Forum : Concours AS

Nous sommes le 21 Juil 2019 22:57

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Bibinoute » 20 Mar 2009 15:11

Bonjour à tous !

Je me présente : je m'appelle Christelle, j'ai 23 ans, un DUT Info-com et une licence Sciences de l'éducation en poche et j'étudie actuellement à l'IUFM pour préparer le concours de professeur des écoles. Cependant, je suis assez pessimiste quant à l'issue de ce concours, et ce pour diverses raisons (réforme du recrutement des enseignants en cours + postes en baisse cette année + difficultés personnelles en maths...) Je souhaite être enseignante depuis longtemps car j'aime me sentir utile aux autres, que ce soit sur le plan intellectuel ou humain.

Depuis deux ans, je réfléchis à une possible réorientation, en cas d'échec au concours et j'ai pensé au métier d'aide-soignante car je trouve qu'être autant dévoué pour les patients est formidable. Je me suis donc inscrite il y a quelques jours au concours d'entrée d'AS à Beauvais (Oise) et je compte également m'inscrire à Clermont, pour multiplier mes chances d'être prise du premier coup. Je compte préparer l'oral seule, dès cet été (l'épreuve orale a lieu fin septembre-début octobre), en achetant divers livres et en effectuant des stages d'observation qui pourraient me permettre d'une part de confirmer ma "reconversion" et d'autre part d'argumenter devant un jury qui sera sans doute étonné de ce "changement de cap" !

Par ailleurs, je pense qu'on me demandera pourquoi, avec mon niveau d'études, je ne tente pas directement le concours d'infirmière... J'ai justement eu l'occasion d'en discuter avec une amie infirmière et comme je le lui disais, ce qui m'intéresse avant tout, c'est le côté humain et relationnel du métier. Pour l'instant, je ne suis pas intéressée par tout l'aspect "technique" du métier d'infirmière, je préfère être plus proche des patients de par les soins qu'un aide-soignant leur accorde...

- Pensez-vous que mon parcours scolaire et mon niveau d'études pourraient me jouer des tours et me discréditer à l'oral ? Je ne voudrais pas qu'on pense que je passe le concours d'AS par dépit, sous prétexte que je n'ai pas eu celui d'enseignant car ce n'est pas du tout le cas ! Ce sont 2 métiers différents, qui correspondent à 2 envies différentes... mais dans l'un comme dans l'autre, on apporte quelque chose à l'autre (instruction / dignité / réconfort / confiance en soi...)
- Pensez-vous que j'ai mes chances, comparé à d'autres personnes qui auront un bac SMS ou une expérience probante sur le terrain ou une certaine vocation depuis toujours ? L'IFAS de Clermont ne comporte "que" 32 places, si ma mémoire est bonne, et celui de Beauvais 40 places...
- Croyez-vous que je vais réussir à faire un stage estival (voire même à trouver un emploi !) dans une maison de retraite / clinique / hôpital avec mon "drôle de profil" ?
- Plus tard, si je fais l'école d'AS et que je suis diplômée, mon bagage bac + 3 me portera-t-il préjudice lors d'un entretien d'embauche ? Aide-soignante fait partie de la catégorie C il me semble or avec mon bac + 3 je fais partie de la catégorie A !!! Un établissement hospitalier est-il obligé dans ce cas de me payer en fonction de mon niveau d'études bac + 3, même s'il n'a rien à voir avec le milieu médical ? Car si c'est le cas, personne ne voudra m'embaucher en tant qu'aide-soignante, je leur coûterai trop cher ! :(

Merci beaucoup de m'avoir lue jusqu'au bout ! Et merci d'avance pour vos réponses qui vont m'être précieuses :D
Bibinoute
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Mar 2009 14:42

Messagepar Le Loup » 21 Mar 2009 08:51

si tu es as tu seras payé comme une AS....que tu sois Bac -2 ou bac +3

Perso pourquoi pas tenté Infirmier ????

