PSYCHIATRIE

L'équithérapie pour traiter la dépression des personnes âgées

    Suivant

Au CHU de Nîmes, les personnes âgées hospitalisées pour dépression se rendent tous les mardis au domaine équestre de Maruejols pour des séances d’équithérapie. Il s’agit d’une prise en charge thérapeutique, non conventionnelle qui utilise le cheval comme complément du soin. La relation à l’animal est ressentie comme une expérience très positive par les personnes suivies en gérontopsychiatrie comme le démontrent les différentes évaluations conduites en psychologie et en neuropsychologique. Cette approche, répandue en maison de retraite, est innovante pour des patients traités en CHU !

La médiation par l’animal : associer soins médicamenteux et non-médicamenteux par le biais d’une activité singulière, validée dans d’autres domaines

L'équithérapie

Le CHU de Nîmes propose la médiation par l'animal pour les personnes âgées hospitalisées pour dépression.

La dépression est une pathologie fréquente chez les seniors, souvent accompagnée d’un risque très élevé de suicide. Cette population est par ailleurs plus résistante aux traitements médicamenteux souligne Nathalie Bessiere, cadre de santé au CHU de Nîmes. D’où l’importance d’associer les soins conventionnels à une autre forme de soutien. Intuitivement et cliniquement, nous nous doutions des bienfaits de la démarche. Notre hypothèse de travail reposait sur le postulat que le "prendre soin" de l’animal favoriserait une amélioration de l’estime de soi et de l’humeur, qui sont deux dimensions affectées dans le tableau dépressif explique Sabrina Jumentier, psychologue-chercheuse, toutes deux à l’initiative du projet.

Les bienfaits de l’équithérapie évaluésL’équithérapie est le seul moment où les patients ne sont plus considérés comme des malades. Ce ne sont pas les soignants qui prennent soin d’eux mais eux qui prennent soin des autres, en l’occurrence des animaux. Retrouver le contrôle sur les choses, avoir la sensation de pouvoir aider et de servir l’autre sont autant de gains en estime de soi.Pour mesurer l’impact des séances sur le moral des personnes âgées, des grilles...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)