PARAMEDICAL

Pédicure-podologue : qui, comment, pour quoi faire ?

Le podologue joue un rôle de plus en plus important en gériatrie, en pédiatrie, dans la prévention des complications du pied diabétique, dans la prise en charge pluri disciplinaire des pathologies telles que les spondylarthropathies, les polyarthrites ....

pédicure podologue soins patiente

La profession de pédicure-podologue

Le statut légal de la profession est défini par la loi n°46.857 du 30 Avril 1946: inscrite au Code de la Santé Publique, Livre IV, Titre III, Chapitre II, art. L 492 à L496 et  Chapitre III  (art. L 497 à L.503).

Qui précise :

Seuls les Pédicures-Podologues ont qualité pour traiter directement les affections épidermiques (couches cornées) et unguéales du pied, à l'exclusion de toute intervention provoquant l'effusion de sang.
Ils ont également seuls qualité pour pratiquer les soins d’hygiène, confectionner et appliquer les semelles destinées à soulager les affections épidermiques.

Sur ordonnance et sur contrôle médical, les pédicures podologues peuvent traiter les cas pathologiques de leur domaine (hygromas, onyxis, etc..., soins pré et postopératoires).

Article R4322-1

Les pédicures-podologues accomplissent, sans prescription médicale préalable et dans les conditions fixées par l'article L. 4322-1, les actes professionnels suivants :

  • 1º Diagnostic et traitement des :
    • a) Hyperkératoses mécaniques ou non, d'étiologie ou de localisations diverses ;
    • b) Verrues plantaires ;
    • c) Ongles incarnés, onychopathies mécaniques ou non, et des autres affections épidermiques ou unguéales du pied, à l'exclusion des interventions impliquant l'effusion de sang ;
  • 2º Exfoliation et abrasion des téguments et phanères par rabotage, fraisage et meulage ;
  • 3º Soins des conséquences des troubles sudoraux ;
  • 4º Soins d'hygiène du pied permettant d'en maintenir l'intégrité : surveillance et soins des personnes, valides ou non, pouvant présenter des complications spécifiques entrant dans le champ de compétence des pédicures-podologues ;
  • 5º Prescription et application des topiques à usage externe figurant sur une liste fixée par un arrêté du ministre chargé de la santé pris après avis de l'Académie nationale de médecine ;
  • 6º Prescription, confection et application des prothèses et orthèses, onychoplasties, orthonyxies, orthoplasties externes, semelles orthopédiques et autres appareillages podologiques visant à prévenir ou à traiter les affections épidermiques et unguéales du pied.

Définition du métier

Le podologue joue un rôle de plus en plus important en gériatrie, en pédiatrie, dans la prévention des complications du pied diabétique, dans la prise en charge pluri disciplinaire des pathologies telles que les spondylarthropathies, les polyarthrites ....

La podologie est l'étude du pied normal et pathologique.

Elle fait partie des professions paramédicales.

Deux champs essentiels : la pédicurie concerne la peau et les ongles, la podologie agit sur la structure même du pied.

La coupe de l'ongle, l'exérèse du cor, du durillon ou de la callosité appartiennent au domaine de la pédicurie.

Le soin de pédicurie soulage et prévient la douleur ainsi que les effets secondaires des pathologies.

Le pédicure reste le conseil avisé pour l'hygiène des pieds.

Le podologue réalise les orthèses plantaires, semelles orthopédiques placées dans la chaussure du patient. L'objectif est de corriger les troubles posturaux. Tendinite, capsulite, névralgie, myalgie, arthrose sont ainsi évités ou du moins atténués dans leurs symptomatologies.

De nombreuses orthèses sont réalisées par le podologue :

  • Les orthoplasties réalisées sur mesure, corrigent et protègent les orteils.
  • Les orthonyxies restructurent les courbures physiologiques de l'ongle, l'incarnation unguéale est ainsi éviter.
  • Les onychoplasties, prothèses unguéales, pallient au déficit de l'ongle.
  • Les contentions nocturnes tentent de rétablir les positions physiologiques podales.

Le podologue utilise et prescrit des médicaments "hors listes". Non remboursés par la sécurité sociale.

Le Diplôme

Le titre de Pédicure-Podologue s'acquière par l'obtention d'un diplôme d'état au terme de 3 années d'études.

