Forum : Concours AS

Nous sommes le 18 Juil 2019 06:41

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Hateina » 08 Juil 2014 10:46

Bonjour à toutes et à tous ! J'écris ce message car j'ai un gros doute .. En fait, depuis 3 ans je veux devenir aide-soignante, j'ai passé le concours en mars 2014 mais je n'étais que 183e sur LC, donc je dois le retenter l'année prochaine. Mais, je viens d'avoir mon bac L le 4 Juillet dernier, et je me dis pourquoi ne pas tenter le concours infirmier. Après avoir discuter avc de nombreux professionnels du domaine, j'ai toujours été attirée, beaucoup plus attirée par le métier d'aide-soignant, en fait le côté "administratif" du métier d'infirmier me dérange un peu. Pour faire cours, j'aimerais avoir votre définition des deux métiers, car je n'ai pu faire qu'un petit stage de 4 jours en service de pneumologie, et c'est la que j'ai fais mon choix, les aide-soignantes m'ont vraiment transmis leur passion pour le métier tandis que l'infirmier m'a dégoûtée presque car je voyais bien qu'elle n'aimait pas son métier mais aussi car les infirmiers méprisaient les aide-soignantes et j'ai horreur de ça ! Enfin, je me pose quelques questions, mais je penche plus pour le métier d'AS mais j'aimerais tout de même avoir votre avis sur les deux métiers pour m'aider. Merci !
Aide-soignante diplômée de 2016.
Avatar de l’utilisateur
Hateina
Régulier
Régulier
 
Messages: 50
Enregistré le: 03 Nov 2013 00:08

Messagepar Hateina » 08 Juil 2014 10:56

Et aussi, je recherche surtout du contact avec les patients, le côté relationnel m'attire et on m'a dit que les aides-soignants sont plus proches des patients que les infirmiers et cela a été le cas pendant mon stage mais est-ce que c'est toujours le cas ?
Aide-soignante diplômée de 2016.
Avatar de l’utilisateur
Hateina
Régulier
Régulier
 
Messages: 50
Enregistré le: 03 Nov 2013 00:08

Messagepar RLoredan » 08 Juil 2014 11:05

Désolée je ne peux pas t'aider, je suis perdue moi aussi. J'ai réussi les 2 concours et je ne sais plus quoi faire....
RLoredan
Régulier
Régulier
 
Messages: 43
Enregistré le: 09 Mai 2014 13:40

Messagepar Nioushka » 08 Juil 2014 19:46

Bonjour,

Je ne sais pas si je pourrai réellement apporter une réponse à ta question.
Je vis la même chose que toi à quelques détails près.
J'ai choisi il y a un an maintenant de me reconvertir dans la voie médicale. J'étais intéressée par le métier d'infirmière mais aussi par celui d'aide-soignante qui, au descriptif du métier, collais davantage avec mes aspirations que le métier d'infirmière.

Pour y voir plus clair, j'ai choisi de faire deux stages, l'un en temps qu'aide-soignante, l'autre en tant qu'infirmière (bien sûr en observatrice, bien que j'ai bien participé dans les deux stages).
Le premier étant en maison de retraite et le second en clinique. L'un de deux semaines, l'autre d'une seule.

Eh bien mes affinités se sont très nettement portées sur aide-soignante. Tant en maison de retraite qu'en milieu hospitalier (d'ailleurs au final je me suis mise à suivre les AS plutôt que les IDE).
J'ai aimé ce contact avec le patient, ce relationnel, cet esprit "terre à terre", ce côté humain. Presque tout j'ai envie de dire. Alors qu'IDE... Je n'ai tout comme toi pas du tout aimé la partie paperasse/administratif. Quasiment toutes celles que j'ai côtoyé semblait s'ennuyer de leur métier et être blasé (ce que je n'ai pas ressenti ou du moins à cette intensité chez les AS).

