PSYCHIATRIE

« Pour ne pas finir au trou, secouez-vous comme un fou »... ben voyons !

par .

    Suivant

Fort Boyard, la très populaire émission estivale diffusée sur France 2, crée la polémique depuis l'apparition, le 24 juin dernier, d'une nouvelle épreuve intitulée « L’asile », rebaptisée après une première mobilisation des associations d'usagers de la psychiatrie « La cellule capitonnée ». Le candidat, entravé par une camisole de force, est enfermé dans une salle capitonnée sans porte de sortie, sous des caméras de surveillance. La finalité de l'épreuve résumée en une phrase : « Pour ne pas finir au trou, secouez-vous comme un fou. » Le tollé est général du côté des associations d'usagers de la psychiatrie qui, une fois encore, posent la question : pourquoi conforter auprès du grand public des fantasmes de « fou ridicule » ? Le CSA, saisi, a finalement donné raison aux associations d'usagers de la psychiatrie, mettant en garde France Télévisions.   

camisole jeu fort boyard

« Fort Boyard » aurait-il enfermé des candidats ayant eu une autre pathologie ou handicap que la maladie mentale ?

Mise à jour le 14 septembre 2017 - Le CSA a finalement épinglé France Télévisions. Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a rendu publique, mardi 12 septembre, une "mise en garde" adressée à la chaîne française. En cause : une séquence intitulée L’asile diffusée sur France 2 dans l’émission Fort Boyard du 24 juin 2017 et qui avait déclenché la polémique. L'autorité française de régulation de l'audiovisuel, tout en relevant que l’épreuve litigieuse avait été renommée La cellule capitonnée et remontée, a pourtant regretté la diffusion d'une telle épreuve dans [une] émission familiale et emblématique du service public. Le CSA a en effet estimé que la séquence en question, caricaturale et stigmatisante à l’égard des personnes souffrant de troubles psychiatriques ou psychiques, portait atteinte aux dispositions précitées du cahier des charges de France Télévisions.

Le CSA a demandé aux responsables de France Télévisions de veiller à mieux respecter, à l’avenir, ses obligations en matière de respect des droits et libertés et les a mis en garde contre le renouvellement de telles pratiques.

Le rappel des faitsJoan qui anime le blog "Comme des fous" dont l'objectif est d'interroger le regard porté sur la folie et les représentations que véhiculent les médias, a très vite réagi dans une tribune publiée sur le site de la revue Santé mentale. L'isolement est une expérience très traumatisante bien qu'elle soit considérée comme une mesure thérapeutique de dernier recours. Elle peut être vécue comme une torture, surtout quand on ne vous explique pas les raisons de votre enfermement...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)