PSYCHIATRIE

Schizophrène : un malade, parfois une insulte et derrière une personne en souffrance...

par .

    Suivant

Les 16e journées de la Schizophrénie* du 16 au 23 mars 2019 visent, comme chaque année, à faire connaître au grand public les maladies psychiques ; des maladies encore taboues et victimes de nombreuses idées reçues. Pour déstigmatiser l’une d’entre elle, la schizophrénie, la communication se doit également de donner la parole aux personnes atteintes par la maladie afin de communiquer de façon juste, authentique mais aussi positive afin de porter sur elles un regard éclairé.

Schizophrène : un malade, parfois une insulte et derrière une personne en souffrance...

Parole de patient : "Ce serait cool si on arrêtait de dénigrer/banaliser les maladies mentales. Voir des gens utiliser sa maladie comme une insulte ou une blague, c’est douloureux".

Rappelons qu’en France, les maladies psychiques viennent au 3e rang des maladies les plus fréquentes. Selon le rapport de la Cour des comptes sur l’organisation des soins psychiatriques (2011), 1 personne sur 5 risque de connaître un trouble psychique au cours de sa vie (dépression, anxiété, addiction, trouble alimentaire, trouble schizophrénique, trouble bipolaire...). Les troubles psychiques se situent juste après le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Sans distinction d’âge, de sexe ou de milieu social, les troubles psychiques et les épisodes de souffrance psychique concernent chacun d’entre nous. Ils sont associés à une forte mortalité et sont la première cause d’invalidité et d’arrêts de longue durée.

Schizophrénie : les chiffres clés

  • 660 000 personnes touchées en France, soit 1 personne sur 100.
  • 57% des patients sont des hommes, 43% sont des femmes.
  • Sur la vie entière, 40% des personnes atteintes tentent de se suicider et 10% de toutes les personnes souffrant de schizophrénie mettent fin à leurs jours.
  • L'OMS classe la schizophrénie dans le groupe des 10 maladies entraînant le plus d’invalidité ;
  • L’espérance de vie des patients est en moyenne de 10 ans inférieure à celle de la population générale.
  • En France, la schizophrénie représente 20% des hospitalisations psychiatriques et 1% des dépenses de santé.
  • Dans 80% des cas, les symptômes s'améliorent dès qu'ils sont traités.

Ce serait cool si on arrêtait de dénigrer/banaliser les maladies mentales. Voir des gens utiliser sa maladie comme une insulte ou une blague, c’est douloureux. Schizophrénie : quelque 660 000 Français touchésParmi ces maladies psychiques, la schizophrénie touche, en France, quelques 660 000 personnes.  La schizophrénie est en effet une maladie du cerveau qui appartient à la famille des psychoses. Les niveaux de sévérité sont divers mais la maladie peut être très invalidante. Elle se...

Prolongez gratuitement votre lecture !

Afin de vous proposer une information et des services personnalisés, certains contenus d'Infirmiers.com sont en accès limité. Identifiez-vous pour bénéficier gratuitement de l'intégralité des articles.

Se connecter
Mot de passe oublié ?

Créer mon compte

Vous n'êtes pas encore inscrit sur Infirmiers.com ? Créez votre compte en quelques clics. C'est gratuit !

M'inscrire

Publicité

Commentaires (0)