J'ai décidé à l'issu de ces deux stages de quand même passer les deux concours (au cas où). Et puis en étant quand même un peu en balance. Parce qu'après tout tu es "plus diplômée" en étant IDE qu'AS. Tu as un peu plus de responsabilité, tu ne vois pas les mêmes choses...
J'ai été reçue aux deux concours en LC. L'IFAS a fini par m'appeler pour me dire que j'étais en LP, autant dire que j'ai tout de suite accepté, j'étais aux anges !
L'IFSI peut encore m'appeler pour IDE, mais je refuserai (déjà parce que je me suis engagée maintenant, mais aussi parce que je suis sûre maintenant que c'est ça que je veux).

Sache que faire aide-soignante ne t'empêchera pas ultérieurement de passer le concours IDE et aussi bien d'exercer en tant que tel par la suite (qui veut le plus peut le moins). Sache aussi qu'à mon humble avis, il vaut mieux se lever le matin la joie au coeur d'aller travailler plutôt que d'exercer une profession qui nous fait y aller à reculons.

Comme tu as un an devant toi, ce que je te conseillerais c'est de faire plusieurs stages, de suivre des IDE et des AS pour pouvoir te faire une idée plus précise de chaque métier et de voir où sont tes affinités. Et puis... laisser parler ton coeur ^^

J'espère t'avoir aider un peu :clin:
EAS millésime 2014-15
Avatar de l’utilisateur
Nioushka
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 07 Nov 2013 10:16

Messagepar NanaMadi972 » 01 Aoû 2014 16:00

Bonjour les filles!
Alors moi voici mon parcours. Il y'a deux ans g décidé de passer le concours AS, j'ai longtemps hésité entre AS et IDE puis j'ai opté pour AS. J'ai eu le concours et j'ai effectué les 10 mois de formation. Une formation géniale j'ai beaucoup apprit sur moi même mes capacités, mes limites... Ensuite j'ai commencé ma carrière professionnelle auprès de plusieurs établissements et services, EHPAD, médecine B, rhumatologie. Il est vrai que l'AS est très proche des patients elle en sait même plus que l'IDE. J'ai beaucoup aimé ce côté relation humaine que les IDE n'ont pas. Mais au fil du temps en observant les IDE je me suis mise à les envier c'est sur que le côté paperasse à l'air très lourd mais ce côté technique qu'elles ont m'attirent beaucoup, piquer, sonder, perfuser...!!! Et puis les perspectives de carrières en tant que AS sont très limités. Alors que IDE sont très vastes, IDE bloc, IDE puer, IDE libérale, IDE pompier... Alors je me suis lancée j'ai passé le concours cette année et je l'ai eu et je rentre à l'école IDE cette année. Après moi j'ai 37 ans donc je ne dois pas chômer et attendre, donc je fonce!!! En gros le métier AS est très bien mais trop restreint en perspective de carrière. Après pour une jeune il est peut être intéressant de commencer en tant que AS puis ensuite avec l'expérience qu'elle acquiert, de tenter IDE si l'envie lui dit. Le truc c'est que une fois que l'on est lancé dans son parcours professionnelle AS certaines n'ont plus la force de tenter le concours IDE. Voilà j'espère vous avoir aidé les filles!!!
NanaMadi972
 
Messages: 8
Enregistré le: 27 Juil 2014 22:59

Messagepar Myrélie » 01 Aoû 2014 17:20

Bonjour,

En ce qui concerne les 2 métiers sache qu'ils sont en étroite collaboration. Et puis ce n'est pas parce que la ou tu es aller les infirmières étaient ingrate que c'est partout pareil :) .

Il faut te poser pas mal de questions pour savoir ce que tu veux faire vraiment.
Est-ce que tu es prête à te lancer dans des études qui durent 3 ans ?
Est-tu dérangé par la vue du sang ou la réalisation de soins techniques ?

