Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 30 Nov 2020 06:10

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Elsa1996 » 06 Nov 2020 18:50

Bonjour à tous,

Je suis en fin de 3 è année, j'ai déjà un stage de rattrapage (je serai donc diplômée avec du retard). Actuellement je fais mon stage pp en ehpad.
Je suis à ma 2 è semaine sur un totale de 10 semaines.
Je pensais faire les choses biens, m'être intégrée, bien communiquer... jusqu'à que l'ide me dise que je suis en retrait, que l'équipe à l'impression que je suis triste d'être là, que je suis froide avec les résidents, que je n'aide pas assez les AS
Je vous avoue être tombée de haut. A mon stage que je vais devoir rattraper j'étais consciente de mes difficultés et savais pertinement mes erreurs.
Là je ne comprends pas, je cours derrière les AS dès que je finis mon travail pour les aider, j'essaye de m'intégrer, de discuter.
Je suis tellement dépitée. Je ne comprends pas...
J'ai l'impression que je ne vais jamais décrocher ce diplôme, que je suis trop bête, trop nulle pour être IDE.
J'ai besoin de conseils...
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar execho » 06 Nov 2020 21:16

Bonsoir.Ne vous cassez pas la tête.Vous êtes là pour soigner,pas pour plaire,ni "aider" les as.Mettez une autre infirmière dans votre poche pour faire l'équilibre.Vous vous ferez respecter quand vous aurez sauvé un résident in extremis,fait rire un désespéré,trouvé un diagnostic que même le docteur trouvait pas,distribué les médocs sans erreurs en 1 h à 60 malades,animé le loto en ayant surveillé les gouters et déchargé les palettes de protections tout en dépannant le lève malade.facile de plaire quand on est infirmière en EPHAD!Faites très bien votre travail et priez.
execho
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5052
Enregistré le: 29 Mai 2010 22:01

Messagepar Lenalan » 07 Nov 2020 15:34

Depuis quand les ESI ont pour objectif de stage d'aider les AS? :D
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17618
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Elsa1996 » 08 Nov 2020 18:37

execho a écrit :Bonsoir.Ne vous cassez pas la tête.Vous êtes là pour soigner,pas pour plaire,ni "aider" les as.Mettez une autre infirmière dans votre poche pour faire l'équilibre.Vous vous ferez respecter quand vous aurez sauvé un résident in extremis,fait rire un désespéré,trouvé un diagnostic que même le docteur trouvait pas,distribué les médocs sans erreurs en 1 h à 60 malades,animé le loto en ayant surveillé les gouters et déchargé les palettes de protections tout en dépannant le lève malade.facile de plaire quand on est infirmière en EPHAD!Faites très bien votre travail et priez.




Vous m'avez fait rire et réflechir en même temps...
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar Elsa1996 » 08 Nov 2020 18:38

Lenalan a écrit :Depuis quand les ESI ont pour objectif de stage d'aider les AS? :D



C'est ça...
J'ai à peine le temps de poser mes fesses que je dois aider les AS...
Elsa1996
Régulier
Régulier
 
Messages: 35
Enregistré le: 04 Juil 2019 09:20

Messagepar lafolldingue » 08 Nov 2020 20:51

Bon bah stade suivant : la lèche....
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3816
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar jajamektoub » 09 Nov 2020 19:33

Ne perd pas confiance en toi , certaines personnes malfaisants te ferons douté de t'es capacités .
Soit curieuse, fait des liens, et reste toi même.
Tu es en stage pour apprendre le métier d'infirmière, et si tu en as le temps, tu peux aider les as .
Fait bien remplir t'es fiches journalière de stage , qui te serviront de preuve, que ton stage c'est bien passé.
Si tu ne fais pas partis de la catégorie des faillaux, ou léche c.. , ce sera plus compliqué avec certaines personnes, mais tu auras gardé ta fierté, et ta dignité ;)
AS 2013
ESI 2018/2021
Avatar de l’utilisateur
jajamektoub
Régulier
Régulier
 
Messages: 41
Enregistré le: 12 Jan 2018 11:31

Messagepar jajamektoub » 09 Nov 2020 19:33

Ne perd pas confiance en toi , certaines personnes malfaisants te ferons douté de t'es capacités .
Soit curieuse, fait des liens, et reste toi même.
Tu es en stage pour apprendre le métier d'infirmière, et si tu en as le temps, tu peux aider les as .
Fait bien remplir t'es fiches journalière de stage , qui te serviront de preuve, que ton stage c'est bien passé.
Si tu ne fais pas partis de la catégorie des faillaux, ou léche c.. , ce sera plus compliqué avec certaines personnes, mais tu auras gardé ta fierté, et ta dignité ;)
AS 2013
ESI 2018/2021
Avatar de l’utilisateur
jajamektoub
Régulier
Régulier
 
Messages: 41
Enregistré le: 12 Jan 2018 11:31

Messagepar Belphéghor » 09 Nov 2020 22:36

Ce n'est en aucun cas un motif d'invalidation de stage de toute façon.

