MODES D'EXERCICE

L'emploi du temps des infirmiers passé au crible

par .

Cet article fait partie du dossier:

Exercer dans le privé

    Précédent Suivant

Horaires atypiques, travail de nuit, charge de travail importante, intensité des postes... Tels sont les sujets sur lesquels s'est penchée la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) dans son document de travail portant sur l'emploi du temps des infirmières et infirmiers du secteur hospitalier.

planning emploi du temps infirmières

Quid du planning des infirmiers du secteur hospitalier

La Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES) fait le bilan, dans un document de travail, de l'emploi du temps des infirmières et infirmiers du secteur hospitalier. Pour réaliser cette étude qualitative, 63 infirmières exerçant dans 10 établissements de santé de taille, de statut et de localisation différentes ont été interrogées sur leur rythme de travail et le contenu de leurs journées de travail.

Des horaires variables

Dans son rapport, la DREES souligne le caractère atypique des horaires des infirmiers et précise que si toutes les infirmières hospitalières « sont à 35 heures », se cache derrière cette formule des rythmes de travail tout à fait variables et un temps de travail annualisé également légèrement variable. Ainsi, trois facteurs ont un impact direct sur le planning :la permanence des soins, et plus particulièrement le fait de travailler dans un service de soins continus ; le choix...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

dan65

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#3

copié/collé

outre l'échantillon et l'enfonçage de portes ouvertes qui laisse furieusement penser à du recopiage d'autres études (pas le temps de chercher, ai un métier...), je me demande combien la DREES a facturé cette étude ?

loulic

Avatar de l'utilisateur

258 commentaires

#2

foutage de gueule

63 personnes interrogées ?

Vache ! ça c'est de l'échantillon !

binoute1

Avatar de l'utilisateur

584 commentaires

#1

dommage !

Un titre attirant, un article qui à l'air intéressant..;Mais finalement, rien de nouveau, des constats maintes fois faits.

Toujours un soupçon de bisounourserie ((=--> "La DREES constate que “les horaires de travail peuvent pour partie être adaptés aux contraintes individuelles : la mobilité professionnelle est assez importante à l'hôpital, plus encore à l'hôpital public, et plus encore dans les grands établissements. Si tout n'est pas possible, il existe la plupart du temps (et en particulier dans les situations critiques) des ajustements possibles pour poursuivre une activité professionnelle”)

MAis quand on voit la taille de l'échantillon d'enquête, on comprend mieux !!