Pour moi (et pour la majorité je pense), les 2 métiers sont en COLLABORATION. Si je peux aider une aide soignante, je le fait volontiers et inversement. Dans tout les stages ou je suis aller il y avait cette cohésion, cette confiance entre professionnels.
Une infirmière qui n'a aucun respect pour les AS c'est simplement une mauvaise infirmière.

Sache également que l'infirmière a beaucoup de responsabilité (c'est elle qui fait le lien patient-médecin), certes il y a de la paperasse administrative mais pas seulement heureusement ! Nous sommes aussi auprès du patient lors des soins techniques etc..

Quoi qu'il arrive cela doit être une vocation, une évidence.

Je t'envoie tout mon courage, si c'est vraiment ce que tu as envie de faire fonce ! Que ce soit AS ou IDE !
ESI promo 2013-2016
_______________

S1 : Ehpad
S2 : SMIMIT
S3 : Ehpad - CMP
S4 : SSR
S5 : SSPI - Pédiatrie
Avatar de l’utilisateur
Myrélie
 
Messages: 11
Enregistré le: 16 Déc 2012 15:37

Messagepar BBéa » 02 Aoû 2014 21:18

Bonjour,
je pense qu'il est intéressant d'exercer le métier d'AS, dans différents services, quelques années, puis si tu en as l'envie, le courage, la motivation, toute l'expérience acquise t'aidera à entreprendre les études d'IDE avec un peu plus de facilité ..peut importe l'age quand on est déterminé...faudra juste réactiver un peu les neurones !!
Ce qui est sûr c'est que l'AS est beaucoup plus en contact avec le patient que l'IDE, son rôle est primordial, c'est le bras D et le bras G de l'IDE Il n'est pas envisageable de ne pas travailler en équipe,ce partenariat est essentiel pour le patient, et pour la bonne entente du service.
L'IDE, a un rôle,disons, plus technique à assurer,(pose de perf, prise de sg,injections...) mais ne pas oublier que toutes les tâches que fait une AS, l'IDE peut et doit le faire, en fonction de sa charge de travail bien sûr ......il n'est pas rare, malheureusement de voir de jeunes IDE refuser de donner le bassin, faire une toilette,.... considérant presque cela comme un glissement de tâches....ou se retrancher sur le surplus de papiers administratifs à remplir pour ne pas aider la collègue AS....
Commencer dans le milieu de la Santé par exercer la profession d'AS me semble plus intéressant , plus "riche" que de "démarrer" de suite en étant IDE. Ce qui a été mon parcours en tout cas!
Bon courage.
BBéa
 
Messages: 1
Enregistré le: 02 Aoû 2014 20:37

Messagepar Hateina » 02 Aoû 2014 22:53

Bonsoir à tou et à toutes ! Merci beaucoup pour les réponses que vous m'avez apportées. C'est bien ce qu'il me semblait, je savais déjà au plus profond de moi ce que je voulais faire réellement, c'est vraiment le métier d'AS qui m'attire énormément ! Quand je vois les différents témoignages que ça soit sur les forums ou dans mon entourage de tout les jours, ce sont les mêmes choses qui reviennent : l'AS est beaucoup plus proche du patient, l'IDE a de "lourdes" responsabilités etc .. Et justement c'est vraiment ce côté relationnel que je recherche d'avantage, sans oublier que le côté soin m'attire aussi. Mais ce qui m'énerve (excusez-moi mais je suis obligée de le dire) pour moi le métier d'AS n'est vraiment pas du tout valorisé, j'ai l'impression que lorsque qu'on dit aux personnes qu'on veut travailler dans le sanitaire et sociale, on est systématiquement infirmière, comme si le métier d'AS n'existait pas, et lorsque je leur dis "Oui pourquoi pas plus tard, mais pour l'instant je souhaite devenir aide-soignante" .. Et la c'est le drame, j'ai le droit à toutes sortes de remarques du style "mais c'est nul ça tu torches le cul aux vieux toute la journée, t'es qu'une femme de ménage" etc, alors la croyez moi que je me retiens pour ne pas les insulter ! Plus ils insulter le métier d'AS, plus j'ai envie d'exercer ce métier ! Je trouve vraiment que le métier d'AS est vraiment dévalorisé .. Enfin bref, je vais arrête de faire ma pipelette ^^ aussi, je vais tout de même tenter le concours Infirmier car je sais qu'au bout d'un an d'école on devient aide soignante, je sais c'est ingra mais je sais très bien qu'il y en a qui on tente le concours as "par défaut" comme roue de secours et non par l'envie d'exercer ce métier, et certaines d'entre elles ont été prises ! Ça m'a fait sortir de les gond ! Enfin chacun sa stratégie, donc je me suis dis, pourquoi ne ferais-je pas la même chose après tout :)
Aide-soignante diplômée de 2016.
Avatar de l’utilisateur
Hateina
Régulier
Régulier
 
