PSYCHIATRIE

Psychiatrie : tutoyer ou vouvoyer ?

par .

    Suivant

Sur le forum d'Infirmiers.com, infninie, infirmière, s'interroge sur l'emploi du vouvoiement et du tutoiement en psychiatrie. La communauté infirmière lui donne quelques pistes de réflexion.

infninie, infirmière, se demande, sur le forum d'infirmiers.com, s'il faut tutoyer ou vouvoyer le patient en psychiatrie. Voici son interrogation :

Bonjour,

Ça y est, j'ai franchi le cap, j'ai postulé dans un CHS (Centre hospitalier spécialisé). Parmi de nombreuses questions qui me viennent en tête : tutoyer ou vouvoyer dans les services de soins en psychiatrie ?

Lorsque j'étais étudiante, en stage, je devais vouvoyer (car consigne du CHS où j'ai fait 2 stages) mais les infirmiers utilisaient le " tu " ...

Je vais travailler dans un CHS que je ne connais pas, et hormis les stages, je n'ai jamais travaillé en psychiatrie.

Dans vos services, comment cela se passe-t-il ? Car niveau relation de confiance, je ne me vois pas utiliser le vous alors qu'à l'heure actuelle en services de soins, j'utilise le vous et me vois mal dire tu (je suis en unité de soins de longue durée).

Merci de partager vos expériences.

questions interrogations

Faut-il tutoyer ou vouvoyer les patients en psychiatrie ? C'est la question que se pose infninie sur le forum

Les membres du forum partagent leur avis sur la question. Ainsi, pour Jo_bis, la relation de confiance n'a rien à voir avec l'âge, ni avec le tutoiement. J'ai travaillé en ps et je n'ai jamais tutoyé un patient, bien que la quasi-totalité de mes collègues l'aient fait. De quel droit tutoyer un patient en psy ? Parce qu'il est (parfois) jeune ? Parce qu'il est « psy » ? Je pense qu'il faut réfléchir dans le bon sens, de plus se questionner sur sa propre relation à autrui et sa conception de la...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (1)

mickaelm

Avatar de l'utilisateur

141 commentaires

#1

qui est légitime pour décider?

- le vous ou le tu, sont porteurs de valeurs subjectives.

- la question est de savoir quel respect met le soignant dans sa relation

- ensuite et le plus important c'est la valeur qu'y met le patient, parce que le "bon sens" ou "les valeurs sociales", ce n'est pas toujours une réalité dans laquelle le patient psychotique est inscrit...