EN BREF

Accords de Ségur : 90 euros de plus sur les fiches de paie dès le mois de septembre

Cet article fait partie du dossier:

Fonction Publique

    Suivant

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, et Brigitte Bourguignon, ministre déléguée chargée de l'autonomie, le font savoir par communiqué de presse en date du 1er septembre 2020. Un avenant à l’accord du Ségur de la santé a été conclu avec les organisations signataires pour anticiper, dès septembre, la mise en œuvre des premières mesures de revalorisation des professionnels de la fonction publique hospitalière. Près d’un million de professionnels des établissements de santé et des EHPAD sont ainsi concernés par cette première mesure de revalorisation anticipée. Rappelons que cet accord signé le 13 juillet dernier prévoyait, au sein de la mesure n°1, une revalorisation de 183 euros nets mensuels des sages-femmes et des personnels non médicaux au sein des établissements de santé et EHPAD publics : 90 euros applicables dès le 1er septembre 2020 versés à titre rétroactif sur la paie de janvier 2021 puis 93 euros supplémentaires à partir du 1er mars 2021. 

Ce 1er septembre, un avenant à l’accord initial a donc été conclu en accord avec les organisations signataires afin d’accélérer la revalorisation sur laquelle le Gouvernement s’est engagée : la première tranche de la revalorisation de 90 euros pourra donc être versée dès le mois de septembre 2020 (en octobre 2020 au plus tard avec effet rétroactif au 1er septembre) pour la fonction publique hospitalière au lieu de janvier 2021. Le décret associé sera publié dans les prochains jours. Selon les ministres, cette mise en œuvre accélérée des accords du Ségur de la santé vient témoigner de l’engagement total du Gouvernement envers les personnels hospitaliers et des EHPAD particulièrement mobilisés depuis le début de la crise sanitaire. Olivier Véran qui rappelle également son attachement à assurer la mise en œuvre des accords du Ségur dans les meilleurs délais au travers un dialogue social régulier avec les organisations signataires.

Retour au sommaire du dossier Fonction Publique

Publicité

Commentaires (0)