AU COEUR DU METIER

L’ordre infirmier : les nouvelles du front

Cet article fait partie du dossier :

ONI

Une bataille décisive est en train de se jouer entre le tout nouvel Ordre des infirmiers et ses opposants à l’occasion de l’appel à inscription et cotisation lancé pour la première fois par le premier et le refus des seconds d’y répondre. L’enjeu est double.

Il est d’abord de légitimité : qui est fondé à représenter les infirmières ? L’Ordre se veut l’instrument de « la promotion et de l’indépendance de la profession dans son ensemble. » Mais pour ses opposants, cette ambition ne vaut que si cet ensemble y adhère. Il est aussi de viabilité financière des projets de l’Ordre. Celui-ci assure en effet que le montant de la cotisation a été calculé pour répondre précisément au cahier des charges de sa mission. Que se passera-t-il si les cotisations ne rentrent pas en nombre suffisant ?

Le déclencheur du conflit : l’appel à cotisation

Au cœur de la bataille : le montant de la cotisation demandée, 75 euros par an. Pour le Conseil national, il s’agit d’une somme calculée au plus juste pour couvrir les différentes dépenses de fonctionnement et de développement de l’institution. Votée par les conseillers nationaux ordinaux « après une journée d’échange avec les 100 présidents de départements et les 23 présidents de régions, » elle est la cible de deux principales objections.

Un : ce montant est bien plus élevé que les 30 euros annoncés avant la création de l’Ordre. Cet argument a été avancé dès que le montant de la cotisation a été connu, en avril 2009, en particulier par de nombreux syndicats, mais aussi par Annie Podeur, directrice de la DHOS (Direction de l’hospitalisation et de l’organisation des soins). Dominique Le Bœuf, la présidente de l’Ordre, l’avait rapidement éjectée du ring, en alléguant que la DHOS n’avait pas à se mêler du fonctionnement d’une organisation indépendante et en s’étonnant que l’institution infirmière fût la seule visée. Quant aux 30 euros, il s’agissait selon elle d’une estimation basée sur ce que certains pensaient possible de réclamer à la profession, et non sur une étude sérieuse des besoins réels de l’Ordre.

Deux : justement, quels sont ces besoins réels ? Pour beaucoup, y compris des partisans de longue date de l’Ordre, comme la Coordination nationale infirmière, ils sont surestimés. La collecte de la totalité des cotisations des 500 000 (environ) infirmières de France rapportera un somme voisine de 38 millions d’euros. Les contestataires estiment qu’il serait possible de démarrer plus modestement, notamment en faisant appel à toutes les bonnes volontés qui se sont manifestées pendant la bataille pour la création de l’Ordre et qui seraient prêtes à le refaire. Pour certains élus, il est franchement maladroit d’avoir choisi le moment de la rentrée scolaire, avec tous les frais qu’elle occasionne, pour lancer l’appel à cotisations. Ils enverront leur bulletin d’inscription, mais pas leur cotisation. C’est ce que préconise la Coordination, qui propose une lettre-type à adresser à la présidente pour que le Conseil national revoie « à la baisse » le montant.

Des inquiétudes sur les visées de l’Ordre

Bien que centré sur le montant de la cotisation, le combat actuel n’empêche pas les escarmouches. Ainsi, il s’écrit que le montant de la cotisation sera porté à 125 euros dès l’année prochaine, sans que l’origine de cette information soit précisée (décidé chaque année par les conseillers nationaux, le futur montant sera donc décidé en milieu d’année prochaine). Pour d’autres, les renseignements demandés dans le dossier d’inscription constituent une intrusion inacceptable dans la vie privée des infirmières. D’autres dénoncent le fait de devoir fournir un extrait de casier judiciaire.

Ce à quoi l’Ordre réplique qu’il ne s’agit là que de demandes tout-à-fait habituelles pour une institution chargée de vérifier la moralité des professionnels concernés. D’autres mettent en doute la légalité de la demande de cotisation, en l’absence de décret d’application de la loi HPST, confondant sans doute avec l’inscription automatique à l’Ordre prévu par cette loi. Enfin certains s’inquiètent du fait que la collecte des bulletins d’inscription et des cotisations soit confiée à une société privée, ce qui comporterait un risque d’atteinte à la confidentialité des données. Ce à quoi l’Ordre réplique que la masse des bulletins à traiter impose un savoir-faire particulier que seules possèdent des entreprises spécialisées, dont l’Ordre n’est que l’un des nombreux clients. Ne serait-ce que parce que c¹est une condition de leur survie commerciale, ces entreprises n'ont quasiment jamais de problème de ce type avec leurs clients.

Les forces en présence

Quelles sont les forces en présence ? Le Conseil national compte peu de soutiens syndicaux ou associatifs, à l’exception notable du SNPI (Syndicat national des professionnels infirmiers). En revanche, il a l’appui de conseils départementaux et régionaux, mais dans une proportion impossible à donner actuellement.
En effet, comme on l’a vu, certains des partisans d’un Ordre infirmier contestent le montant de la cotisation. Quelques uns vont jusqu’à dénoncer un fonctionnement démocratique de façade, dans lequel les opinions contraires à celles de la présidente seraient systématiquement écartées. Des élus ont même démissionné de leur mandat départemental, convaincus que l’Ordre s’est fourvoyé et a un fonctionnement opposé à son ambition originelle de faire entendre la voix des infirmières. C’est notamment le cas de certains conseils de départements ruraux où le nombre d’infirmiers est minime. Ainsi de celui de Corrèze, où une bonne partie des élus a démissionné après s’être entendus dire qu’ils ne comptaient pour rien sur le plan national et n’avait toujours pas obtenu fin juin un budget prévisionnel détaillé, soit après que le montant de la cotisation ait été fixé, rapporte Emmanuel Calmon, son ancien président.

