Psychiatrie - Jean-Yves Grall chargé de piloter le Plan de santé mentale

    Suivant

Le directeur général de la santé (DGS), Jean-Yves Grall, a été chargé de piloter l'élaboration du prochain Plan de santé mentale, a annoncé le 27 juin dernier la secrétaire d'Etat à la santé, Nora Berra.

psychiatrie dgs jean yves grallLa secrétaire d'Etat à la santé a indiqué que le plan devait être "finalisé avant la fin de l'année". Jusqu'à présent, elle avait évoqué l'échéance de "l'automne", note-t-on.
Jean-Yves Grall a été chargé de "finaliser la composition, la méthode et le calendrier" du "comité d'orientation du Plan de santé mentale", a annoncé la secrétaire d'Etat.La désignation du DGS comme chef de file a surpris plusieurs participants car leur interlocuteur avait été jusque récemment à la direction générale de l'offre de soins (DGOS).

Nora Berra a installé lundi ce comité en présence d'une trentaine de personnes.Il regroupe les représentants des fédérations d'établissements publics et privés, sanitaires et médico-sociaux, du secteur de la psychiatrie et du handicap psychique, des conférences de directeurs et présidents de commission médicale d'établissement (CME) des établissements hospitaliers, des associations d'usagers de la psychiatrie, des syndicats de médecins hospitaliers et libéraux et syndicat de psychologues, des associations d'infirmiers en psychiatrie et de directeurs des soins et des sociétés savantes, a indiqué le secrétariat d'Etat à la santé dans un communiqué.

Les deux parlementaires rapporteurs du projet de loi sur les soins sans consentement, le député Guy Lefrand (UMP, Eure) et le sénateur Jean-Louis Lorrain (UMP, Haut-Rhin), en font également partie.Sa composition pourrait encore s'élargir au vu des objectifs fixés au DGS.La prochaine réunion du comité d'orientation est prévue le lundi 11 juillet, a-t-on appris auprès de participants.

Nora Berra a indiqué que le plan devait constituer "un cadre stratégique clair et lisible".Selon le texte de son discours transmis à la presse, elle a redit, devant le comité d'orientation, les objectifs assignés au plan qu'elle avait exposés devant le Sénat mi-juin.Après le discours introductif de la secrétaire d'Etat, chaque participant a été invité à exposer ses attentes sur le prochain plan.

Retour au sommaire du dossier Psychiatrie

Publicité

Commentaires (0)