IDEL

Little Joséphine, une patiente pas comme les autres

Valérie Villieu, infirmière à domicile depuis vingt ans, raconte dans la bande dessinée « Little Joséphine » sa rencontre avec cette patiente atteinte par la maladie d'Alzheimer. Au travers de ses mots et des dessins de Raphaël Sarfati, elle tente d'humaniser les « vieux » souvent sujets à des troubles du comportement.

Little Joséphine, une patiente pas comme les autresDans la bande dessinée Little Joséphine qu'elle a scénarisée, Valérie Villieu, infirmière libérale en région parisienne, fait bien plus que raconter une histoire. C'est en effet un véritable témoignage qu'elle nous livre puisqu'elle a rencontré et pris soin de cette fameuse Joséphine. Lors du premier contact avec cette patiente, Valérie découvre une personne âgée s'isolant petit à petit, loin de toute réalité. Les aides ménagères semblent se soucier très peu du bien-être de Joséphine qui dit pouvoir se débrouiller seule. Au-delà de leur rôle d'infirmières, Valérie et son associée établissent un lien de confiance et accompagnent Joséphine au fil des jours. Leur combat est parfois compliqué, Joséphine étant sous tutelle et sa tutrice étant la plupart du temps « débordée ». Pendant trois ans, Valérie suit cette patiente et l'écoute, lui fait à manger, l'aide à résoudre ses problèmes...

Au travers de ce témoignage émouvant, Valérie Villieu souhaite avant tout mettre en évidence le trop peu d'attention portée aux personnes âgées. Elle tente de réhabiliter la vieillesse dans une société le sujet est tabou, cette tranche d'âge faisant peur. Valérie explique que « Joséphine fait partie de ces rencontres importantes au cours d'une vie d'infirmière. Une indéfinissable sensation de ressemblance, d'affinité comme on le connaît rarement dans une vie. J'ai eu la chance de la rencontrer, elle, qui se disait la fille d'Arsène Lupin ! L'humour était notre langage, notre terrain de jeu et notre lien. On peut vraiment partager et vivre des choses formidables avec des personnes malades ».

« Joséphine : un ange gardien qui nous apprend à mieux comprendre son monde mystérieux et effrayant »

Joséphine, un personnage de BD haut en couleur

Joséphine, un personnage de BD haut en couleurPour Valérie Villieu, il ne fait aucun doute que la bande dessinée était plus adaptée à l'histoire de Joséphine. Elle a écrit le scénario et pris des notes au moment où elle vivait cette histoire. Comme elle le souligne : « Joséphine est un personnage de BD. Un personnage ! Son humour, sa vivacité, ses réparties... tout fait d'elle une personne forte, une personnalité dense. Elle savait que j'écrivais sur elle et en était ravie. On s'intéressait à elle et ça la maintenait en vie par le lien qui s'instaurait. Elle m'a même parlé d'elle un jour comme d'une vedette ! ». Les états difficiles à décrire et les symptômes de la maladie sont également plus facilement discernables lorsqu'ils sont mis en image. Illustrée par Rafaël Sarfati, la bande dessinée est aussi un clin d'oeil à « Little Nemo », une autre histoire où se mêlent rêves et réalité.

Valérie a aussi pour objectif d'aborder les difficultés rencontrées à domicile, du manque de moyens et de formation des auxiliaires de vie. « Je dresse un tableau sombre, mais je rencontre également des auxiliaires de vie formidables, qui changent le quotidien des patients, c'est d'ailleurs là que l'on s'aperçoit combien ce travail est important », affirme-t-elle.

 la bande dessinée Little Joséphine

Valérie a aussi pour objectif d'aborder les difficultés rencontrées à domicile

« Vieux ? Oui et alors ? »

« Little Joséphine » est une bande dessinée issue d'un collectif travaillant sur le sujet de la vieillesse. « Vieux » est destiné à parler de ce sujet autrement, notamment au travers d'expositions, de textes et de photographies. Valérie Villieu, à l'origine de ce collectif, avoue : « je suis en permanence touchée et révoltée par ce que vivent les personnes âgées. En tant qu'infirmière, il est difficile de rester indifférente. Je connais surtout les problèmes liés au maintien à domicile, ayant peu travaillé à l’hôpital, et ils sont nombreux, variés, et ont tous à voir avec la notion de vulnérabilité des personnes. Avec les maladies neuro-dégénératives, le problème s'est accentué, tant elles transforment les personnes en "proies" faciles. Les mots sont forts, mais les exemples aberrants ne manquent malheureusement pas ».

Ce bel hommage à la vieillesse raconté par une infirmière ne peut que nous sensibiliser aux problèmes rencontrés par cette tranche d'âge. Cependant, malgré la maladie ou les troubles du comportement, établir un lien de confiance et accompagner une personne âgée est possible, Valérie l'a démontré. Elle a fait de Joséphine un personnage attachant que l'on suit volontiers pour mieux comprendre le monde dans lequel elle vit et dans lequel nous vivons, au fil des pages, avec elle...

espace libéral infirmiers.com

Creative Commons License
Rédactrice Infirmiers.com
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Publicité

Commentaires (0)