Quelle que soit la somme demandée, elle est de toute façon trop élevée pour ceux qui ne voient pas l’utilité de l’Ordre ou, pis ! qui pensent qu’il « n’est qu’un outil politique pour faire passer les réformes » (Dolorès Canezin, de la CGT Santé, citée par 20 minutes.fr le 1er octobre 2009). Il s’agit de la plupart des syndicats de salariés, rassemblés dans une intersyndicale appelant au boycott de la cotisation et de l’inscription (CFTC, CFDT, FO, Snics-FSU, Sud Santé, Unsa et CGT). Un site internet a été créé, indépendant de l’intersyndicale, mais à l’intitulé dénué de toute ambiguïté : Contre-Ordre infirmier.  
Car c’est bien de cela dont il s’agit. D’un côté, ceux qui pensent que l’Ordre n’est qu’une institution corporatiste, reflet d’une minorité agissante, gendarme éclipsant la légimité du Haut conseil des professions paramédicales, et sont confortés par le faible taux de participation aux élections ordinales (13 %). De l’autre, ceux qui leur rétorquent que le taux de syndicalisation n’est guère brillant non plus, que l’Ordre est un moyen de rassembler une profession éclatée en quelques 300 associations ou organisations et qu’il faut avoir les moyens de ses ambitions si l’on veut que la profession infirmière soit pleinement reconnue.

Qui gagne ? Trop tôt pour le dire …

Il est peu probable que la mobilisation actuelle suffise à remettre en question l’existence de l’Ordre : il faudrait un absentéisme massif de la profession pour qu’il perde une légitimité qui lui est reconnue par la loi. En revanche, sa crédibilité peut être sérieusement ébranlée si une grande partie des infirmières n’envoie pas sa cotisation. Avec le report à la fin octobre de la date limite d’envoi, il est impossible actuellement de faire un état des lieux.
Pour l’instant, les manifestations anti-Ordre n’ont rassemblé que quelques centaines de personnes, mais elles ont eu lieu dans de nombreuses villes et il faut pondérer le nombre de manifestants avec celui du total des infirmières à l’endroit considéré. A la date du 3 octobre 2009, le site Contre-Ordre avait 277 inscrits qui avaient posté 5052 messages de forum, mais ne donnait aucune statistique de fréquentation, sinon que le 30 septembre, 46 personnes avaient été en ligne simultanément.

La direction de la communication de l’Ordre national affirme avoir déjà reçu de nombreux dossiers, mais n’est pas en mesure de les chiffrer.
Plusieurs conseillers départementaux interrogés par téléphone déclarent recevoir très fréquemment des demandes de renseignements, mais quasiment aucune manifestation d’opposition. La plupart déplorent que le fichier ADELI qui sert de base de données pour les envois ne soit pas à jour et source d’erreurs (par exemple, dans certains centres hospitaliers de Seine Maritime, comptant plusieurs centaines d'infirmières, un tiers des dossiers ne serait pas parvenu à leurs destinataires !).
Ils rappellent la très mauvaise organisation des élections par les DDASS. Enfin, pour eux, la presse ne fait pas toujours son travail : par exemple, en titrant « Les infirmières contre l’Ordre », ce qui selon eux reste à prouver, ou en ne donnant que le point de vue de l’intersyndicale. Ils soutiennent que dans les établissements hospitaliers, les moyens de communication sont aux mains de celle-ci : l’Ordre n’aurait guère l’occasion de se faire entendre. Interrogée par téléphone, la directrice de la communication de l’Ordre national affirme que plusieurs hôpitaux ont retourné les sacs postaux contenant les dossiers d’inscription, ne laissant aucun choix à leurs salariés, d’où la mise au point énergique du communiqué de presse du 30 septembre, rappelant les sanctions encourues pour détournement de courrier.

Il faudra donc attendre encore pour savoir si tout cela n’est que tempête dans un verre d’eau ou défiance avérée d’un nombre important d’infirmières pour une institution qui entend les représenter toutes. Il est probable que la plupart se situe dans une majorité silencieuse qui attend de voir pour croire, ce qui implique un effort pédagogique conséquent de l’Ordre pour les convaincre du  bien fondé de ses ambitions. Une chose est certaine : quelle que soit l’issue de cette bataille, la guerre des « pour » et des « contre » sera loin d’être close.

Mes remerciements à Emmanuel Calmon (ancien président du conseil départemental de Corrèze), Martine Grainger (conseil départemental de l’Eure et Loir), Emmanuelle Lefebvre Mayer (conseil départemental de Seine Maritime), Pierre Lemaire (conseil départemental des Yvelines), Karim Mameri (conseil départemental de Seine Maritime) et Virginie Lanlo (directrice de la communication du Conseil national de l’Ordre infirmier).
L’ensemble de la presse nationale du 29 septembre au 2 octobre 2009 a été consulté d’après une recherche Google Actualités.

 

Creative Commons License Serge CANNASSE
Rédacteur Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.carnetsdesante.fr

Publicité

Commentaires (72)

romy35

Avatar de l'utilisateur

3 commentaires

#72

RIP ONI

ça fait déjà un an tout ça .... et l' ordre est mort ou presque

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#70

je ne sais pas pour vous

mais la drh de l'hopital dans lequel je bosse vient d'envoyer un courier a tout le personnel infirmier (courier reçu aujourd'hui) nous demandant une copie de notre carte ordinale. Il n'est pas précisé ce que l'on risque si l'on ne présente pas cette carte. n'ayant pu joindre ma drh par telephone ce jour, j'essayerai lundi pour connaitre leur position concernant le personnel ne présentant pas cette carte.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#69

y a pas grand chose a dire

si ce n'est que peut etre le fond est atteint, allez courage un petit effort et vous allez enfin vous élever!!! la povreté de vos réponses et vos sarcasmes ne jouent pas en votre faveur et, j'en suis persuadé, c'est grace à des réactions comme les votres que votre mouvement mourra de lui meme... on prend les paris?

infirmireencolre

Avatar de l'utilisateur

28 commentaires

#68

p ..... mais qui est Doudur ????

mais oui .. mais qui est DOUDUR??????
un(e) amnésique ?
un(e) accidenté(e) de la route?
un(e) clone de leboeuf ? de sarkozy ?(mais c'est pour le moment interdit , le clonage !! )
un(e) non-infirmier(e)?
un(e) mogway ???
..... qui mais qui ???


il ne faut pas tirer sur ... l'ambulance ...

