MODES D'EXERCICE

Philippines - Dimanche 17 novembre 2013

Philippines médicaments

Après un lever à 3h30, les équipes ont pris la route très tôt ce matin pour se diriger vers le Nord de l’île de Cebu. Ce fût pour l’équipe le premier contact avec les dégâts occasionnés par le typhon Haiyan (...) arbres arrachées, poteaux pliés, habitations détruites, absence de réseau électrique… la population meurtrie tente de trouver de l’aide aux bords des routes, elle s’est organisée au plus urgent avec les moyens du bord. A notre arrivée à Bogo, nous avons pris contact avec le maire, ravi de notre arrivée. Celui-ci nous informe de la présence de l’armée israélienne depuis 36 heures, un hôpital de campagne a été monté avec 65 personnels médicaux et 50 logisticiens. Ce qui permet d’assurer la couverture sanitaire de Bogo-Medelin et San Remingio. A sa demande ainsi qu’à celle du Gouverneur de Cebu Island, notre équipe est dirigée vers l’île de Bantayan, totalement ravagée, où pour le moment aucune équipe de secours ne s’est rendu. Notre mission : évaluation de la situation, reconnaissance des ilôts de l’archipel par bateau, dégagement des dernières routes coupées et installation du premier Poste Médical Avancé au niveau de l’hôpital. Celui ci est choisi comme notre futur camp de base. Les renseignements pris cet après midi auprès de l’armée israélienne, qui a survolé de la zone, nous annoncent une situation aussi dramatique qu’à Tacloban. Nous arrivons au port complétement saturé à 12h30 heure locale : les premiers ferrys ont commencé à circuler hier matin. Après 4h d’attente nous arrivons à embarquer le bus et le camion de matériel. Nous sommes arrivés de nuit à Santa Fe. Nous rencontrons le Maire puis poursuivons notre route vers Bantayan. Il est 2h le campement est installé, les salles de soins également. Nous sommes prêts à accueillir les premières victimes dès 6h.

6h30 - l’équipe médicale ouvre son PMA et les premières victimes peuvent venir consulter. Dans un même temps nos techniciens commencent  à déblayer les abords de l’hôpital. Après rencontre avec Monsieur Le Maire de Batayan, l’équipe va devoir se diviser : une équipe mixte sur l’hôpital de Batayan pour les soins et l’autre en réconnaissance sur l’îlot de Hilotongan. Sur les deux sites nos sauveteurs sont reçus chaleureusement et remerciés pour leur action. Beaucoup de soins mais aussi de tronçonnage, dégagement d’accès… La population demande que les arbres soient débités le plus long possible : en effet, ils ont besoin de bois pour la reconstruction.

Les dégats sont considérables. Nous savons qu’il ne nous sera pas possible d’en arriver à bout, mais tout notre travail effectué permet à la population d’être soulagée, rassurée et, pour l’hôpital, leur offre la possibilité de revenir. Un dernier contact avec le Maire de Batayan nous permet de fixer le programme de demain : le matin, support médical à Santa Fe. L’après-midi se passera sur une nouvelle île. Tout en gardant notre permanence journalière à l’hôpital de Batayan.

Creative Commons License

Rédactrice en chef Infirmiers.combernadette.fabregas@infirmiers.com

Publicité

Commentaires (0)