INFOS ET ACTUALITES

Ordre national des infirmiers – Sauvetage in extremis…

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Une ligne de crédit finalement allouée à l’Ordre national des infirmiers par la BRED pour fonctionner au mois d’août sauve provisoirement l’ONI de la banqueroute totale…

ordre infirmier bredFinalement, après les événements « forts » du vendredi 29 juillet dernier où nous annoncions la faillite imminente de l’institution ordinale associée à la démission de son président David Vasseur, suite au soutien négatif de la BRED, cette dernière, aurait finalement accepté « in extremis » d’allouer à l’ONI un peu de budget pour pouvoir assumer ses charges durant le mois d’août.

La rentrée sera donc déterminante pour l’Ordre qui devra convaincre son créditeur de lui accorder sa confiance afin de pouvoir mener son plan de restructuration, gage d’un retour à l’équilibre avant le printemps 2012. L’ONI devra notamment doubler son nombre de cotisants actuels, soit arriver à 116.000 professionnels cotisants…

Dans un énième rebondissement, c’est donc un nouveau président, Didier Borniche, qui a pris la suite de David Vasseur. A suivre…

Creative Commons License
Rédactrice en chef IZEOS
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (26)

yves14

Avatar de l'utilisateur

17 commentaires

#26

ne pas vendre la peau...

ne vendez pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué!!!!
la façon dont les choses se passent pue
un mec qui prend le pouvoir!
une banque qui suit?
rétablir l'équilibre? 68000 votants 56000 inscrits sur 500000 ide: expliquez-moi où se trouve l'équilibre. il n'y a que les politiques et la presse pour nous prendre pour des imbéciles!
ne parlons pas des articles d'infirmier.com sur le sujet...
écrivez à vos députés pour leur expliquer comment cela se passe
il faut tuer l'oni avant de nous réjouir

ridfa69

Avatar de l'utilisateur

110 commentaires

#24

pff

comment borniche est arrivé au pouvoir?
c'est incroyable pas d’élections pas de vote, et un type se pointe et c'est le nouveau patron
et en plus on lui avance des thunes.
ça m’étonne pas que les banques dévisse à la bourse.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#23

Mais de qui se moque t'on

Votre titre "sauvetage in extrémis" sent la partialité et l'engagement sans réserve de votre site pour l'ordre infirmier. Car croyez vous que les finances seront saines fin aout? croyez vous que le déficit sera financé ? croyez vous que l'ordre pourra se promouvoir avec des CDOI fermes? Croyez vous que les infirmiers adhèreront plus? Croyez vous au miracle et à l' avènement d'un messie de l' ordre infirmier? On frise l'endoctrinement sectaire! RÉVEILLEZ VOUS !

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#22

Inutilité.

L'ordre a su convaincre de son inutilité, ce n'est pas rien !
Et pour ce qui est des adhésions, disons qu'on se montre persuasif envers les plus isolés...
Mais l'ordre actuel n'est qu'un pauvre succédané de ce qu'il espérait et sa mort n'en fera pas pleurer beaucoup.

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

26 commentaires

#21

on est tranquille !

....face à un tel aveuglement ! T.A. toujours sur les starting-blocks pour la réunion de bureau de Septembre, très confiant, toujours persuadé que l'oni convainc, "que de chemin parcouru avec 100000 adherents en à peine 2 ans", que je sache on a 58000 cotisants, presque 1 ide sur 2 n'a pas renouvellé sa cotisation, une part non négligeable d'entre nous a été contraint d'adhérer (et certains se sont cru obligés de cotiser), car sans adhesion pas de RCP valide pour les IDEL, refus d'une part des CPAM d'enregistrer les nouveaux idel si pas inscrit, etc, etc., "en a peine 2 ans ", c'est curieux pour moi les dernières élections auxquelles on a été conviés datent du 24 avril 2008 !
On est tellement motivé par cet ordre : 68370 votants en avril 2008, 58421 cotisants fin juillet 2011. L'ORDRE A SU CONVAINCRE !

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#20

CETTE FIN TRAGIQUE ET LONGUE

ME RAPPELE LA FIN DE MUSSOLINI ET LA TRISTE REPUBLIQUE DE SALO OPU BIEN LA FIN DU REGIME DE PRETAIN......des ministres qui demissionnent et qui se succedent...sauve qui peut et pour d auutres fanatisme et jusqu'au boutisme.....bien sur Infirmier.com est tout a fait impartial !

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#19

MENSONGE

l'ordre n'est pas mort, fort d'une campagne d'adhesion et de cotisation sans precedent, il va même aider le trésor Américain a sortir la tête de l'eau et sauver la Gréce....QUI PARLE DE MANIPULATION ?

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#18

L'agonie !

Il faut arrêter tout de suite cette longue agonie. La très grande majorité de la profession de veut pas de cette organisation. Alors, banque,Ministère et responsables de l'Ordre arrêtez les frais.

mimicra

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#17

Le prochain sera ... tadaaaaaammmm....