Doudur .. je t'aime ....
mais penses aux autres !!!!

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#67

Mon doudou

j't'ai dans la peau. Guenfouda a raison a bientot pour un enieme grandr manifestation spontannée de soutien à l'aordre comme il y en a toujours . La presse l'atteste. Lire "le courrier de grumulle la trouillets" page 3

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#66

Cher dodur

J'ai pris un anxiolytique et un neuroleptique, et je me sens deja mieux.Merci, vous aviez raison! A bientôt pour un grande manifestation spontané de sountien pour l'ordre cher doudurdumou. Et encore merci, vous êtes de l'ordre et intellectuellement y a pas photo. Encore merci

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#65

en reponse

et sans vous offenser, j'ai participé a trois manifs à paris en 2007 (un fiasco total à chaque fois d'ailleurs dont sont responsables tous les syndicats qui n'ont pas su s'entendre sur les revendications) et depuis je n'ai rien vu de concret. quant a l'ordre vous parlez au futur donc avant de juger voyons un peu ce qu'il va apporter. tant de certitudes sur l'avenir me semble dommage.

libertie

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#64

cher doudur

Je pense donc , si vous n'êtes pas capable de voir les avancées de notre métier, c'est que vous devez encore porter la cornette et priez chauqe matin en arrivant au boulot.
Les avancées ne sont peut être pas celles que vous souhaitiez mais vous êtiez où lorsque l'on se battait pour votre salaire?
Lorsque j'ai effectué mes études nous n'avions droit à aucune rémunération dans les stages.
Certes il y aencore de quoi faire , mais ce n'est pas l'ONI qui nous apportera des solutions. Il dira amen au gouvernement et ne représentera même pas une voix concernant les décisions à prendre.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#63

ce qui

me fait quand meme doucement rigoler c'est que si vous aviez bougé vos fesses avec autant d'entrein pour d'autres sujets autrement plus importants que l'ordre, nous aurions, à l'heure actuelle, des salaires dignes de ce nom, des conditions de travail formidables, une reconnaissance du BAC+3 depuis longtemps. mais comme d'habitude mieux vaut nous focaliser sur des sujets strategiques comme l'ordre ca evitera a nos syndicats de se justifer sur leur inéfficacité sur tous ces domaines et ca leur donne un petit nonosse à ronger, ca les occupe et ca ca doit etre important!

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#62

ah lala

mais mes chers amis je ne reponds à vos provocations que par la provocation. Pourquoi seriez vous les seuls à pouvoir être agressifs????
Vous partez en guerre contre l'ordre avec parfois des termes très agressifs alors pourquoi ne pouré je pas moi aussi l'être? ne vous avancez pas trop vite concernant l'echec le l'ordre attendez de voir... ne criez pas victoire trop vite c'est loin d'être le cas

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#61

à doudur ...

non, pas un mais deux ou trois anxiolytiques pour calmer tes angoisses et deux ou trois bouteilles de whisky pour noyer ton chagrin ...

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#60

si l'o(v)ni avait ...

des chiffres inéressants à faire connaître il l'aurait fait depuis longtemps !

[b]le silence dont il fait preuve est le reflet de son échec dans sa tentative honteuse de mainmise sur notre profession ![/b]

maintenant qu'il ait le courage de reconnaître son erreur et qu'on en parle plus !

#So#

Avatar de l'utilisateur

60 commentaires

#59

Infirmiers.com média indépendant

En réponse aux message ci-dessous, infirmiers.com est un média indépendant dont l'une des principales missions est d'informer objectivement la profession infirmière.
Il n'y a donc pas de prise de partis pour ou contre l'ONI.

davinf71

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#58

reponse a doudur!

pourquoi tant d'agressivité doudur! est ce le fait de sentir que ton super ordre est en train de se dissloquer avant meme d'avoir eu le temps de se mettre en place! bien sur que nous n'avons pas les chiffres du taux de retour de dosssier! ce silence de l'ordre en dit long sur le resultat! prend un anxiolytique et ça va passer! NON A L'O(V)NI

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#57

reponse

je trouve que pour un site pro ordre ils laissent beaucoup la parole a des anti ordre de ton genre. Parceque sans doute toi tu connais les satistiques exactes et donc tu peux te permettre de parler, quels sont donc les chiffres exacts de dossiers non rendus?? Ha tu ne sais pas! alors arrete de prendre systematiquement parti contre l'ordre...merci

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#56

Résolument

le site infirmier.com est pro-ordre, tous le monde le sait, il n'y a qu'a lire certains articles dans les rubriques de ce site. Mais il oublie sa vocation première l'information objective et indépendante. Pas un mot sur la lettre du député Malliè, pas un mot sur le nombre des dossiers d'inscription renvoyés à l'ordre. Ha vous ne savez pas!Alors arrêter de prendre systématiquement parti pour l'ordre si vous ne maîtrisez pas l'information infirmière, faites un travail journalistique pertinent. Merci

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#55

ils l'ont voulu, ils vont l'avoir ...

le désordre !

Se rendent-ils compte de ce qu'ils sont entrain de faire à notre profession qui n'avait certainement pas besoin de celà ?

Au nom de quoi une dizaine d'abrutis, illuminés par je ne sais loupiote de l'o(v)ni (en tous cas c'est pas celle de Virginia) se donnent-ils le droit de faire autant de mal, de stresser leurs collègues ?

Malheureusement le ridicule ne tue plus ...

guenfouda

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#54

A l'aide député Mallié !

Ils sont devenus fous.Cher députè Mallié, L'ordre a detourné votre loi et malgré votre courrier 0 Madame Leboeuf rien ne changera ,sauf un amendement dont vous êtes le seul à avoir le courage. Vive l'ordre pour de vrais infirmiers !Une infirmiére des bouches du rhône

bijoumagique

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#53

Exercé en toute illégalité

Exercer le métier d’infirmier en toute illégalité est de venu possible depuis dimanche.
Grace à un ordre infirmier imposé, une grande partie des IDE de France se retrouve dans l’exercice illégal de la profession d’infirmier. Avec un risque de poursuite judiciaire.
Il est totalement scandaleux de demander une cotisation obligatoire de 75€ pour avoir le droit d’exercer ce métier de dévouement au service des gents et de la santé.

