DOCUMENTATION

La consultation infirmière

La consultation infirmière est un mode de pratique qui se développe de façon importante dans tous les secteurs d’activité et en lien avec de nombreuses disciplines médico-chirurgicales. Elle consiste à ce que « l’infirmière voit des malades, adressés par un médecin, en consultation, dans un but précis, défini par l’objet de la consultation (soins de plaies, stomathérapie, addictions, éducation thérapeutique, entretien en psychiatrie…). Après une observation, elle formalise les besoins du malade dans une perspective de soins infirmiers, prodigue les soins, éduque et fournit des informations et des conseils dans le cadre de son champ de compétence » (L. Jovic, 2002).

Le profil des infirmières qui réalisent des consultations pourrait être caractérisé de la manière suivante, des professionnelles ayant : plusieurs années d’expérience clinique dans la discipline, des compétences reconnues, généralement suivi des formations relatives à leurs activités (éducation, soins …) dans le cadre de la formation continue (Diplôme d’université …), des qualités personnelles leur permettant de se positionner dans cette fonction.

L’exercice de consultations infirmières suppose des connaissances dans les champs cliniques et réglementaires, des capacités à prendre des décisions en situation complexe.

L’activité des infirmières qui réalisent des consultations se fait en fonction des projets de service et de politiques des soins des établissements. Le temps dédié à la consultation est le résultat d’organisations de service, de redéploiements et quelquefois de créations de postes.

L’organisation de consultations infirmières repose sur des aspects tels que :

  1. la précision de l’objet de la consultation
  2. des professionnels compétents identifiés
  3. des fonctionnements définis : circuits du patient, enregistrement des soins (traçabilité dans le dossier patient …), relevé de l’activité …
  4. des articulations formalisées avec les autres acteurs : médecins hospitaliers, collègues exerçant plutôt dans le service, professionnels du secteur libéral
  5. des moyens matériels : locaux dédiés, bureautique, téléphone
  6. des indicateurs de suivi et d’évaluation
  7. l’inscription de l’activité dans le rapport établi par le directeur des soins, le financement de l’établissement (Mission d’intérêt général et aide à la contractualisation – MIGAC)

Les principales problématiques soulevées par les consultations infirmières sont relatives à la prescription, la rémunération, la formation spécifique, la reconnaissance des compétences en termes d’évolution de carrière et de statut. Ces différents aspects sont discutés mais n’ont pas encore eu de réelles réponses. Toutefois, des dispositions réglementaires récentes (Loi de financement de la sécurité sociale) rendent possible la prescription pour les infirmières de dispositifs médicaux selon des modalités précises.

La consultation infirmière, avec tous les aspects qui la sous tendent, entre également dans le champ plus large de réflexion de gestion de compétences, de redéfinition des frontières entre professions de santé, de perspectives de nouveaux métiers. Et, au-delà d’une pratique, en relation avec des aspects de fonctionnement et d’organisation, la consultation est un mode particulier de mobilisation des connaissances et de leur mise en œuvre en situation singulière avec le malade.

Bibliographie

Webographie infirmiers.com

  • La consultation infirmière Belge à 22,95 euros
  • Consultation infirmière et internet Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Creative Commons License

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)