INFOS ET ACTUALITES

10e mois de bourse : qu’en est-il des étudiants des filières sanitaires et sociales ?

L’Anesf (Association Nationale des Étudiants Sages-femmes), la FNEK (Fédération Nationale des Étudiants en Kinésithérapie), la FNESI (Fédération Nationale des Étudiants en Soins Infirmiers) et l’UNAEE (Union Nationale des Associations des Étudiants en Ergothérapie) s’unissent pour dénoncer le caractère inégalitaire des aides sociales entre l’ensemble des étudiants français.

Communiqué de presse – FAGE (Fédération des Associations Étudiantes), Paris le 30 août 2011

10eme mois de bourse etudiants sanitaire et social Les associations rappellent également au gouvernement les promesses de Valérie Pécresse lors de la commission élargie de l'Assemblée nationale au sujet du PLF (Projet de Loi Financement) en 2009 qui demandait aux régions d’aligner leurs bourses sur celles du CROUS (Centre régional des œuvres universitaires et scolaires).

Le 25 Août 2011, Laurent Wauquiez déclarait, dans une interview accordée au site 20minutes.fr, s’engager à verser le 10e mois de bourses aux étudiants bénéficiant des bourses du CROUS pour l’année 2011-2012. Néanmoins, les étudiants des filières sanitaires et sociales qui dépendent, eux, des bourses régionales, ne jouiront pas de cette revalorisation.

Or, ces étudiants ont les mêmes besoins. La précarité étudiante concerne tous les étudiants quelles que soient leurs filières, car ils subissent également l’augmentation du coût de la vie et, plus encore, celui du coût de la rentrée estimé cette année à 4,2% par la FAGE.

Comme le soulignait déjà en 2006 le rapport rédigé par Laurent Wauquiez, l’inégalité de situation entre étudiants de l'Enseignement Supérieur et étudiants du secteur sanitaire et social est « parfaitement scandaleuse » avec « un traitement beaucoup moins favorable ».

Nous interrogeons donc les régions quant à l’avenir de ces bourses qui sont déjà généralement inférieures à celles versées par les CROUS et ne bénéficient pas de réévaluation annuelle. L’écart entre les différentes filières s’en trouve donc majoré. De la même manière, nous interrogeons le gouvernement quant à cette gestion par les régions alors que les filières universitaires perçoivent, elles, les bourses du CROUS.

L’ensemble des fédérations étudiantes des filières sanitaires et sociales demande donc un geste fort du gouvernement ainsi que le transfert des bourses régionales au CROUS, afin qu’enfin les étudiants disposent, tous, des mêmes aides sociales.


www.fage.org

Publicité

Commentaires (1)

librio62

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#1

Mais aussi.....

Les plafonds de Ressources pour l’attribution des Bourses feraient bien d'être revaloriser /+ ou - 8.000 € d'écart (à point de charge égal) entre ma Région et le CROUS /