Lutons ensemble contre cette cotisation bien trop élevé.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#52

L'heure de la vérité a sonné !

Ca y est, l'échéance du 30 octobre pour s'inscrire à l'ordre est révolu.Si moins de 50% des infirmiers sont inscrits à l'ordre, il y a crise. c'est évident. Il faut une réaction de l'ONI. C'est une évidece, si cette instance est attachée au principe de démocratie et à l'ecoute des professionnelles infirmiers. Soit il opére un abaissement significatif de la cotisation, soit le bureu de l'Oni demissionne, c'est la moindre des réaction que l'on peut attendre d'un ordre démocratique et représentatif.

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#51

La grande inquisition

Vous n'êtes pas inscrits! Moi si .Alors pour toi pauvres pêcheurs: Procés, radiation,chômage,divorce,depressio,suicide...l'heure de la grande inquisition ordreuse va commençer. Tremble pauvre manant qui n'a pas obei....HAHAHI HOHO Tu vas crever!!!

MUTIN2MATAF

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#50

dans l attente d une reponse

nous y sommes je suis un hors la loi.il est 08h00 du matin nous sommes le dimanche 1 novembre 2009 et je ne suis pas inscrit a l ordre infirmier.affaire a suivre madame leboeuf j attend avec impatience le resultat du nombre d adherent ayant renvoyes leurs dossier

aqrv

Avatar de l'utilisateur

94 commentaires

#49

Je suis volontaire!!

Quelqu'un peut-il me donner l'adresse du siége de l'ONI, traversé par un mouvement depressif en espérant un geste de bonne volonté de notre sérénissime majesté LEBOEUF 1
, je me porte candidat à une action kamikaze républicaine...BONZAI..et no passaren..

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#48

Aucun sens politique

Pour sortir de la crise il faut que l'ONI propose une cotisation à 10 euros comme le suggére le Député Malliè ( initiateur de la loi portant création d'un ordre infirmier ). Mais pour cela il faut des conseillers nationaux courageux de proposer une ligne différente. Auront-ils ce courage , cette intelligence et surtout ce sens politique? Dont il manque cruellement actuellement à l'ordre. On ne conduit pas un ordre comme on méne un service hospitalier ou une association. Beaucoups ne l'ont pas compris ou ne peuvent pas le comprendre. C'est plus grave...

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#47

Y a t'il un cerveau à l'ONI

Toute cette crise vient de la création de l'ordre. Merci l'ordre pour la crise que vous provoquez, et qui va laisser des marques indélibiles pour longtemps. Vous vouliez fédérer et bien c'est l'éclatement. Qu'allez vous faire. Restez droit dans vos bottes, la bouche pendante et la moustache bien taillée. Qu'allez vous faire lorsque vous aurez fesser tous les infirmiers, prononcez des radiations... pauvres ordre nous ne méritions pas ça! il y a une solution: proposer une cotisation à 10 euros comme le suggére le Député Malliè ainsi vous squizzerait la fronde syndicale et professionnelle.

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#46

HEHOHO

Incroyable le silence de Monsieur Borniche représentant national du public(350 000 infirmiers). Il serait temps de prendre vos responsabilités Monsieur Borniche. Qu'attendez vous pour parler,apaiser, proposer, vous n'êtes pas obliger de tenir la même ligne que votre présidente, vous un grand monsieur! Alors de l'initiative, de l'audace, du positionnement...fédérateur et rassembleur! Arrêter ce silence radio, à moins vous n'ayez pas les épaules assez large pour ce poste. Vous pouvez demissionner.Un ordre: Oui, mais pas avec des endormis bouche bêe !

ecureuils21

Avatar de l'utilisateur

93 commentaires

#45

Conseillers

Chers Conseillers, si vous êtes convaicu que la profession infirmiére veux un ordre, pourquoi la cotisation est obligatoire. Vous êtes convaincu que nous souhaitons un ordre, basez l'adhésion à cet ordre sur le volontariat....Mais c'est là que le bas blesse...vous savez pertinement qu'aucun infirmier ne veux adhérer à votre supercherie!

ti lulu

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#44

un racket

Ce n'est pas le montant de la cotisation qui me choque mais le fait qu'elle soit obligatoire pour exercer. Pour moi cela s'apparente à du racket et rien que pour cela je refuse de payer. Tout mes collègues avec qui j'en ai parlé pensent de même.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#43

a equateur

donc comme tu nous l'as indiqué, hier c'etait la grande journee anti ordre... grande mobilisation en perspective... quel est donc le resultat??? j'ai regardé les infos a 20h et minuit, meme le regional de france3 et...RIEN, rien non plus dans les journaux ce matin, ou alors on ne lit pas les meme. Bref beaucoup de vent pour pas grand chose au final. la fronde anti ordre est en marche et ca se voit!!! continuez a vous mobiliser comme ca, ca risque effectivement faire bouger les choses dans votre sens. MERCI POUR L'ORDRE

gdemarie

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#42

dans quel ordre ?

je me pose un milliard de question sur cet ordre = à quoi va-t-il servir vraiment ? on ne sait pas....
va-t-il nous permettre une reconnaissance à bac +3 ? une revalorisation des salaires (au vu des responsabilités grandissantes) ?
75€ de cotisation !!! ça en fait un budget de fonctionnement : pour faire quoi???? des repas et des sorties de luxe : non merci !!
si je dois financer un ordre je veux un rapport de finances mensuelles !
et puis pourquoi payer pour avoir le droit d'excercer ? Notre DE nous donne deja ce droit.
vraiment ce n'est pas clair

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#41

y a (plus) rien à répondre à ce type d'i

ndividu qui occupe de l'espace pour le plaisir de faire ....

je peux vous assurer qu'ici sur l'île de la Réunion, l'ordre infirmier n'a pas convoqué ou réuni son bureau depuis le mois de .... juin !
un de mes collègues du service (membre de l'oni régional) n'a eu aucun lien avec sa "hierarchie" et c'est pourtant pas les sujets d'actualité qui font défault ...
petite précision, il est à l'ordre pour y installer le .... désordre (pour ainsi dire en mission) c'est très bien ainsi !!!

seringuelectrique@ hotmail.fr

c'est le lien avec le contre ordre infirmier pour la Réunion/Mayotte ...