.cedr1c.

Inscrit le : 11/02/2010
Commentaires : 161
l'ordre est mort#2sa fin sera donc en Septembre plutôt qu'en Août. cela ne change rien, si ce n'est pour Borniche qui aura été président. Bravo à lui!
______________________________________________________________________________

Cedric, permet moi de ne pas être d'accord avec toi.
En septembre se sera le tour de T.A. de prendre la présidence.

Après ça, et seulemnt après, l'ordre pourra mourir.

Car il serait naïf de croire que notre Iznogood national, n'arrive pas au poste tant convoité, au moins 1 fois dans sa vie d'artiste .... Il doit en avoir un peu ras le bol de la télé, et de l'animation de forum.
Et comme le travail infirmier, le vrai, celui qui permet de "mouiller sa chemise", ne lui fait pas un effet si agréable que le monde du show bizz....



En fait ça y est, je suis fatiguée, je suis lassée, je suis épuisée, par ce truc qui veut mon bien contre mon gré ...

Mais notre force, pour tenir : le grand nombre (environ 450 000 professionnels) qui pour X ou Z raisons ne s'inscrit pas à la secte.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#16

5 ème mission

Mission de l'oni :
5 - Il assure la défense de l’honneur et de l’indépendance de la profession d’infirmier.
En voilà une belle mission quand on est complètement dépendant d'une banque et d'un parti politique !
La banque ne voit que son argent et le parti politique, les élections.
Et les infirmiers dans tout ça : ils rincent allègrement !!!
Trop, c'est trop !!

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#15

time is money

le vieux dicton est plus que jamais d'actualité ...

tant que l'oni n'est pas enterré, la BRED a toujours espoir de récupérer sa dette ordinale, voire plus - à long terme - si affinités ...

en cette période agitée financièrement, où le gouvernement ne nous promet que des larmes et du sang, c'est encore aux actifs, infirmiers salariés ou libéraux pour le coup, que l'effort financier est demandé ...

pendant ce temps, les banquiers - comme la BRED, issue du second groupe bancaire de France - et autres spéculateurs, continuent à engranger des milliards de bénéfices et/ou licencient à tour de bras comme le Crédit Suisse qui a vu sa marge nette baissé de 50% ...

plus qu'un mouvement de colère, c'est donc bien une révolution blanche qu'il nous faut installer pour qu'au delà du sujet ordinal, ce soient aussi les conditions de travail devenues désastreuses et les salaires bloqués depuis des années dans le monde de la Santé que nous devons mettre en avant ...

la convocation - ce matin - du Parlement en session extraordinaire pour le 6 septembre avec la Loi rectificative des finances pour 2011 nous promet une fin 2011 bien pénible ...

des larmes et du sang ...

PP58

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#14

Honteux...

Une HONTE !
"retour à l'équilibre"... Quel équilibre ? Il n'y a jamais eu d'équilibre !!! En tout cas, il n'y en aura pas avec moi.
JAMAIS je ne m'inscrirai !

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#13

...

@ tololo35 :

non l'ordre n'est pas mort
non tout le monde ne s'en "fout" pas, et heureusement

que vous vous en "foutiez", c'est votre problème, mais il ne faudra pas venir pleurer quand vous serez sous sa coupe

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#12

tololo35

j'espère que les syndicats défendent les contractuels comme vous dites (mais aussi les infirmiers du privé), car pour l'instant on ne les entend quand même pas de trop concernant cet ordre, si bien que la grogne qui vient du terrain a été obligée de s'organiser.

tololo35

Avatar de l'utilisateur

9 commentaires

#11

fatigué

arrêter de vous gargariser c'est d'un pénible, oui l'ordre est mort tous le monde sans fou moi le premier alors retourner dans vos cellules syndicales défendre nos petits contractuelles!!!

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#10

juste être libre de mon choix ....

…. ne trouvez vous pas normal que nous nous défendions contre qq chose qui nous déplait fortement , contre qq chose qui sous couvert d’une loi votée sur un immonde mensonge cherche à nous faire plier sans AUCUNE DISCUSSION possible , contre qq chose qui ne nous convainc absolument pas de son utilité pour notre profession et qui par contre donne l’évidente preuve de sa nocivité ?
Ne trouvez vous pas normal que nous exprimions , certes de façon répétitive , mais pas pire que les éternels arguments des pro-ordres , notre désir de ne pas être assujetti(e)s à qq que nous rejetons ????
pour moi , qui suis infirmier , la base de l’esprit infirmier , c’est la tolérance et l’écoute .. et je ne la retrouve en rien dans les paroles autoritaires de l’ordre ..
Donc , oui !! je lutterai avec l’énergie du désespoir contre cette forme de fascisme que l’on cherche à nous imposer en nous disant que c’est une planche de salut inévitable ….
Et puis .. vous dites que nous sommes une poignée à lutter contre l’oni .. en apparence pour vous , oui .. mais vous ignorez totalement l’immense majorité silencieuse qui ne veut pas de vous …
Ne négligez pas la souffrance que vous infligez à vos collègues , on ne procède pas de la sorte , tôt ou tard , il y aura un retour de bâton .. c’est inéluctable ..

