Forum : Scolaire

Nous sommes le 08 Déc 2021 04:13

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar cmm » 24 Fév 2018 20:41

Bonjour a tous,
Petites questions, pourtant assez betes, mais j'ai un doute sur les reponses...
Lorque vous adressez un medoc hors PM de medecin traitant, mais autorise par la liste qui precise les medocs que l'ide scolaire peut donner ... les parents seront dans tous les cas avertis, mais vous administrez le medoc uniquement avec leur accord en les joignant prealablement ? Ou vous pouvez administrer et avertir seulement ensuite via carnet de correspondance ou autre? D'un point de vue legislatif quelle serait la response exacte ? Et en pratique?
Autre question, y a t-il une liste plus recente que celle du bo hs du 6 janvier 2000 pour les medocs possible a administrer par l'ide sco ?
Merci par avance
cmm
 
Messages: 10
Enregistré le: 16 Juin 2014 13:00

Messagepar picpic44 » 30 Mar 2018 08:14

Bonjour,
pour ma part, je n'avertis pas les parents à chaque fois que je donne un médicament. Je bosse en lycée et il y a environ entre 45 et 60 passages par jours dans mon infirmerie, donc si je m'amusais à contacter les parents à chaque fois.... :roll:
Cependant ces dernières années j'ai beaucoup réduit le nombre de médicaments que je donne. J'essaie de différer le plus possible et je privilégie des choses plus naturelles, comme le miel plutôt qu'une pastille pour la gorge, ou un bon verre d'eau à la place d'un doliprane ou une collation. Une bouillotte chaude sur le ventre au lieu d'un spasfon.... Parfois ça suffit!
Il ne faut pas oublier non plus que certains n'ont absolument rien physiquement et que leur demande consiste surtout à rentrer en communication avec nous.
C'est là tout l'art de notre métier!
:D
IDE en santé scolaire depuis 2012
Avatar de l’utilisateur
picpic44
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 22 Oct 2012 18:32

Messagepar thé citron05 » 03 Avr 2018 19:37

Bonjour,
En internat un élève de lycée a un traitement à prendre tous les jours sur ordonnance mais ne passe pas le prendre à l'infirmerie ,est-ce le rôle de l'infirmière de lui courir après pour qu'il le prenne?
Merci
Thé citron05
Thé citron
Avatar de l’utilisateur
thé citron05
Adepte
Adepte
 
Messages: 116
Enregistré le: 10 Avr 2007 15:00

Messagepar lulunatik » 03 Avr 2018 20:23

thé citron05 a écrit :Bonjour,
En internat un élève de lycée a un traitement à prendre tous les jours sur ordonnance mais ne passe pas le prendre à l'infirmerie ,est-ce le rôle de l'infirmière de lui courir après pour qu'il le prenne?
Merci
Thé citron05

L'infirmière peut envoyer un AED chercher l'élève.
Si l'élève est mineur, en parler avec les parents.
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
(J. Prévert)
Avatar de l’utilisateur
lulunatik
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4635
Enregistré le: 04 Juil 2010 15:26
Localisation: Sud Ouest

Messagepar thé citron05 » 04 Avr 2018 07:40

Merci pour ta réponse Lulunatik,effectivement c'est ce que je fais ,mais je me demandais si on était tenu comme à l’hôpital de vérifier chaque prise de médicaments les jours ou je ne suis pas sur l'établissement comment cela se passe ? En gros est-ce que ça fait parti de nos missions ?
Il s'agit d'un élève de 17 ans qui doit prendre du stresam mais il se fiche pas mal de ce traitement , je pense que le problème est ailleurs ,il veut surtout que sa Maman s'occupe de lui.Il est dans cette période ou les ados sont très pénible avec les parents mais ont besoin de sentir qu'on les aime.....
C'est la première fois que j'ai un ado aussi récalcitrant,ça fait plusieurs semaines qu'il faut lui courir après et je ne suis pas du tout sure que ce traitement soit la réponse à ses problèmes.
Thé citron
Avatar de l’utilisateur
thé citron05
Adepte
Adepte
 
Messages: 116
Enregistré le: 10 Avr 2007 15:00

Messagepar lulunatik » 04 Avr 2018 12:16

thé citron05 a écrit :,mais je me demandais si on était tenu comme à l’hôpital de vérifier chaque prise de médicaments les jours ou je ne suis pas sur l'établissement comment cela se passe ? En gros est-ce que ça fait parti de nos missions ?
.