MUTIN2MATAF

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#40

REPONSE A DOUDUR

JE VOIS DONC DOUDUR QUE TU N AS AUCUNE REPONSE A ME DONNER MAINTENANT JE PEUT T ASSURER QU ICI L ORDRE N EXISTE PAS ET QUE NOS INTERETS SONT BIEN DEFENDU.

SUD Montperrin

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#39

Serpent de mer

Il existe une structure mais que les gouvernements successifs ont tout fait pour saboter. Le HCPP. Dans sa forme actuelle, il est quasimment inutile, mais rénové, ce serait une facon actuelle de gérer la santé. nous travaillons en interdisciplinaire. Il est normal d'être géré en interdisciplinaire. Les médecins pourraient y être intégré et remis à une place comme maillon de la chaine et non en place centrale.
Mais cela arrange bien de continuer à diviser les intérèts.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#38

question

soit,
imaginons une France sans ordre infirmier... ok! alors mainenant quelle structure proposez vous qui puisse représenter les 500000 ide que nous sommes? les syndicats ne sont pas la pour ca et de toute façon chacun preche pour sa paroisse. Moi je seche, je ne vois pas.Ne pensez vous pas tout de meme que si nos dossiers les plus préoccupants n'avancent pas c'est justement parceque nous nous battons en ordre dispercé? alors donc encore une fois quelle alternative a un ordre?

MUTIN2MATAF

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#37

QUESTIONS

JE SUIS INF A NOUMEA QUI POUR LE MOMENT SE TROUVE ENCOR EN FRANCE ET ICI PAS D INSCRIPTION A L ORDRE MACHIN .... ET POUR TOUT VOUS DIRE JE TROUVE CETTE SITUATION PLUTOT PLAISANTE J INVITE DONC L ORDRE INFIRMIER ET LEURS DIFFERENTS SOUTIENS A ESSAYER DE M EXPLIQUER POURQUOI ICI NOUS N AVONS PAS LE PRIVILEGE DE POUVOIR PAYER POUR TRAVAILLER.

libertie

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#36

suite

Quand on voit à quoi servent les différents ordres dans les autres professions de santé, nous avons vraiment de quoi nous inquiéter. Avons nous besoin de la triple peine, en cas d'erreur? L'administration; la justice avec la famille et l'ordre cela va faire beaucoup non? Avons nous besoin d'un ordre pour nous demander d'aller vacciner la population? Avons nous besoin d'un ordre qui limite notre liberté de penser comme pour les autres professions médicales ou para, et qui finisse par être le porte parole des laboratoires pharmaceutiques? Nous représentons un marché juteux pas encore ciblé...

libertie

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#35

cher doudur

Tout d'abord, les syndicats ont déjà fait beaucoup depuis longtemps. ils te permettent en début de carrière de gagner autant que moi avec 17 ans d'ancienneté, n'est-ce pas? ils se sont battus pour obtenir la prime Veil, ils se sont battus pour permettre aux élèves d'avoir des stages rémunérés. Je répète nous ce n'était absolument pas le cas. Ils se battent encore pour éviter d'abandonner certaines notions dans le nouveau cursus des études d'infirmières. Ils sont en passe d'obtenir la reconnaissance. S'ils n'avaient pas été là vous porteriez encore la cornette des bonnes soeurs.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#34

reponse

libertie, tu dis que les syndicats bougent eux! mais dans quel sens?? j'ai beau chercher je ne vois absolument aucune avancée recente de notre condition et de la reconnaissance de notre travail qui soit le fait des syndicats, ils semblent se battre depuis des années pour notre bac+3 et autres mais jusqu'a present pour rien. Il se battent peut etre mais il faudrait alors qu'ils revoient leurs plans d'attaque. concernant les etudes il faut quand meme rappeler que ce sont des etudes en alternance. mais pas un contrat d'apprentissage. demande aux syndicats de se bouger pour faire evoluer ca

libertie

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#33

L'ordre

L'ordre devrait être une instance qui permet d'avancer , d'être reconnu, d'avoir de l'avancement dans nos salaires.Un ordre ne devrait pas être inquisiteur.
Nous ne voulons pas payer pour travailler. Nous avons déjà assez payé pendant nos études. Nous n'étions pas payées mais nous effectuions le travail comme un salarié. Maintenant on souhaite nous ponctionner 75E,cette année alors que mon salaire après 17 ans de carrière n'est que de 1400 euros net/m. Ne se moquerait on pas un peu? J'ai préféré envoyer ma cotisation au syndicat, au moins eux ils bougent,et ne suivent pas aveuglément le gouv

sarrun974

Avatar de l'utilisateur

2 commentaires

#32

Dommage...

Dommage que cela doive en venir à ce point...
Comment reconnaitre une instance de manière légitime quand elle n'a été élue que par 13% de la population intéressée?!
Je m'oppose à cet ordre car j'estime ne pas avoir le choix. Depuis quand est-on obligés de payer pour avoir le droit d'exercer une profession pour laquelle nous avons fait des études et obtenu un diplôme? J'ai lu dans divers forum qu'il est question pour les nouvelles diplomées de ne pouvoir exercer sans justifier de l'inscription à l'ordre et c'est scandaleux!!! à quand notre tour!!! je suis et reste donc contre cet ordre...

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#31

à doudur ...

et moi j'ai hâte de connaître le % réel d'ide qui auront ou pas renvoyer leur courrier avec ou pas le chèque dedans ... mais à mon avis on risque pas d'en parler à la télé ...

