PSYCHIATRIE

Un infirmier poignardé par un patient au Vinatier

par .

    Suivant

Un infirmier du Centre Hospitalier Le Vinatier (Lyon) travaillant au sein du pôle de pédopsychiatrie a été blessé à l'arme blanche par un adolescent de 17 ans le 28 janvier 2015. La victime a été hospitalisée à l'hôpital Herriot, à Lyon, et ses jours ne sont pas en danger. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes a exprimé son soutien au soignant dans un communiqué de presse.

Un infirmier a été blessé à l'arme blanche par un adolescent au CH Le Vinatier.

Un programme d'actions pour prévenir et éviter les risques

Dans un communiqué de presse daté du 30 janvier 2015, l’Ordre infirmier déplore cette nouvelle agression violente et rappelle son engagement dans la lutte contre ce fléau. Didier Borniche, président de l'Ordre national des infirmiers (ONI) explique que les infirmiers sont en première ligne dans la prise en charge des patients. L’agression à l’hôpital psychiatrique de Vinatier illustre les problèmes de terrain que chacun d’entre nous peut être amené à affronter. Les situations sensibles voire dangereuses se multiplient et les professionnels ne savent pas toujours comment y faire face.

En 2015, l'Ordre des infirmiers, en partenariat avec le ministère de l'Intérieur, prévoit de mettre en oeuvre un programme d'actions pour mieux prévenir et éviter les risques dans le cadre de l'exercice des professions de santé. Selon Didier Borniche, notre action s’inscrit dans un partenariat renforcé avec le Ministère de l’intérieur. Notre organisation décentralisée permet de disposer d’un référent violences dans chaque conseil départemental ou interdépartemental,...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (3)

sarahconor

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#3

pas compris

j'ai pas bien compris, il y'a 29 patients pour 11 lits??

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

499 commentaires

#2

Ça y est !

L'ordre a déjà récupéré le truc avec ses référents/observatoire/formations et tout le bazar : les sauveurs sont là...

dan65

Avatar de l'utilisateur

36 commentaires

#1

solidarité et poudre aux yeux

bien sûr solidaire avec notre collègue qui, quand il aura récupéré, n'aura rien à craindre : l'Ordre a un référent violence, la ministre a compati, l'enquête a déjà ses résultats (pas de sous-effectif, dit la direction...), TOUT VA BIEN !
Rappelons à ces messieurs/dames qu'un service régulièrement en surcharge et en sous-effectif ne va pas mieux si, par hasard, un jour, il y a le bon nombre de patients et de soignants.
Je reste sidéré, si c'est le cas, par un service ados de 25 patients, c'est peut-être par ça qu'on pourrait commencer l'enquête...