IDEL

IDEL - Philippe Tisserand rencontre Marisol Touraine

Après avoir rencontré les syndicats de médecins, Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé a ouvert le 27 juin 2012 le bal des concertations avec les auxiliaires médicaux par l’audition du président de la Fédération nationale des infirmières (FNI).

Communiqué de la Fédération nationale des infirmiers - 28 juin 2012

La FNI reçue mercredi 27 juin par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la SantéEssentiellement centré sur l’amélioration de l’accessibilité aux soins, l’organisation du premier recours et la formalisation de la coordination libérale, levier essentiel de l’amélioration du système de soins que la ministre souhaite inscrire dans une logique de parcours, cet entretien s’est déroulé en présence de Jean-Luc Névache, directeur de cabinet, Christophe Lannelongue, chef du pôle « organisation territoriale des soins » et Agathe Denechère, conseillère chargée de l'Assurance maladie et des professionnel de santé libéraux.

Alors que la loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires, issue des EGOS, avait exclu les infirmières libérales des grandes fonctions du premier recours, Marisol Touraine semble au contraire avoir perçu que les médecins et les infirmières, au-delà du nombre qu’ils représentent, constituent les deux groupes de professionnels dont l’influence sur le système de santé est à caractère systémique.

A l’occasion de cette rencontre, Philippe Tisserand a remis à la ministre le premier exemplaire du livre blanc « HORIZON 2030, vision pour les soins infirmiers ambulatoires » édité par la FNI et dont la diffusion sera lancée lors d’une conférence de presse prévue le mercredi 5 septembre 2012.

Cet essai propose des pistes extrêmement concrètes et immédiatement applicables sur tous les sujets de santé publique impliquant la profession infirmière, mais aussi sur l’évolution de son rôle, sur les coopérations interprofessionnelles, la formation initiale et continue, l’amélioration de la qualité des soins.

L’ambition de la FNI, à travers cet ouvrage, est de proposer des solutions pertinentes aux problématiques de notre système de soins, solutions fondées sur la valorisation, l’approfondissement des compétences et de l’expertise infirmière.

A l’issue de ce premier échange franc et direct, la FNI considère cet entretien comme positif et encourageant eu égard au fait que la ministre a su s’entourer de conseillers qui connaissent le secteur libéral et que certaines propositions phares du livre blanc ont, semble-t-il, déjà trouvé un écho plutôt favorable, notamment le concept d’infirmière référente.


http://www.fni.fr

Publicité

Commentaires (0)