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#30

re journee

j'ai hate de lire les journaux du lendemain et de regarder la télé pour voir l'ampleur du mouvement

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#29

Communiqué commun

Extrait du Dernier communiqué CGT - CFDT - CFTC – FO – SNICS FSU - SUD SANTE - UNSA
[b]Ordre Infirmier : nouvelle journée de mobilisation contre les ordres professionnels le 20 octobre 2009 [/b]
Forte de la mobilisation des infirmiers et des infirmières, l’intersyndicale appelle à amplifier toutes les initiatives de refus d’une structure ordinale infirmière. Pour ce faire, une nouvelle journée d’actions s’organise le 20 octobre 2009.
Ce sera l’occasion de renouveler de nombreux rassemblements.

SUD Montperrin

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#28

argument en bois

C'est quoi cet argument en bois d'arbre?
Moi je suis prèt à payer 75 euros POUR NE PAS AVOIR d'ONI.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#27

suite

je n'essaye pas de convaincre, je pense que quel que soit l'argument rien ne changera ton point de vue. tu me diras mon opinion non plus ne bougera pas! par contre de par mon experience professionnelle, j'ai constaté que bon nombre de mes collègues sont de grandes et grands fumeurs, si tu n'en fais pas partie tant mieux pour ta santé par contre à tous nos amis fumeurs : économisez un paquet par mois ca fera du bien à votre santé et vous pourrez ainsi cotiser à l'ordre. affaire réglée pour eux! pour les autres un peu moins de futil et ca ira. moi c'est ce que je fais je ne roule pas sur l'or!

SUD Montperrin

Avatar de l'utilisateur

6 commentaires

#26

3% contre 13%

Bonjour
Tout d'abord les 13% de votants à l'élection de l'ordre n'ont pas tous été des votes pro ordres. Certains ont été élus avec un programme anti ordre.
Enfin l'ordre milite de puis combien de temps, quels moyens a t'il eu pour diffuser?
Nous existons depuis six mois, dans deux ans nous serons plus que les 13%. Et encore faut il que nous comptions avec l'effet de connaissance du site du COntre Ordre qui monte exponentiellement.

davinf71

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#25

re re reponse a doudur!

et bien toi non plus tu ne m'a pas convaincu! alors d'une ce n'est pas parcequ'une loi est promulgué qu'elle est légitime (exemple le cpe, quel succé!!!!) et les 13% de votant le prouve. Quant aux 6€ par mois et bien desolé de te dire qu'ayant du mal a bouclé mes fins de mois comme beaucoup de me collègues d'ailleurs, oui c quelque chose d'important et donc un très bon arguments! Peut etre travail tu en Suisse ou dispose tu de ressources supplémentaires moi pas! et je t'ai aussi qu'obeir a un ordre qui se contente de relayer les directives du ministère sans recul! Donc c toujours NOOOOOOOON

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#24

re reponse

navré de te decevoir, je ne fais pas partie de l'ordre et je n'y ai aucun interet direct excepté le fait que je pense que c'est peut etre la seule entité capable de nous representer tous et toutes. qui en dehors de l'ordre est capable de le faire??? personne, ce ne sont ni les syndicats ni les multiples associations qui marchent toutes en ordre dispersé qui vont le faire (on en a la preuve depuis bien des années) alors essayons de faire confiance a quelque chose de nouveau, essayons d'avancer un peu dans cette profession de frileux!

davinf71

Avatar de l'utilisateur

10 commentaires

#23

reponse a doudur

Cher doudur 3% sur le site anti ordre c seulement 10% de moins que le nombre de votant pour ton fameux ordre. Enfin je pense que de toute façon il est inutile d'essayé de débattre avec toi car pour le défendre avec autant de vigueur sur tous les forums, c'est que tu fais parti de l'oVni ou bien que tu y a un intéret!!!! enfin on verra a qui le temps donne raison il vont pas pouvoir repousser l'annonce du nombre de dossier retourner d'un mois jusqu'a la saint glinglin.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#22

blague

euh non mais ,je plaisentais moi!!
15000 ide ca ne représente que 3% des ide de france... si c'est ca la représentativité ca me parait bien léger.
connais tu le terme "democratie"? pas certain... quand je vois les termes designé d'office ca me fait frémir. Et si le désigné d'office refuse de se rendre à la réunion, on peut créer un comité de salut public qui décidera alors de fusiller ce designé d'office car considéré comme traitre... en effet ca meparait tres angageant comme methode! en fin ils n'iront pas representer leur boite mais la partie du personnel opposé a l'ordre.

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#21

à doudur, réponse ...

ben voilà tu commences à te faire à l'idée que l'o(v)ni doit disparaître !
pour représenter la profession je propose qu'une infirmière soit désignée volontairement ou non par ses collègues et par service ...
qu'au sein d'une clinique ou d'un hôpital les désignées "d'office" aillent directement representer leur boite, leur structure, leur clinique ou leur hopital au sein d'une instance régionale (pas besoin de départements ...)
ainsi plus grosse est la structure plus sont nombreuses les représentantes !
c'est équitable !
et au sein de la région une élue par ses paires pour aller négocier !

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#20

et quelques unes de plus ...

aujourd'hui au boulot à part nous occuper des patients nous avons discuté de la manière de saboter l'o(v)ni ... nous sommes tous entrain d'adhérer sur le site contre ordre infirmier !!!

dans mon service sur 57 personnes: 0 ont retourné leur cotisation !!!

j'en connais qui ont des soucis à se faire et des nuits courtes en perspectives !!!

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#19

opposants

effectivement, un peu plus de 15000 sur ... 500000 infirmiers c'est assez représentatif!

scannasse

Avatar de l'utilisateur

8 commentaires

#18

Quelques précisions sur les opposants

Christian Lacault, qui anime le site Contre Ordre Infirmier, me communique les précisions suivantes : le 12 octobre, le site a reçu 11 072 visiteurs différents, dont 1050 pour le seul mois d'octobre. Il me signale que le site a plus de 2 500 adhérents sur Facebook et que d'autres groupes se sont créés contre l'Ordre,dont un compterait plus de 15 000 adhérents.