Messages: 50
Enregistré le: 03 Nov 2013 00:08

Messagepar Myrélie » 03 Aoû 2014 10:38

Hateina a écrit : Mais ce qui m'énerve (excusez-moi mais je suis obligée de le dire) pour moi le métier d'AS n'est vraiment pas du tout valorisé

Ça je suis entièrement d'accord avec toi. Les AS méritent plus de reconnaissances, ils font un boulot vraiment pas simple parfois, surtout en EHPAD quand on voir leur salaire et leur conditions de travail... C'est déplorable! Et effectivement quand on me demande ce que je fais pendant mes vacances et que je répond aide soignante on me regarde presque avec pitié... c'est sur c'est pas simple mais quelle richesse d'être avec des gens qui ont besoin de toi. :clin:


Hateina a écrit :je vais tout de même tenter le concours Infirmier car je sais qu'au bout d'un an d'école on devient aide soignante, je sais c'est ingra mais je sais très bien qu'il y en a qui on tente le concours as "par défaut" comme roue de secours et non par l'envie d'exercer ce métier, et certaines d'entre elles ont été prises !

Par contre ça je trouve un peu ingra dans le sens ou des personnes sont motivé a 200% pour faire ce métier et ne passent pas.
D'autant plus que oui au bout d'un an tu as l'équivalence AS MAIS pour ça il faut valider tes stages, la toilette et certains UE, donc autant dire que si tu n'es pas motivé vu la charge de travail ce n'est pas la peine..
En plus les profs a l'orale remarqueront surement que tu n'as pas les motivations pour faire IDE.
ESI promo 2013-2016
_______________

S1 : Ehpad
S2 : SMIMIT
S3 : Ehpad - CMP
S4 : SSR
S5 : SSPI - Pédiatrie
Avatar de l’utilisateur
Myrélie
 
Messages: 11
Enregistré le: 16 Déc 2012 15:37

Messagepar Nioushka » 03 Aoû 2014 20:49

Je pense exactement comme vous sur le fait que le métier d'AS est dévalorisé.
J'évite de dire dans mon entourage que j'ai refusé IDE au profit d'AS car lorsque j'ai dit que je préférais être reçue pour AS plutôt qu'IDE, j'ai eu droit à des "Ah bon ?! Mais je croyais que tu préférais IDE ?!". Ou bien le regard condescendant des gens qui semblaient se dire que je ne suis pas ambitieuse, que je pourrais faire mieux.
En attendant c'est MOI qui exercerait ce métier et personnellement, j'ai envie de faire partie de ces gens qui vont travailler la joie au coeur.