Coté relation patient c'est la même
Santard un jour Santard toujours...
Matricule Ecole Service Santé Armée : 3685
Promo M.G.I Valliard puis M.G.I Petchot Bacque
ESI 2008 / 2011 IFSI Esquirol :-)
Avatar de l’utilisateur
Le Loup
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 504
Enregistré le: 07 Mai 2008 12:29
WLM: hemick69@hotmail.com
Localisation: Lyon, plus précisément le Bronxxxx

Messagepar Bibinoute » 21 Mar 2009 10:34

Infirmière, comme je le disais dans mon premier message, ça ne me tente pas trop (je ne suis pas sûre de réussir à faire des piqûres, à voir énormément de sang...). Du moins pour l'instant ! (on ne peut jamais dire "jamais") Je préfère commencer par aide-soignante.

Surtout que, entre nous, je ne me vois pas refaire 3 années d'études, alors que j'ai 23 ans et que je commence à avoir envie de concrétiser certains projets... Je n'ai pas non plus envie d'être une éternelle étudiante ! Et au-delà de ça, je ne vois pas comment entreprendre 3 années d'études sans aide financière : j'ai actuellement droit à une bourse du CROUS pour mes études à l'IUFM. J'ai droit à + de 400 euros par mois, ce qui n'est pas négligeable, loin de là. Cette bourse ne fonctionne pas pour les études sanitaires et sociales il me semble, mais il y a une bourse du Conseil régional en Picardie réservée à ces études. Je me suis renseignée, j'ai fait une simulation l'autre jour sur Internet (entre-temps ma situation a changé : je me suis pacsée avec mon ami qui travaille et gagne correctement sa vie...) : je n'aurai droit qu'à une centaine d'euros par mois ! Autant dire que je ne pourrai pas aller bien loin avec ça... Ca sera faisable pour une formation de 10 mois mais certainement pas pendant 3 ans ! Et comme je suis encore étudiante, je n'ai pas droit aux assédics... donc je suis dans une impasse financière, qui m'interdit de viser des formations longues... Je ne vois pas d'autres solutions... Et comme je vous l'ai dit aussi, j'ai envie de travailler maintenant... + envie de refaire 3 ans d'études... :roll:

Bien sûr, si un jury me pose vos questions, je ne parlerai pas de l'aspect financier ou de mon ras-le-bol de faire des études longues, car il pourrait croire que je me lance dans la formation d'AS par dépit et parce qu'elle est courte, ce qui n'est pas le cas ! J'évoquerai plutôt les choix personnels dont je vous ai parlé !
Bibinoute
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Mar 2009 14:42

Messagepar pititenzo » 22 Mar 2009 13:25

Bonjour,
Perso j'ai un bac+5 et le jury n'a jamais trouvé bizarre à l'oral que je passe mon concours d'AS.De toutes façons si tu ne veux pas être pénalisée tu n'as qu'à dire que tu n'as que ton bac quand tu envoies ton dossier d'inscription et personne ne saura que tu as un bac + 3.
Moi j'aime pas trop étaler mes diplômes et je préfère pas donner une chance au jury de me saquer avec ça.
voila après si tu les mets au courant, prépare toi à répondre à des questions sur ça.
Bonne chance
ESI 2017-2020 Bordeaux Arnozan !!!
pititenzo
Adepte
Adepte
 
Messages: 134
Enregistré le: 19 Nov 2008 09:11
Localisation: Bassin d'Arcachon

Messagepar Bibinoute » 24 Mar 2009 09:50

Un bac + 5 ?! Alors je ne suis pas un cas isolé ! :D
Que faisais-tu avant d'être aide-soignant(e), si ce n'est pas indiscret ? Tu n'étais pas épanoui(e) dans ton travail ? Ton entourage a-t-il bien réagi, lorsque tu as choisi de te reconvertir ? A vrai dire, j'ai eu l'occasion d'en discuter avec ma famille ce week-end, qui était réunie pour l'anniversaire de ma grand-mère... Eh bien je dois dire que je n'ai pas été du tout comprise ! :? Ma cousine a trouvé que c'était du "gâchis" par rapport à mes études, elle a évoqué un salaire de misère (par rapport à ce que je pourrais gagner en tant que prof, si j'avais mon concours), des horaires difficilement compatibles avec une vie de famille, de la souffrance, etc. Je précise que ma cousine a travaillé en tant qu'ASH dans un hôpital, l'été... Ensuite, ma tante - qui est infirmière au bloc opératoire - a carrément dévalorisé le métier d'aide-soignante !!! Je trouve que c'est un comble pour l'esprit d'équipe dans un hôpital et j'espère que tous les infirmier(e)s ne réagissent pas aussi "brutalement" qu'elle, qu'ils ne sont pas aussi condescendants... :peur:

Ce mépris m'a fait peur, dans un sens... Je ne suis pas sûre de pouvoir réussir à travailler dans ces conditions, si tout le personnel soignant ou presque se sent supérieur aux AS. Moi je trouve que c'est un métier riche, mais si personne autour de moi (dans l'hôpital, dans ma famille) ne le comprend, je crois que je ne réussirai pas à l'accepter, à le supporter. J'ai donc beaucoup réfléchi et je crois que je retenterai le concours de prof si jamais je ne l'ai pas cette année...
Bibinoute
 
Messages: 12
Enregistré le: 20 Mar 2009 14:42

Messagepar akselle » 24 Mar 2009 10:22

Perso j'ai été jusqu'en bts compta gestion en sachant que ca ne me plaisait pas.... Je ne savais pas ce que je voulais faire et j'ai eu une révélation apres un remplacement d'été.

Tout le monde pensait que je faisait ca (ash) en attendant. Le plaisir de faire quelque chose qui te plaît passe au dessus de tout ca. Ca va faire huit ans et même si c'est pas toujours facile j'ai jamais regretté.

Quand tu seras épanoui dans ta formation toutes ses petites réflexion te passeront au dessus.

C'est normal d'avoir des doutes mais faire quelque chose qui te plaît n'a pas de prix.
Avatar de l’utilisateur
akselle
VIP
VIP
 
Messages: 2180
Enregistré le: 05 Déc 2003 19:00
Localisation: Indre et Loire

Messagepar pititenzo » 24 Mar 2009 12:47

Salut bibinoute,
j'ai un bac + 5 en histoire et je n'ai jamais travaillé dans mon domaine de formation avec ça parce que les diplômes c'est bien beau mais sans concours administratifs, je peux pas en faire grand chose.
la je suis assistante maternelle à domicile parce que j'ai un petit garçon de 10 mois et j'ai pas repris mon ancien boulot après mon congé mater.J'étais dans la restauration et pas du tout épanouie.
Moi j'ai toujours voulu faire un métier qui me plaît, dans lequel je suis utile et qui me fasse prendre confiance en moi.
J'aime énormément le contact avec les autres et mon déclic s'est produit lors de mon séjour à l'hôpital pour mon accouchement.Mon bébé est né prématurément et je suis restée quelques temps à l'hôpital, ce qui m'a donné l'occasion de voir un peu le travail des AS.
Moi aussi certains me disent que je gâche mes capacités et mes jolis diplômes mais mon homme et ma famille proche sont derrière moi et me soutiennent à fond alos c'est le principal.
Mais je comprends que pour toi ce soit frustrant et que tu sois déçue de ne pas trouver du soutien auprès de ta famille.Ta tante n'est malheureusement pas une exception je pense.Il doit y en avoir des infirmières qui dévalorisent les AS mais pas toutes.C'est comme partout, il y a des cons et des moins cons.
En tout cas bon courage et surtout fais ce qu'il te plaît à toi et tant pis si les autres ne sont pas contents.C'est ta vie et pas la leur et ce n'est pas eux qui sont obligés de faire un boulot qui ne leur plait pas tous les jours.Alors fonce et crois en toi.Bonne chance pour la suite
ESI 2017-2020 Bordeaux Arnozan !!!
pititenzo
Adepte
Adepte
 
Messages: 134
Enregistré le: 19 Nov 2008 09:11
Localisation: Bassin d'Arcachon


Retourner vers « Concours AS »



Publicité

-