En l'absence de l'ide le chef détab doit faire appliquer le BO des urgences de 2000 et est donc responsable de la bonne administration des ttt.
Si l'ado refuse son ttt sur tes jours de présence, tu vois avec les parents et le chef d'étab quelle solution adopter.
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
(J. Prévert)
Avatar de l’utilisateur
lulunatik
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4635
Enregistré le: 04 Juil 2010 15:26
Localisation: Sud Ouest

Messagepar villard » 05 Avr 2018 17:44

Pour ma part 'mais je suis en collège) j'explique bien aux parents, que c'est à l'élève de venir prendre son médoc et que personne n'ira courir après lui pour qu'il le prenne
villard
Accro
Accro
 
Messages: 1598
Enregistré le: 02 Déc 2009 18:08

Messagepar fatimoi » 16 Avr 2018 19:28

Bonjour à tous,

Je travaille sur une cité scolaire, il y a 3 établissements, le chef doit donc être présent sur chaque site. Il y a un adjoint dans chaque établissement.
Il aurait délégué à la gestionnaire adjointe la gestion de mon temps de travail. C'est à dire que je lui présente mes autorisations d'absence mais également les heures sup. Les années précédentes c’est le gestionnaire adjoint qui me faisait mon entretien pro.
Je viens de trouver un texte précisant que mon sup hiérarchique direct doit obligatoirement faire l'entretien pro. Est ce qu'il a le droit de délégué la gestion de mon temps de travail?

J'espère que vous pourrez m'aiguiller...merci bcp pour vos réponses
fatimoi
 
Messages: 24
Enregistré le: 11 Avr 2013 08:31

Messagepar blocop » 17 Avr 2018 12:44

fatimoi a écrit :Bonjour à tous,

Je travaille sur une cité scolaire, il y a 3 établissements, le chef doit donc être présent sur chaque site. Il y a un adjoint dans chaque établissement.
Il aurait délégué à la gestionnaire adjointe la gestion de mon temps de travail. C'est à dire que je lui présente mes autorisations d'absence mais également les heures sup. Les années précédentes c’est le gestionnaire adjoint qui me faisait mon entretien pro.
Je viens de trouver un texte précisant que mon sup hiérarchique direct doit obligatoirement faire l'entretien pro. Est ce qu'il a le droit de délégué la gestion de mon temps de travail?

J'espère que vous pourrez m'aiguiller...merci bcp pour vos réponses


hello,

et ben, on a du lourd là!!!!

il n'a pas à délégué ton entretien pro! ça c'est sur, et comme tu dis, les textes sont clairs! Tu es en mesure de refuser l'entretien, c'est pas plus compliqué que ça. (en même temps, si le gestionnaire fait ça, c'est qu'il n'a rien d'autre à foutre?)... :roll:
pour ce qui est des autorisations d'absence ou des heures supp, il y a une secrétaire! en quoi le gestionnaire a à mettre son nez dedans?
le harceleur est faible,il devient harceleur pour ne pas être harcelé lui même. Marcel Rufo
blocop
VIP
VIP
 
Messages: 2613
Enregistré le: 23 Déc 2008 09:35
Localisation: près de mon GPS...

Messagepar lulunatik » 22 Avr 2018 18:35

fatimoi a écrit :Je viens de trouver un texte précisant que mon sup hiérarchique direct doit obligatoirement faire l'entretien pro. Est ce qu'il a le droit de délégué la gestion de mon temps de travail?

tu m'as posé la question en MP mais à ce jour tu n'as toujours pas lu ma réponse......
Il faudrait essayer d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple
(J. Prévert)
Avatar de l’utilisateur
lulunatik
Silver VIP
Silver VIP
 
Messages: 4635
Enregistré le: 04 Juil 2010 15:26
Localisation: Sud Ouest

Messagepar valloue » 30 Juil 2019 11:11

Bonjour,

Le problème de la bouillote chaude, c'est que l'élève reste au moins 1/2h à l'infirmerie et j'évite la plupart du temps car les élèves en profitaient pour sortir d'un cours qu'il n'appréciaient pas ou pour échapper à une évaluation. Donc je vérifie aussi sur pronote si une évaluation est programmée ou si il y a un cours de sport.
Je donne aussi de l'eau de Mélisse pour bobologies digestives, et sucre pour ceux qui n'ont pas pris de petit déjeuner et arrivent en fin de matinée avec maux de tête, mal au ventre --> une petite glycémie, un entretien sur le petit déjeuner. Je veux bien être à l'écoute mais je ne fais pas épicerie sauf pour les diabétiques mais en général ces élèves là ne posent pas de problème.

A force, on connait nos élèves et on gère mieux leurs demandes. J'informe aussi les enseignants que les passages à l'infirmerie se font de préférence lors de l'intercours ou pendant les récrés sauf urgences et ceux qui ont des PAI. Certains autorisent facilement la sortie de cours surtout si élève pénible. J'étais très laxiste ma première année mais l'année dernière je renvoyais les élèves en cours si ce n'était pas une urgence et demandait de repasser à la récré .... et miracle l'élève allait mieux.
Bon courage.
valloue
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 555
Enregistré le: 28 Mar 2014 09:24

Messagepar Leila-peluche » 28 Sep 2021 23:36

Toujours compliqué le coté législatif quand aux administrations de médicaments C'est parfois pas très claire je dois l'admettre.
Cela dit, bien vu pour les bouillottes, celles avec des grains marchent très bien en général 8) ! C'est souvent efficace. Un p'tit coup au micro-ondes, et le tour est joué.
Leila-peluche
 
Messages: 4
Enregistré le: 26 Sep 2021 13:41


Retourner vers « Scolaire »



Publicité