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#17

rectificatif

soit dit en passant je n'ai envoyé aucun appel a cotisation, et n'ai su trouver personne, je ne fais pas partie de l'ordre. concernant le benevolat, libre a toi de refuser, que veux tu que je te dise. c'est peut etre a l'ordre qu'il faut poser ces questions directement, tu peux les contacter par mail. tu pourras nous dire leur reponse. quant aux conditions de representativité des infirmiers enfrance, que proposes tu d'autre qu'un ordre. qui peut federer tous les ide de france? les syndicats, NON! alors quoi d'autre? et comment?

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#16

réponse à ... suite !

où était l'ordre (pourtant déjà en place depuis plus de 2 ans) quand cette lmd a été pondue ?
les futurs diplômés vont avoir une licence et nous aujourd'hui: que dalle, nada !
j'ai rempli les papiers pour préparer un concours récemment et notre dei est reconnu "par défaut" au niveau bac+3 ... que fait l'ordre ?
on me demande d'être bénévole pour aller vacciner H1N1 pendant que les toubibs encaissent à chaque consultation: que dit l'ordre ?

oui la profession infirmière n'est pas représentée en France et c'est pas d'aujourd'hui, elle doit l'être mais pas dans ces conditions !!!

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#15

réponse à lulu29 et à doudur ...

faut pas charrier !
[b]pour nous envoyer un appel à cotisation, vous avez su nous trouver ![/b]
[b]et pour nous demander notre avis[/b] sur la LMD, sur l'o(v)ni et sur le reste:[b] rien, que dalle ![/b]çà tombe d'en haut, d'on ne sait où d'ailleurs et faudrait en plus qu'on réponde amen ...
avez vous simplement essayer de lire le contenu de la mise en place de la réforme LMD ?
les étudiants sont entrain d'arriver dans les ifsi et même les formateurs ne savent pas à quels saints se vouer !
moi je l'ai lu et si cela avait été pondu par des ide pour des futurs ide on en serait pas là ...

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#14

robespierre

chaque fois que je lis cmptp69 j'ai l'impression de me retrouver aux alentours de 1789, danton et robespierre.l'ordre infirmier peut etre enfin l'organisme capable de federer toutes et tous les ide de france. au lieu de cela il est denigré avant meme d'avoir fait quoi que ce soit. par qui sdommes nous représentés actuellement au niveau national?? PERSONNE. nous ne sommes pas credibles aux yeux des pouvoirs publics. une entité comme l'ordre peut changer cela en nous representant tous, contrairement a la multitude de syndicats pas fichus de s'entendre au grand bonheur de ceux qui nous dirigent

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#13

bonjour .

Vous, ceux de l’ « ordre infirmier », faites preuve d’une sauvagerie sans pareille ….
Vous débarquez dans nos vies brutalement.
Vous nous demandez de prouver notre bonne moralité sans nous informer sur la votre ….
Vous vous immiscez dans nos vies professionnelles et privées comme la police le ferait chez des criminels …
Vous nous menacez de ne plus pouvoir exercer si nous ne courbons pas l’échine.
Vous plongez la main dans notre porte monnaie et vous vous servez sans vergogne.

Mais qui êtes vous donc ???? Vu des services de soins vous nous faites l’impression d’une secte !
Votre existence nous dérange et nous gêne. Notre profession n’a pas besoin de vous.
Souhaitons que vous disparaissiez comme vous êtes apparus, comme un virus qui n’a pas sa raison d’être.

Des infirmières et infirmiers choqu(é)es et révolt(é)es par vos manières de soudards .

lulu29

Avatar de l'utilisateur

1 commentaires

#12

Tristesse

Tristesse que de lire les commentaires sur l'Ordre IDE. J'en fais partie et pas pour me faire du fric sur le dos des autres ide, ce n'est que du bénévolat (pour l'instant!) Je voyais le moyen de mettre à la disposition de toutes les Ides un outil pour faire avancer notre profession, le LMD, que la HAS ne décide pas sans nous de la manière de réaliser les soins, la loi HPST ne parle pas de nous. Bougez-vous au lieu de râler dans votre coin. L'erreur de com a été d'annoncer 30 à 50 euros sans auccune base de calcul il fallait dire 300.Inscrivez-vous à l'ordre, faites-vous élire, syndiquez-vous!

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#11

réponse à doudur ...

la principale préoccupation de mon employeur est de trouver du personnel, particulièrement infirmier !
sa dernière préoccupation est bien de savoir si je suis à jour ou pas d'une cotisation dont il n'a que faire ...
et si un jour il vient me demander ma carte à jour de cotisation, il devra choisir entre la carte et moi, je crois pouvoir te dire que son choix sera vite fait !
[b]et c'est qui fait notre force, pas d'infirmières, pas de service médicaux qui fonctionnent ![/b]
[u]précision[/u]: j'ai déjà prévenu mon employeur que s'il s'avisait de cotiser pour moi à mon insu, on irait au tribunal ...

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#10

suite

tres bien seringue mais juste comme ca, comment feras tu lorsque ton employeur te demandera ta carte d'adhesion. lui sera dans l'obligation d'employer des ide a jour de cotisation. crois tu que ton employeur cèdera, j'en doute un peu. ils sont pointilleux avec les medecins alors faut pas se leurrer pour nous ce sera pareil

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#9

réponse à succès ....

[b]la mobilisation est silencieuse mais elle fonctionne et c'est bien le but recherché ![/b]
pas de défilés dans les rues, pas de mobilisations bruyantes plus ou moins efficaces ...
quand au démarchage syndical et autres récupérations, on à l'habitude ...
[b]immobiles, mon cher collègue, ne veut pas dire inactifs ![/b]
si en continuant à travailler normalement, si en continuant à ignorer les courriers de l'o(v)ni on parvient à saboter la démarche ordinale ... moi çà me vas très bien !
chaque fois qu'on descend dans la rue, on nous prend pour des cons eh ben cette fois restons chez nous !

doudur

Avatar de l'utilisateur

35 commentaires

#8

succes

succes, succes!!!
quelle mobilisation? non mais où a t on entendu parler de la mobilisation? où ont eu lieu les grandes manifestations regroupant des dizaines de miliers d'infirmiers?? qui fait reellement de la propagande?? je retrouve ici cmptp69 avec son meme message (ca sent le copier coller). je ne vois dans le message d'equateur qu'un moyen d'essayer de recuperer des adherents aux syndicats pas fichus de recruter autrement. quant a notre immobilisme, aulieu d'etre notre force c'est au contraire ce qui ruine des sociétés, il faut savoir avancer, pas a n'importe quel prix mais avancer!