La Formation

Conditions d'admissions

  • Etre âgé(e) de 17 ans au moins au 31 Décembre de l'année des épreuves d'admission.
  • Etre titulaire d'un baccalauréat français ou d'une équivalence (délivrée par la DRASS);
  • Ou être inscrit(e) en classe de terminale, l'admission définitive sera alors subordonnée à l'obtention du Diplôme.
  • Remplir les conditions d'aptitude physique : fournir un certificat médical délivré par un médecin agréé par la DRASS.
  • Avoir été admis(e) aux épreuves d'admission au concours d'entrée.
  • Les candidats non titulaires du baccalauréat, justifiant de cinq années de cotisation à la sécurité sociale, peuvent se présenter directement à l'épreuve d'admission en 1ère année.

Epreuves de sélection

Chaque école est autonome dans le choix des sujets et l'organisation de son concours.

  • Une épreuve d'admission :
    • Biologie : Epreuve écrite d'une durée de 2 heures et notée sur 20
    • Questions de cours, exercices, QCM, QROC, synthèses de documents.
  • Une épreuve complémentaire possible pour l'admission dans certaines écoles :
    • Entretien avec un jury de professionnels de la santé sur les motivations et justifications du choix professionnel.

Le programme

Biologie

  • Les constituants chimiques de la matière vivante : Lipides, glucides et protides ; ARN et ADN
  • Enzymologie et catalyse enzymatique : Cinétique, inhibition enzymatique
  • Biologie cellulaire : Ultra structures des cellules procaryotes, eucaryotes et virus
  • Edification de l'organisme, information génétique : L'ADN, support de l'information génétique, mitose et cycle cellulaire, synthèse protéique et code génétique
  • Aspects du métabolisme énergétique : Glycolyse, cycle de Krebs, fermentation et respiration cellulaire, régénération de l'ATP
  • Unicité génétique des individus et polymorphisme des espèces : Méiose, brassages chromosomiques, gamétogenèse, mécanismes fondamentaux de la reproduction sexuée, cycle du développement, prévisions en génétique humaine
  • Mécanismes de l'immunité : Soi et non-soi, système HLA, bases de l'immuno-compétence, caractéristiques des récepteurs lymphocytaires
  • Aspects du fonctionnement des centres nerveux : Fonctionnement des neurones, potentiels d'action, genèse du message nerveux, sommation spatiale et temporelle, les synapses, le réflexe myotatique, l'activité cérébrale
  • Fonctionnement de systèmes de régulation : Régulations hormonales mâle et femelle, applications médicales, régulation de la pression artérielle, de la glycémie
  • Histoire et évolution de la terre et des êtres vivants : Evolution biologique et changement de l'environnement: grandes étapes de l'hominisation

La formation

  • Elle est réglementée par l'arrêté du 2 octobre 1991
  • La rentrée s'effectue la première semaine de Septembre
  • Le rythme : 35 heures par semaine en cours et en stage.
  • Le passage d'une année sur l'autre se fait par des examens écrits et pratiques  pour lesquels l'étudiant devra obtenir une moyenne supérieure ou égale à 10

La Première Année

L'enseignement de la première année doit permettre à l'étudiant :

  • de découvrir la profession ;
  • de s'initier au vocabulaire médical et technique courant ;
  • d'acquérir les bases élémentaires d'anatomie, de physiologie, de sémiologie et de pathologie.

Total des heures d'enseignement de la première année :

  • Enseignement théorique : 665 heures
  • Enseignement pratique : 420 heures
  • Pédagogie participative et contrôle continu : 110 heures
  • Stages obligatoires : 70 heures
  • Total : 1 265 heures

La Deuxième Année

Les connaissances acquises par l'élève au cours de la deuxième année doivent lui permettre de traiter les pathologies les plus fréquentes.

Total des heures d'enseignement de la deuxième année

  • Enseignement théorique : 410 heures
  • Enseignement pratique : 540 heures
  • Contrôle continu et pédagogie participative : 110 heures
  • Stages : 120 heures
  • Total 1 180 heures

La Troisième Année

La troisième année est une année de mise en pratique de l'enseignement acquis en podologie, d'apprentissage de la prise de responsabilités cliniques et de formation professionnelle pratique.