Faites bien votre travail comme cela semble être le cas, sinon ils ne se seraient pas gênés pour vous le dire, donc pour faire acte de compréhension de la remarque comme il est d'usage de faire quand on est escl... heu, étudiant, allez au dialogue, montrez votre volonté de vous intégrer en allant vers d'autres professionnels, allez voir la cadre pour échanger sur votre stage... Parlez, créez du lien, puisque c'est ce qu'on vous reproche... Trouvez d'autres IDE sympa qui sauront reconnaître vos efforts. Il n'y a pas qu'une infirmière dans la structure...

Courage. Vous allez y arriver.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Belphéghor » 10 Nov 2020 09:24

Belphéghor a écrit :Ce n'est en aucun cas un motif d'invalidation de stage de toute façon.

Faites bien votre travail comme cela semble être le cas, sinon ils ne se seraient pas gênés pour vous le dire, donc pour faire acte de compréhension de la remarque comme il est d'usage de faire quand on est escl... heu, étudiant, allez au dialogue, montrez votre volonté de vous intégrer en allant vers d'autres professionnels, allez voir la cadre pour échanger sur votre stage... Parlez, créez du lien, puisque c'est ce qu'on vous reproche... Trouvez d'autres IDE sympa qui sauront reconnaître vos efforts. Il n'y a pas qu'une infirmière dans la structure...

Peut-être aussi que vous pouvez améliorer votre relationnel avec les résidents, vous mettre un peu plus à leur portée.

Courage. Vous allez y arriver.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Aloein » 11 Nov 2020 18:52

Bonjour,

Je me permets de rebondir sur ce sujet car je ressens le besoin de parler de mon stage également.

Je suis en première année semestre 1, c’est donc mon premier stage et ma toute première expérience dans le domaine du soin. J’ai travaillé pendant plus de 10 ans auparavant, j’ai occupé divers postes et j’ai toujours été très investie et mon travail était apprécié, j’ai toujours su m’adapter aux diverses situations.

Mais pour ce stage je tombe des nues... j’ai de grosses difficultés à m’adapter à l’équipe, en particuliers les aides soignants avec qui je travaille essentiellement pour le moment, surtout avec une personne qui s’est permise de m’aboyer dessus car je n’avais pas bien entendu ce qu’elle m’avait dit. Peu de patience et d’explications de ce qui est fait et des documents à renseigner... il faudrait que je sache quoi faire uniquement en les observant, je cite «ça fait déjà plusieurs jours que tu observes, quand même tu devrais savoir ce qu’on fait » sauf que moi j’apprends en faisant et on m’implique très peu dans les soins. Je n’ai pas le droits à l’erreur. Je n’ose plus poser de questions car lorsque je le fais j’ai l’impression de déranger et on me répond comme si j’étais débile. Je me sens comme un boulet.

Le seul moment que j’ai apprécié c’est lorsque j’ai tourné une après-midi avec une infirmière qui m’expliquait ce qu’elle faisait et m’a laissé pratiquer des soins. Mais une journée depuis une semaine et demi ça reste maigre...
Je me sens totalement désespérée, je n’arrive pas à en parler à mes tuteurs ni à ma référente pédagogique de peur que cela n’aggrave les choses...

Je me demande si j’ai bien fait de tout plaquer pour me retrouver dans cette situation où je me sens triste tout le temps, où je pleure en rentrant chez moi, j’ai envie de tout lâcher et je me sens faible...
En reconversion pro - virage à 360 degrés !
ESI depuis septembre 2020
Aloein
 
Messages: 2
Enregistré le: 11 Nov 2020 17:27

Messagepar Belphéghor » 11 Nov 2020 20:16

[quote="Aloein"]Bonjour,

Je me permets de rebondir sur ce sujet car je ressens le besoin de parler de mon stage également.

Je suis en première année semestre 1, c’est donc mon premier stage et ma toute première expérience dans le domaine du soin. J’ai travaillé pendant plus de 10 ans auparavant, j’ai occupé divers postes et j’ai toujours été très investie et mon travail était apprécié, j’ai toujours su m’adapter aux diverses situations.

