petit. J ai vu une structure ou la jalousie pousse a raconter tous et n importe quoi. Dans des structure ou le moins j en fait mieux je me porte est de mise. J ai vu des structure ou pon demande au patient de ce faire dessus sous prétexte que ce n est pas leur du tour que c la nuit et au on ne vas pas nles accompagner au toilette. J ai retrouve une patiente avec 70% de sat en globe ect car personne ne la surveiller de la nuit tous le monde dormais a part sa fille. A qui j ai du expliquer au en effet sa mère aller mourir a cause de l incompétence. Et après m avoir dit ça fait trois jour que je dit que maman va mal et souhaite voir un doc. Je lui ai dit au en effet les medecins de cette structure avait des cabinets en ville donc d autre priorité. A vouloir faire de l argent on oubli de bien travailler. Un chariot d urg pour trois etage. Et une fois au chariot pas de masque a haute concentration. Oblige de descendre au sous sol a la pharma et remonter les étages. Des service vide le matin même en arrivant avec 10min d avance. Une simple feuille pour transmission. Personne si un patient a besoins en attendant la relevé. Bref aujourd'hui je suis infirmière et precaire. Car je ne sais fermer les yeux.

staphilocoque

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#5

accusations disproportionnees

je réponds a cette femme qui critique vertement l ehpad .
je ne trouve pas que ce sont des remarques de pro qui est tu agent d entretien faisant fonction as .
tu est depassee fatiguee .
c est grave les choses que tu denonce si tout ceci est vrai contacte has sinon prends soin de toi

clematite13

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#4

Mise au point....

Bonsoir et merci de vos réactions, car le but était bien de faire réagir. Pour répondre et éviter des commentaires non justifiés:
- tout ceci est strictement VRAI et même TRÈS EN DESSOUS de la réalité.
- J'y travaille depuis 23 ans, et ai expérimenté pas mal d'autres EHPAD au cours de ma longue carrière.
- je ne remets nullement en cause le personnel soignant, mais l'encadrement, la direction, car ce n'est pas médicalisé donc pas d'IDE ni AS salariés.
-Ce que je dénonce est l’appât du gain et le 'jemenfoutisme" flagrant dans CE CAS... Je n'en fais pas une généralité, mais hélas cela arrive, et encore de nos jours.
- J'ai un très PROFOND RESPECT pour le personnel soignant qui s’occupe de nos ainés, pratiquant moi-même ceci en libéral depuis des lustres,
Et je pense qu'en se voilant la face RIEN NE BOUGERA!
- Et si vous lisez mes posts vous verrez que je suis très très loin de ce que vous commentez... ;-)
Bonne soirée. Clématite.

Nat66170

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

Marre des procès d'intention ...

Avant de pondre un tel article, il serait bon que la poule aille visiter plusieurs poulaillers !!! Ce n'est pas en prenant le cas isolé d'un EHPAD probablement même pas engagé dans la démarche qualité que l'on peut se permettre de juger.
Cadre dans un EHPAD depuis 20 ans, je peux vous dire que les évaluations internes et externes battent leur plein et que cet établissement n'y réchappera pas !! pas aux normes=fermeture ou enquête ars !!!
Notre EHPAD est décoré par des professionnels de la déco et les meubles sont adaptés aux difficultés de nos résidents. Les repas sont suivis par une diététicienne et ils sont cuisinés sur place par des personnels ultra compétents qui s'emploie à donner un caractère très hôtelier à la décoration des plats. Les pâtisseries et aux entremets sont faits maison et même les mixés revêtent l'allure de petites verrines colorées !!
Les installations sanitaires font l'objet de contrôle régulier et notifier. La qualité de l'eau aussi d'ailleurs.
Nos personnels sont compétents, évalués et formés régulièrement chaque année.
Il existe un projet de vie personnalisé par résidents qui tient compte des habitudes de vie, des problèmes physiques, cognitifs et du vécu de la personne.
Nos animatrices s'activent à proposer des animations plus sociales avec des objectifs ciblés par activités pour chacun de nos résidents.
Pour les fêtes de Noël par exemple, c'est comme à la maison, réveillon et repas traditionnels sont proposés (dinde à noël et langouste au 1er de l'an...). Nos résidents adorent faire la fête tard le soir avec musique et cotillons !!!
Mon coup de gueule ce soir, c'est qu'il y en a marre des procès d'intention de certains médias, qui comme vous, font de quelques exceptions une généralité et salissent le travail réalisé au quotidien !!!
Un tel article ne doit pas rester sans réponse, aussi je vais le faire partager à toutes mes collègues de gériatrie et je vais leur demandé d'y répondre.....

Efla

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#2

mot d'ordre : les vieux on s'en f...

26ans, diplômée depuis 1an 1/12, nombreuses expériences en EHPAD (stages, emploi d'été en tant qu'AS, et emploi), infirmière en EHPAD médicalisé depuis un an, je suis diagnostiquée burn out depuis 2 mois. Certaines choses sont vraies d'autres moins ou tout dépend de l'EHPAD... Aujourd'hui je n'en peux plus parce qu'on se bat contre des moulins à vent : "il n'y a pas d'urgence avec les personnes âgées et rien n'est grave", s'entendre dire "il faut trouver le temps de faire ça en plus" "euh je fais déjà des heures sup' je le trouve où le temps ?" pression de traçabilité des familles des résidents et de la direction parce qu'il faut sauver les apparences !

frejou85

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#1

Trop facile !!

En effet trop facile de hurler avec les loups !! Quel EHPAD êtes vous allée voir ? Je travaille en EHPAD depuis 10 ans et peux vous dire que les salles de bain/WC ne ressemblent pas à ce que vous décrivez si l'établissement est conventionné (ou sont en cours de rénovation, normes obligent!) , que l'eau n'est pas bouillante en sortant du robinet (normes obligent..) car le système est sécurisé évidemment (imaginez les brulures avec les personnes désorientées!) , que les EHPAD emploient des diététiciennes et que les cuisiniers essaient de proposer des plats appétissants (avec pätisserie maison), que les animatrices essaient de divertir chaque résidant selon ses goûts et ses capacités, que les directeurs sont bien occupés à autre chose que de choisir des tableaux (! toujours aussi facile de critiquer l'autre) ...bref pour une infirmière je trouve que vous jugez bien facilement les autres