PSYCHIATRIE

Une offre de soins aux détenus encore incomplète

    Suivant

La Cour des comptes estime qu'il faut renforcer l'offre de soins, prioritairement psychiatriques, des personnes détenues, dans son rapport annuel rendu public le 11 février 2014.

détention prison barreaux de prison

Pour les personnes détenues, un faible usage des capacités d'hospitalisation somatique et une offre d'hospitalisation psychiatrique incomplète

Dans un chapitre consacré à la santé des personnes détenues, la Cour dresse un constat sévère sur l'offre de soins des personnes détenues, qui est encore incomplète, et constate qu'il demeure des obstacles persistants à une prise en charge globale. Elle formule plusieurs recommandations sur ces points. Elle recommande notamment de renforcer l'offre de soins, prioritairement psychiatriques, en accélérant la modernisation des lieux et des modalités d'exercice des équipes médicales et en assurant une meilleure homogénéité des conditions de prise en charge.

Elle propose d'identifier dans la prochaine loi de santé publique les objectifs de santé publique propres à la population détenue, reposant sur des indicateurs de résultat alimentés par un suivi épidémiologique régulier.

Enfin, elle préconise d'améliorer l'accessibilité aux soins par la généralisation de protocoles cadres entre équipes médicales et administration pénitentiaire, en fonction des meilleures pratiques de coopération constatées. La Cour estime qu'il faut inscrire la prise en charge des personnes détenues dans un véritable parcours de soins allant au-delà de la levée d'écrou. Elle s'interroge notamment sur la possibilité de développer les consultations psychiatriques...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)