Mais pour ce stage je tombe des nues... j’ai de grosses difficultés à m’adapter à l’équipe, en particuliers les aides soignants avec qui je travaille essentiellement pour le moment, surtout avec une personne qui s’est permise de m’aboyer dessus car je n’avais pas bien entendu ce qu’elle m’avait dit. Peu de patience et d’explications de ce qui est fait et des documents à renseigner... il faudrait que je sache quoi faire uniquement en les observant, je cite «ça fait déjà plusieurs jours que tu observes, quand même tu devrais savoir ce qu’on fait » sauf que moi j’apprends en faisant et on m’implique très peu dans les soins. Je n’ai pas le droits à l’erreur. Je n’ose plus poser de questions car lorsque je le fais j’ai l’impression de déranger et on me répond comme si j’étais débile. Je me sens comme un boulet.

Le seul moment que j’ai apprécié c’est lorsque j’ai tourné une après-midi avec une infirmière qui m’expliquait ce qu’elle faisait et m’a laissé pratiquer des soins. Mais une journée depuis une semaine et demi ça reste maigre...
Je me sens totalement désespérée, je n’arrive pas à en parler à mes tuteurs ni à ma référente pédagogique de peur que cela n’aggrave les choses...

Je me demande si j’ai bien fait de tout plaquer pour me retrouver dans cette situation où je me sens triste tout le temps, où je pleure en rentrant chez moi, j’ai envie de tout lâcher et je me sens faible...[/quote

Il faut que tu trouves quelqu'un à qui poser tes questions. Peut-être que tu pourrais en parler à l'infirmière en question. Il faut que tu pratiques de toute façon, au début tu fais les toilettes et ensuite il faut prendre en charge un groupe de patients. Faire des démarches de soins et apprendre à s'organiser.

Il faut que tu en parles justement. A la cadre, à la tutrice, à l'IFSI. Et que tu comprennes vite le système.

Ton vécu est normal. Ne t'en fais pas.
Il n'y a rien de grave ou anormal dans ta situation. Mais faut que tu comprennes ce qu'on attend de toi.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Lenalan » 12 Nov 2020 09:22

Quel milieu de merde, franchement.... Je sais pas si tous les apprenants sont traités partout comme ça, dans tous les domaines, mais alors nous vraiment on est des sacrés tocards.
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17618
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Belphéghor » 12 Nov 2020 09:40

Lenalan a écrit :Quel milieu de merde, franchement.... Je sais pas si tous les apprenants sont traités partout comme ça, dans tous les domaines, mais alors nous vraiment on est des sacrés tocards.



C'est vrai. C'est d'une inhumanité et d'une idiotie monumentales.

Sincèrement, se la péter devant les stagiaires comme ça c'est vraiment le degré zéro de l'intelligence, QI de moule cuites ces nanas.
Infirmière en disponibilité pour le moment bientôt de retour (en neuro !)
Avatar de l’utilisateur
Belphéghor
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 152
Enregistré le: 13 Oct 2020 16:10

Messagepar Lenalan » 12 Nov 2020 10:17

Je pense que la formation des étudiants devrait etre déjà un choix (moi je demande à ma chef de ne pas m'en mettre parce que je suis nulle en pédagogie) et ensuite être l'objet d'une formation solide (ça existe déjà, mais ceux qui ne sont pas formés ne devraient pas pouvoir avoir en charge les étudiants). Enseigner et transmettre ne coule pas de source, c'est pas livré avec le DE d'infirmier, moi perso je ne sais pas faire... Et je ne suis pas une connasse (enfin je crois pas :lol: ), j'ai jamais traité les étudiants comme ça, même ceux qui avaient de gros problèmes d'apprentissage ou de communication et qui m'agaçaient au plus haut point (oui, ça arrive d'avoir des grosses truffes qui posent de vrais problèmes, ne nous voilons pas la face :D ).
Mais maltraiter les étudiants pour se "défouler" ou pour se faire mousser (moi je sais, toi non), va falloir arreter 5 minutes...
Un jour j'ai pété un cable à l'hopital, j'étais IDE jeune diplomée, ma collègue (conne meme avec moi) s'en ai pris violemment à une ESI (lui demander de deviner ce qu'elle ne pouvait pas savoir si on ne lui dit pas!)... La fille commençait à pleurer (le tout devant le patient), je lui ai dit de sortir et ai dit à ma collègue "t'es vraiment dégueulasse, vieille conne". ça a failli finir à la baston... (elle est allée se plaindre à la cadre mais m'en fous... la cadre s'en foutait aussi d'ailleurs, pour elle "maltraiter" les ESI c'est "normal", elle me dit qu'elle aussi a été assez maltraitée quand elle était ESI).
Infirmière DE 2016 En statut mixte libéral/EHPAD

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17618
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-