EQUATEUR

Avatar de l'utilisateur

38 commentaires

#7

Communiqué commun du 2 octobre 09

CGT-CFDT-CFTC-FO-SNICS FSU-SUD Santé-UNSA Santé
Extrait du Communiqué commun
Ordre Professionnel : Succès de la mobilisation
L’intersyndicale, se félicite du succès de la mobilisation des infirmiers contre l’ordre professionnel infirmier. L’intersyndicale propose d’amplifier la mobilisation pour obtenir l’abrogation de la loi portant création de la Structure Ordinale.
Nous invitons les professionnels à se rapprocher des organisations syndicales, de continuer à ne pas retourner leur dossier d’inscription et de fait à ne pas payer la cotisation.
En ce sens d’autres actions seront organisées.

Fab92

Avatar de l'utilisateur

5 commentaires

#6

pour libertie

Bonjour à vous tous ! je suis libérale depuis 27 ans, et je peux t'affirmer que nous sommes nombreux à refuser vigoureusement cet ordre dont nous nous passons fort bien depuis toujours !Et à ceux qui arguent du fait que les kinés en ont un depuis 2 ans, je peux témoigner qu'en leur posant la question, ils n'y voient aucun avantage, sauf celui de travailler 2 jours par an pour payer leur cotis ! Il semble que ce soit juteux pour les membres du conseil qui touchent de jolies indemnités !!! Alors , mettons nos 75 euros dans la recherche , ça sera plus utile à la collectivité !!!

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#5

contre ordre !

à la lecture du site @ de l'o(v)ni il paraît que nous sommes actuellement plus de 500 000 en activité !
fichtre, si on y ajoute les conjoints, les retraités et les étudiants çà fait beaucoup de bulletins de vote aux prochaines élections !!!

parlez en à votre député, sénateur, maire ou conseiller régional ...

seringuelectrique

Avatar de l'utilisateur

122 commentaires

#4

notre force infirmière !

pour une fois que nous sommes en position de force, ne nous en privons pas !
cet ordre est une insulte à notre (in)dignité permanente ... qui d'entre nous n'est jamais allé manifester à Paris ou ailleurs pour constater que les infirmières étaient toujours divisées, y compris et surtout, sur l'essentiel !
cette fois, [b][u]notre force est notre immobilisme[/u][/b]: nous ne payons, ils veulent nous virer ?
eh ben qu'ils le fassent et on verra comment ils feront tourner la boutique ...
message pour mr Canasse: ici à la Réunion c'est le front du refus en public et en privé !

cmptp69

Avatar de l'utilisateur

62 commentaires

#3

chers consoeurs et chers confrères

Au sujet de l’ordre infirmier



Mes chères consoeurs, mes chers confrères,


L’ordre infirmier nous a été imposé.

Au delà de la considération financière dont je reparlerais plus loin, il faut surtout bien comprendre que cet ordre a été instauré sur un mensonge : il n’y pas 92 % des infirmières qui voulaient un ordre et qui plus est, il a été instauré de façon tout à fait anti démocratique car nous n’avons jamais été consultés !!!
Rien que cela implique que nous ne pouvons pas accepter de nous y soumettre.
La loi qui a instauré l’ordre infirmier est une mauvaise loi ; elle doit être abrogée et ne peut qu’être abrogée !
Ce ne doit pas être les 480 infirmières et infirmiers de l’ordre qui imposent leurs contraintes aux 480 000 infirmières et infirmiers de France.

Quand a l’aspect financier : 10 à 20 euros annoncés par Mme Bachelot il y a un an …
75 euros cette année !!!!
Cela ne peut qu’augmenter car la structure est gourmande !!! (il est déjà question de 85 à 135 euros pour 2010 .. )
Tout cela pour un résultat nul pour nous qui devrions payer pour eux ; l’inutilité des autres ordres français en témoigne ! ( Médecins , kinés , sage femmes … )

La population que nous servons nous aime et nous défend.
Ne nous laissons pas manipuler par la propagande de l’ordre, ne payons pas et l’ordre sera rapidement incapable de fonctionner !!
N’ayons pas peur !!! Notre nombre est une force sans pareil ! et nous sommes indispensables au fonctionnement des hôpitaux , des cliniques et des cabinets libéraux !!!!

Croyons en nous !! Nous sommes de bons professionnels, et nous n’avons pas besoin de l’ordre pour le savoir !!!!

Croyons en la démocratie et en la liberté !!!!
Ne laissons pas une infime minorité parler et agir pour nous !!!!!!!!!!

infirmier66

Avatar de l'utilisateur

14 commentaires

#2

extrait courier IDE de mon service

Mme. la présidente, Ordre national des infirmier
...Nous sommes tout à fait favorables à cette nouvelle institution. Cependant..., nous ne sommes pas d’accord pour payer 75€...
Nous souhaiterions en particulier avoir des précisions sur :
- L’utilisation des fonds (bilan prévisionnel).
- Les positions et objectifs de l’ordre relatifs à la reconnaissance à BAC + 3.
- La position et objectifs de l’ordre relatifs aux passerelles universitaires.

... Comment peut-on reconnaître une compétence si la formation n’est toujours pas reconnue à sa juste valeur ?

libertie

Avatar de l'utilisateur

25 commentaires

#1

brume

Pour m apart, je n'ai toujours pasr eçu mon dossier , mais c'est une pécadille. Si l'on fait un petit retour en arrière, on se rend compte que l'ordre a été décidé en grande majorité pour faire plaisir aux infirmiers libéraux et les soutenir dans leur quotidien. La proportion de participaion au vote étant de 13%, on peut effectivement se poser des questions , mais il ne faut pas oublier que le vote était uniquement électronique. L'ordre n'a pas retiré de leçons de ce qu'il s'est déjà passé avec l'ordre des kinés. Je gagne après 17 ans de bon et loyaux services 1300 euros par mois....