AU COEUR DU METIER

IPA : "Maintenir l’engouement par l’attractivité et la reconnaissance de ce nouveau métier"

Cet article fait partie du dossier:

Pratique avancée

    Précédent Suivant

Pour en savoir un peu plus sur le cursus universitaire ouvert aux infirmiers en matière de pratique avancée (IPA), nous avons interrogé Sébastien Colson*. Infirmier puériculteur et titulaire d’un double doctorat, il est Directeur de l’Ecole des Sciences Infirmières de la Faculté des Sciences médicales et Paramédicales d’Aix-Marseille Université, et co-responsable pédagogique du diplôme d’Etat d’infirmier en pratique avancée avec le Pr Philippe Berbis, Vice Doyen de la faculté. Alors que 35 IPA issus de la promotion 2018/2019 viennent d’être diplômés, Sébastien Colson  fait le point sur cette nouvelle voie professionnelle pour les infirmier(e)s.

IPA : "Maintenir l’engouement par l’attractivité et la reconnaissance de ce nouveau métier"

Aix-Marseille Université a été l’une des premières universités françaises accréditée à délivrer le Diplôme d’Etat d’Infirmier en pratique avancée (DE IPA) en octobre 2018. Le 25 octobre dernier, elle remettait leur diplôme à 35 IPA

Infirmiers.com - Avez-vous été surpris par l’engouement suscité par ce cursus de niveau master qui forme aux domaines d’intervention et aux activités de l’infirmier exerçant en pratique avancée (IPA), cursus mis en place à la rentrée universitaire 2018 ?

Sébastien Colson - Nous nous attendions à cet engouement, car cette nouvelle formation était très attendue par la profession infirmière. Nous avions déjà de nombreuses demandes sur le Master Sciences cliniques infirmières, qui préfigurait les parcours de formation en pratique avancée sur Aix-Marseille Université et pour lequel 170 infirmiers ont été diplômés entre 2011 et 2018. Les infirmières et infirmiers étaient en attente d’une nouvelle possibilité d’évolution dans leur profession, nécessaire pour répondre aux besoins et aux attentes de la population, au regard des défis liés à l’offre de soins actuelle et à l’évolution des pathologies. Nous sommes pour l’instant dans un phénomène de nouveauté, nous espérons que cet engouement sera maintenu dans le futur et ceci passera notamment par l’attractivité et la reconnaissance de ce nouveau métier d’Infirmier en Pratique Avancée.

Infirmiers.com - Combien de places offriez-vous et quels ont été les profils de ces infirmiers, nouveaux étudiants en pratique avancée ? Sébastien Colson - Nous venons de diplômer 35 IPA issus de la promotion 2018-2019, répartis par mention : 18 pour la mention pathologies chroniques stabilisées, 13 pour la mention oncologie et hémato-oncologie, 4 pour la mention maladie rénale chronique, dialyse et transplantation rénale. Du fait de la mise en place d’une nouvelle mention en psychiatrie et...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)