Fiche de poste - Infirmier de chirurgie ou de medecine

Autre appellation

Aucune

Pré requis

  • Diplôme d'état d'infirmier déclaré et inscrit sur le fichier ADELI en DDASS
  • Diplôme d'infirmier de la communauté européenne, de la Suisse et Andorre après validation par la DDASS

Expérience conseillée

Débutant accepté

Conditions d'exercice (selon les établissements) :

  • Plannings sur 4 ou 5 semaines
  • Horaires de jour en 7h ou 12h selon les établissements, ces derniers sont de plus en plus nombreux.
  • 1 week-end sur 2 en général.
  • Horaires de nuit en 10h ou 12h.
  • 13èmois selon convention ou accords d'établissement
  • Prime d'intéressement selon accords d'établissement

Savoir faire requis

Tous soins relevant du décret de compétence

Connaissances associées

 

Soins infirmiers

Connaissances techniques

Connaissances théoriques

Risques et vigilances

Démarches qualité

Capacités relationnelles

3

3

3

2

2

2

1: connaissances générales    2: connaissances détaillées    3: connaissances approfondies

Conditions statutaires et salariales

L’IDE de médecine ou chirurgie ne relève d'aucune spécialisation, elle est donc intégrée à la filière soignante des conventions collectives.

Elle est généralement classée en catégorie T.a (technicienne), ou T.b. Cette dernière catégorie est quelque fois attribuée dès le départ aux IDE dont la fonction est plus spécifique (chimiothérapie, SSPI ou réa, bloc)

Le coefficient de départ dans la convention collective unifiée de 2002 (FHP) est 246 soit 1672,80 euros brut mensuel (T.a) ou 254 soit 1727,20 euros.

Ce métier dans le privé....

L'exercice du DE en service de médecine ou chirurgie dans le privé ne diffère guère du public.

On retrouve cependant une flexibilité propre au privé qui permet plus facilement à l'IDE qui le souhaite de changer de service ou de discipline.

De très nombreux postes sont proposés dans le privé qui détient 70% de la chirurgie en France.

Rencontre d'une professionelle

Entretien avec M., Infirmier en médecine cardio.


Depuis combien de temps êtes-vous IDE en cardiologie ?
Pas tout à fait 10 ans

Si je vous demande de définir votre métier par deux qualificatifs, que diriez-vous? Et pourquoi ?
Très enrichissant, parce que le fonctionnement cardiaque est passionnant. Les progrès dans le domaine de l'interventionnel (pose de steint, dilat, ETO) sont très rapides.
Mais c'est stressant aussi, parce qu'à tout moment un patient peut faire une salve, un bloc ou un arrêt, et là, faut pas se louper, pas question d'être ailleurs et d'avoir manqué de vigilance ;

Que pensez-vous de votre métier en termes de pénibilité ?
Physiquement ce n'est pas très pénible, mais j'avoue qu'au bout de 12h, selon l'état des patients on peut être assez fatigués

Avez-vous envi d'en changer ?

Pas tout de suite mais j'aimerai passer à la chirurgie cardiaque, pour compléter mon parcours

Quels sont les aspects qui le rendent attractif ou passionnant ?
C'est une médecine « propre », très technique malgré tout, avec des patients anxieux, notre rôle est donc très diversifié: technique, théorique et relationnel

Si vous deviez donner un conseil à un jeune professionnel qui serait intéressé par cette carrière, que lui diriez-vous ?

De ne pas hésiter, c'est passionnant, mais surtout d'arriver dans le service avec des connaissances renforcées, le sort du patient dépend quelques fois de la rapidité de réaction ou d'initiative de l'IDE

 

    Jean-Michel Pélaprat
    Directeur des soins Infirmiers
    Ancien Président et fondateur de l'ANCISSP
    Rédacteur Infirmiers.com

 

Publicité

Commentaires (0)