A bon entendeur ..

PS: je ne suis : ni à « résilience » , que je respecte, ni adhérant à un syndicat , même si je devrais , ni un activiste forcené en mal de combat ..
je suis un infirmier de base .. toujours infirmier , et qui soigne ses contemporains tous les jours , dans le plus profond respect et dans la plus grande déontologie ..
Et je ne veux pas d’ordre infirmier en mon âme et conscience .

onialapoubelle

Avatar de l'utilisateur

12 commentaires

#9

Ils sont durs de la feuille.

Ils sont durs de la feuille. Faut leur dire en qu'elle langue qu'on en veut pas ? Peut être qu'en agitant nos bulletins de vote sous le nez de ces sourds ils verront au moins le message. En attendant en plein mois d'août c'est toujours là qu'on nous la fait à l'envers. Vivement 2012 pour qu'on remette le tout à l'endroit.

furiousnurse

Avatar de l'utilisateur

26 commentaires

#8

légitimité

Ainsi on a un nouveau président autoproclamé ! Dans leur plan de restructuration, ils comptent organiser des élections ? En tout cas s'il faut descendre dans la rue à la rentrée, qu'ils comptent sur moi !

infirmiermasqué

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#7

Lamentablement immature.

Cette volonté aveugle de l'Ordre infirmier à se maintenir coûte que coûte dépasse l'entendement.
Il y a certainement des raisons que nous ne connaissons pas pour que la BRED s'acharne à maintenir un truc qui est en faillite et maintenir une position qui va lui nuire commercialement.
Car faut pas rêver en plus de voter en 2012 on va aussi boycotter la BRED.
Et pas plus tard que maintenant.

oni-no-merci !

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#6

ONI-BRED meme combat : unis dans la médiocrité ?

Oui on peut le penser car tout semble s'enchaîner pour contrer la Loi, anihilier le bon sens et refuser la réalité...

Pour ces deux organismes une seule solution : le boycott de leurs activité !

Vite mon Fly-Tox pour tuer les sales bêtes de l'été ...

migraine

Avatar de l'utilisateur

75 commentaires

#5

aussi hallucinant...

par gisele10 "c'est hallucinant la rage que mettent ces personnes à vouloir nous enrôler de force !! proprement hallucinant !!! "

aussi hallucinant que les multiples retournements de veste de tous ces politiques qui enfoncent les IDE, pourtant majoritairement contre, un peu plus chaque jour

et tout ça pour quoi ? pour augmenter les dettes que l'oni ne pourra pas rembourser ?

va bien falloir que ça pète.....

Norma Colle

Avatar de l'utilisateur

86 commentaires

#4

agonie

Les st Anistes sont allés faire leurs prières auprès de NS ....à combien va leur revenir ce cierge de résurection du troisième jour ? ONI indépendant ....ah ah ah ah!

gisele10

Avatar de l'utilisateur

22 commentaires

#3

hallucinant !!!!!

c'est hallucinant la rage que mettent ces personnes à vouloir nous enrôler de force !! proprement hallucinant !!!
la place doit être bonne pour qu'ils et elles s'accrochent ainsi !!!!
Vous êtes pourtant grillé(e)s discrédité(e)s , détesté(e)s .... nous ne voulons pas de vous dans les hôpitaux et les cliniques .. et les libérales sont forcées par les cpma de payer !!!

Faites sincèrement le compte autour de vous , des infirmières sincèrement en accord avec vos idées et l'ordre ..... c'est minable !

Joli fiasco !!! cela va vraiment finir par exploser contre vous .....

.cedr1c.

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#2

l'ordre est mort

sa fin sera donc en Septembre plutôt qu'en Août. cela ne change rien, si ce n'est pour Borniche qui aura été président. Bravo à lui!

La dette reste là, les actions en justice contre l'ordre sont toujours en cours, et les loyers des cdoi toujours impayés, comme tant d'autres choses.

eusèbe

Avatar de l'utilisateur

207 commentaires

#1

Confiance en l'ordre ?

On est maintenant dans le grand n'importe quoi ! Comment une banque qui a pignon sur rue, peut avoir confiance en une organisation refusée et boycottée par l'immense majorité des professionnels qu'elle a cru pouvoir inféoder. Soyons sérieux, la banque n'a fait que reculer l'échéance d'un mois suite à une mystérieuse demande mais la situation ne pouvant qu'empirer, l'ordre infirmier ne fait que creuser (un peu plus lentement, certes) sa tombe.
Et pour nous, infirmiers désireux de notre liberté, sa mort sera pour nous une grande joie. En attendant ce délicieux moment, regardons patiemment les pantins ordinaux gesticuler...