Pour le fait de tenter IDE car au bout d'un an tu peux être AS, j'y avais pensé aussi, mais il faut quand même savoir une chose : la formation IDE te forme à être IDE, non AS puis IDE. Il y a plein de choses que tu ne vois donc pas relatives au métier d'AS. C'est peut-être un peu dommage. Ceci dit je comprends ta démarche ;)
EAS millésime 2014-15
Avatar de l’utilisateur
Nioushka
Régulier
Régulier
 
Messages: 55
Enregistré le: 07 Nov 2013 10:16

Messagepar Barbie Turik » 03 Aoû 2014 21:29

Le métier d'infirmière malheureusement ne correspond pas toujours à ce que la pensée collective s'en fait. C'est dur, on n'a pas le temps qu'on aimerait avoir, on est mal payés, concilier une vie de famille avec le métier n'est pas chose évidente sans un grand nombre de concessions, on bosse les nuits, les week-ends et jours de fête, avec de moins en moins de moyens, mais en essayant de garder le sourire. Je suis entrée en IFSI en attendant avec grande impatience mon 1er stage où je pourrai "passer du temps au chevet du patient." Vaste plaisanterie. Ça n'est pas impossible, mais ça reste tout de même exceptionnel (quoique, en tant qu'élève on te reproche rarement de "trop parler avec le patient"). Aussi, j'y ai découvert que les responsabilités étaient énormes. En plus de faire attention à l'état clinique du patient, il faut en plus, s'occuper de toute la logistique annexe (le côté administratif que tu évoques à juste titre), mais aussi les traitements à administrer, les visites avec le médecin, gérer les imprévus,et j'en passe...

Si c'était à refaire, je pense que j'aurai plutôt passé le concours d'AS, qui correspond plus justement à cette étiquette qu'on colle systématiquement sur le métier d'IDE. Non, être AS ne consiste pas seulement à torcher des fesses, ils et elles sont les yeux et les oreilles de l'infirmière. En grande partie, c'est vous qui faites les toilettes le matin, donnez à manger aux malades, et qui constatez aussi (parfois avant nous) l'état clinique du patient. C'est un très beau métier mais que l'on ne valorise pas assez.
Après, j'ai préféré continuer en IFSI parce-que les perspectives de carrière sont plus larges: il existe de nombreuses spécialisations après le diplôme, et la possibilité d'exercer dans beaucoup d'endroits aussi variés que les disciplines.

Ce. choix n'appartient qu'à toi et sache qu'il n'y a jamais de mauvais choix. Tu pourras toujours changer en cours de route, rien n'est perdu, et puis surtout, tu n'as que 19 ans... Et encore de belles années devant toi pour te poser dans une carrière ;-)
" Nous menons tous des vies absurdes, grotesques et dérisoires, mais comme nous les menons tous en même temps, nous finissons par les trouver normales. "
Avatar de l’utilisateur
Barbie Turik
Forcené
Forcené
 
Messages: 254
Enregistré le: 11 Mai 2011 19:09
Localisation: Nouvelle-Calédonie

Messagepar Hateina » 17 Sep 2014 14:32

Excusez-moi de revenir si tard, mais j'ai eu pas mal de problèmes personnels qui m'ont pris du temps. En tout cas, merci pour vos réponses, cela m'aide petit à petit dans mon choix entre les deux professions. Mais il y a du "nouveau" ^^. Là, je ne sais plus quel métier m'attire. En fait, le métier d'aide-soignant m'attire autant que le métier d'infirmier, ce qui m'attire le plus dans le métier d'aide-soignant c'est l'accompagnement de la personne, le côté relationnel (lui apporter son repas, lui faire la toilette, répondre aux sonnettes et j'en passe). Ce qui m'attire le plus dans le métier d'infirmier et surtout dans la formation d'IDE c'est "l'apprentissage" des différentes pathologies, par exemple lorsque je regarde en quoi consiste la formation d' IDE, je la trouve beaucoup plus riche que celle d'AS, c'est à dire que dans la formation d'AS, on étudie surtout l'hygiène (après je peux me tromper, mais c'est ce qui ressort le plus je pense) tandis que la formation d'IDE c'est général, "on étudie tout". Je ne sais pas si je suis claire mais en tout cas je suis pommée ^^
Certes je sais que je peux commencer par AS et puis retourner à l'IFSI, mais le soucis c'est que (me connaissant) je sais que ce sera très difficile de retourner à l'école après avoir "goûter" au monde du travail.
Ensuite, les responsabilités qu'on l'infirmière me font "peur" surtout quand je me dis que l'infirmière a vraiment toutes les responsabilités, cad que l'infirmière fait des injections, et qu'elle peut se tromper et donc "tuer" un patient. Donc bon ..
Surtout que je suis déjà de nature stressée et sensible,je ne sais pas si j'arriverais à assumer toutes ces responsabilités.
Pour faire court je suis perdue. :(
J'aimerais avoir vos avis s'il vous plait.
Aide-soignante diplômée de 2016.
Avatar de l’utilisateur
Hateina
Régulier
Régulier
 
