TABACOLOGIE

Une spécialité pour l’infirmier : la tabacologie

Dossier :

Tabacologie

La spécialité en tabacologie permet à l’infirmier(e) de posséder des outils et des connaissances précises pour informer, prévenir, et accompagner un sevrage tabagique. Des entretiens spécifiques et nécessitant des compétences spécifiques tels que l’approche motivationnelle et l’intervention brève sont au cœur de ce métier.

tabac, cigarettes

L'infirmier tabacologue, un acteur de premier recours pour accompagner les sevrages tabagiques ou impulser des actions de santé publique.

Tous les acteurs de santé sont confrontés à ce problème de santé publique que représente le tabagisme, première cause de mortalité évitable et responsable de 78.000 décès par an en France.

A l’heure où les économies de santé sont primordiales pour l’équilibre budgétaire de la sécurité sociale, le traitement par le sevrage tabagique a prouvé un rapport coût/bénéfice très favorable dans le traitement de nombreuses pathologies, en particulier, cardiovasculaires, pulmonaires et dans la prévention de complications, spécialement, dans le cadre du tabagisme péri-opératoire et de la grossesse.

Prescription des substituts nicotiniques autorisés pour les IDE et prise en charge des traitements par l’assurance maladie


Important changement, passé inaperçu dans la loi de modernisation du système de santé. Depuis le 26 janvier 2016, les infirmiers diplômés d’état peuvent prescrire des substituts nicotiniques. C’est dans le cadre de la prévention des conduites addictives que la prescription de substituts nicotiniques a été élargie, en sus des médecins et des sages-femmes, aux médecins du travail, chirurgiens-dentistes, infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes. Depuis cette année les TSN sont pris en charge par l’assurance maladie, la liste des produits est disponible sur le site AMELI.Fr.  Il est possible pour les infirmiers de trouver sur internet ou dans le livret «  premiers gestes en tabacologie » des modèles de prescription à adapter. Une avancée pour les infirmiers qui dorénavant pourront accompagner les patients de façon autonome dans le sevrage tabagique.

Références législatives : Article L4311-1 Modifié par LOI n°2016-41 du 26 janvier 2016 - art. 134 et Article L3511-3 Modifié par Ordonnance n°2016-623 du 19 mai 2016 - art. 1

Qui sont les infirmiers tabacologues ?

Les infirmiers tabacologues (IDET) sont titulaires d'un DIU de tabacologie. Les apports théoriques sur les mécanismes de la dépendance, et l’acquisition de compétences relationnelles spécifiques nécessaires pour la prise en charge des fumeurs ne peuvent se faire que par une formation dédiée.

    Les IDET se réunissent au sein de l’ AFIT&A ( Association francophone des infirmiers en tabacologie et en addictologie ) , mais l’association est ouverte à d’autres membres travaillant en tabacologie et/ou addictologie. lls sont des acteurs incontournables pour la qualité de soins en tabacologie, au cours de l’hospitalisation, lors de consultations externes et en libéral...

      Les modes d’intervention des IDET

      Tout en ayant un objectif commun, à savoir aider les fumeurs à arrêter leur tabagisme, les missions des IDET sont différentes selon les lieux d'intervention : dans les entreprises, les milieux scolaires, les IFSI ou les centres hospitaliers. Leurs missions peuvent également correspondre à des campagnes de communication ponctuelles au sein d’établissements.

      Les IDET accompagnent ainsi le fumeur dans sa décision en établissant une alliance thérapeutique au fur et à mesure des entretiens. Ceux-ci permettront à l’infirmière de comprendre la position actuelle du fumeur quant à la cigarette, de le rassurer, de l’écouter avec empathie, de lever des freins au changement pour finalement l’accompagner dans le déconditionnement du comportement toxique.

      Les outils validés de la tabacologie sont la mesure du CO expiré, des tests de mesure de la dépendance et de dépistage de syndrome anxio-dépressif, les substituts nicotiniques, les thérapies comportementales et cognitives.

      L’infirmier tabacologue peut être confronté à différentes situations

      • la demande de sevrage tabagique
      • la diminution de la consommation
      • l’abstinence temporaire
      • la gestion de situation à risque : le tabagisme péri opératoire ou l’insuffisance respiratoire
      • l’ajustement de la substitution avec le sous et sur dosage
      • le syndrome de manque
      • le refus d’arrêt.

      Le rôle des IDET ne s’arrête pas à l’action directe et à la prévention car ils participent également à la formation des professionnels de santé que ce soit sur le terrain ou dans les IFSI ; voire auprès des médecins généralistes, des pharmaciens et des sage-femmes.

      Ainsi…

      Le développement de la tabacologie dans les établissements de soins apporte un véritable confort pour les patients et pour les soignants. Très loin de la toute-puissance du soin, les IDET œuvrent pour replacer le patient en tant que premier acteur de sa santé pour son projet de vie.

      Pour aller plus loin

      Nous vous proposons de visiter le site de l’association francophone des diplômés et des étudiants en tabacologie : http://www.afdet.fr/

      Vous pouvez également contacter l’AFIT (Association française des infirmières tabacologues), présidé par Isabelle Hamm.

      Infirmières tabacologue

      Publicité

      Commentaires (1)

      binoute1

      Avatar de l'utilisateur

      522 commentaires

      #1

      une spécialité ?

      Mince. Je m'étais arrêtée à ibode, iade, cde et puer.
      Tout le monde veut devenir monde veut être une spé
      Mais si on cherchait déjà à faire reconnaître notre de à sa vrai valeur ?