Total des heures d'enseignement de la troisième année

  • Enseignement théorique : 240 heures
  • Enseignement pratique : 440 heures
  • Contrôle continu - tables rondes - révisions - séminaires - conférences - visites : 240 heures
  • Stages : 105 heures
  • Total 1 025 heures

Exercice

Essentiellement libéral.

Possibilité d'exercer dans l'union européenne dans le cadre d'études équivalentes entre le pays d'accueil et le pays d'origine, examen du dossier par des commissions d'équivalence.

Code de déontologie

Décret n° 2007-1541 du 26 octobre 2007 portant code de déontologie des pédicures-podologues et modifiant le code de la santé publique (dispositions réglementaires)

Équivalences avec le D.E de Pédicure-Podologue

  • PCEM1
    • Arrêté du 25 mars 1993 modifié par les arrêtés des 4 mars 1994 et 20 novembre 1996
    • Après 2 ans d'exercice professionnel un titulaire du D.E. peut s'inscrire en PCEM1 en tant que candidat paramédical, celui-ci concourrera à l'examen de passage de PCEM1 en PCEM2 avec ses collègues paramédicaux.
    • Les conditions d'admission en PCEM2 sont d'une part avoir au moins la moyenne générale à l'examen et de plus selon le nombre limité de places réservées aux paramédicaux il faut avoir une meilleure note que les autres candidats paramédicaux (par exemple si il y a 6 candidats paramédicaux et uniquement 2 places d'admission en PCEM2, seul les 2 meilleurs d'entre eux seront retenus avec comme condition d'avoir au moins la moyenne générale).
    • Ce procédé d'admission en PCEM2 est surtout très utile pour un candidat ayant déjà effectué 2 années de PCEM1 car par ce principe il peut en faire une 3e en tant que paramédical.
  • Ecole de masso-kinésithérapie : Décret n° 89-633 du 5 septembre 1989
    • Un titulaire du D.E. peut directement se présenter à l'examen de 1ère en 2ème année de masso-kinésithérapie. Mais le nombre de place est limité donc l'examen se transforme en 'concours des paramédicaux'.
    • Néanmoins, afin d'être dans les meilleures conditions pour réussir cet examen, les écoles de masso-kinésithérapie acceptent l'inscription des titulaires du D.E. en 1ère année en tant que 'candidat libre' (='candidat paramédical') et ce sur dossier.

Les organisations professionnelles

  • Conseil National de l'Ordre des Pédicures-Podologues

    116 rue de la convention - 75015 PARIS

  • UFSPP (Union Française pour la Santé du Pied et de la Podologie)

    17, rue de l'Echiquier - 75010 Paris

    L’UFSPP est l’organisme fédérateur de la podologie. Association loi de 1901, créée en janvier 2003, elle regroupe uniquement des personnes morales :

    • tous les syndicats de podologues quels qu’ils soient
    • tous les instituts de formation de la profession
    • les sociétés savantes et scientifiques qui s’intéressent au pied
    • les fournisseurs et distributeurs de la podologie.
    • Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • FNP (Fédération Nationale des Podologues)

    17, rue de l'Echiquier - 75010 Paris

    La Fédération Nationale des Podologues est un organisme professionnel représentatif qui regroupe les podologues adhérents des syndicats régionaux

  • ANPS (Association Nationale des Podologues du Sport)

    L’ANPS a créé un label de qualité et de compétence de ses membres. Les membres ont reçu une formation qualifiante (diplôme universitaire …)

    • Les podologues membres de l’ANPS doivent disposer d’un plateau technique compatible avec l’exercice de la podologie du sport.
    • Ils s’engagent également à se former régulièrement aux particularités de la podologie du sport.

BP 40179 - 63 005 - Clermont-Ferrand Cedex 1 - Mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Revues professionnelles

  • "Le Podologue Magazine" : édité par la FNP
  • "Revue du podologue" : édité par les éditions Elsevier

Pour en savoir plus

  • CARPIMKO : Caisse de Retraite et Prévoyance des Infirmières, Masseurs Kinésithérapeutes, Pédicures-Podologues, Orthophonistes, Orthoptistes
  • CEPLIS : Comité Européen des Professions Libérales
  • CLPUE : Comité Européen des Podologues de l’Union Européenne
  • Le site des Etudiants en Podologie
  • Le site des Podologues
Creative Commons License

http://www.podo-logic.com

Publicité

Commentaires (0)