Messages: 50
Enregistré le: 03 Nov 2013 00:08

Messagepar myloma » 17 Sep 2014 15:05

bonjour hateina :D

tu sais, en tant qu'infirmière, tu auras aussi des soins "techniques" à faire
te sens-tu prête à cela?

j ai relu tes posts, et là tu parles des infirmières snobant les AS

je suis infirmière et ne vois pas ce que "nous" avons de plus que les AS

on aurait bonne mine sans leur précieuse collaboration, crois moi.

tu as vu une partie de ce qu'il ne faut pas faire ni être :clin:

c'est sûr, c'est un métier stressant parfois
difficile de dire "fait ceci ou cela" tu t'en doutes

essaye de suivre une infirmière à domicile pour découvrir une autre facette de ce métier

ainsi, tu pourras un peu plus te déterminer dans ce choix :clin:
myloma
 

Messagepar Hateina » 17 Sep 2014 15:13

Bonjour Myloma :)

Oui, je sais que cela fait parti du métier, je me sens prête
je n'ai pas peur de voir du sang etc.
Oui je sais que toutes les IDE ne méprisent pas les AS
et heureusement d'ailleurs ! Et aussi, j'ai une "pression"
certaines personnes plus ou moins proches me poussent à être infirmière car ils estiment qu'infirmière c'est mieux vu, en plus j'ai le bac ils estiment que ça serait un "gachi" de faire AS (Oui c'est le terme qu'ils emploient ..) etc alors que je leurs ai toujours dit "Je ferais le métier que j'aurais envie de faire, peu importe votre avis, c'est moi qui exercera le métier, pas vous !" J'ai un fort caractère, je sais ce que je veux, je ne me fais pas facilement influencer par les autres, mais au fond, sans m'en rendre compte, vu que ce sont mes proches, ils m'influencent indirectement je pense. Oui je cherche un stage avec une infirmière libérale, mais aujourd'hui c'est difficile de trouver des stages dans le domaine paramédical !
Aide-soignante diplômée de 2016.
Avatar de l’utilisateur
Hateina
Régulier
Régulier
 
Messages: 50
Enregistré le: 03 Nov 2013 00:08

Messagepar myloma » 17 Sep 2014 15:24

ce n'est pas parce que tu as le bac que TU ES OBLIGEE de devenir infirmière

ce n'est pas un gâchis pour reprendre ton expression

effectivement, ce sont 2 métiers complémentaires mais différents en terme de responsabilité

tu as parfaitement répondu, et même si cela ne les enchante pas, ce n'est pas eux qui iront bosser à ta place

je n'en sais rien mais peut être as-tu besoin (ou envie) d'évoluer à ton rythme en devenant AS puis IDE ou rester AS

l important est de se lever le matin en étant (le plus souvent) content d'aller au travail

effectivement, trouver un stage en paramédical relève du parcours du combattant, sauf lorsque les stagiaires sont placés par certaines écoles de prépa qui ont des conventions avec les hostos

tu peux faire des stages d'observations, même dans le même secteur, de qq jours seulement si u n'en trouves pas d'autres, qu'importe,
tu auras au moins multiplié les expériences et cela t'aidera à décanter une décision
myloma
 


Retourner vers « Concours AS »



Publicité

-