Forum : Infirmières puéricultrices

Nous sommes le 23 Avr 2019 17:28

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar z0uka » 20 Fév 2019 09:05

Bonjour à tous !

Je viens chercher ici quelques informations et témoignages sur l'organisation et les différentes prises en soins que vous rencontrez dans vos services respectifs.

Je suis diplômée IDE de 2013, et j'avais jusqu'à lors travaillé en service adulte.

Depuis 3 mois, j'ai commencé à travailler en service de pédiatrie. Doublée deux jours, j'ai très vite été plongée dans le grand bain. Vous imaginez alors mon désarroi les premiers jours en service (premières semaines même...).

Je voudrais spécifier que je travaille dans les DOMTOM, ce qui rend un peu particulières certaines prises en charge, puisque nous avons un éventail assez varié de pathologies à suivre sans possibilité de transfert sur un autre hôpital ou service plus adapté.

Dans ce service, nous avons 15 lits. Nous sommes 2 IDE/IPDE le matin, l'aprem et la nuit. Les jours de chance, il y a parfois 3 IDE/IPDE le matin.
Il y a 3 AS/AP le matin, 2 l'aprem et 2 la nuit.

L'activité du service est variée :

- Suivi de patients atteints de maladie chronique (insuffisance rénale, cardiopathie, drépanocytose, VIH, diabète, maladies métaboliques, maladies hépatiques...). Ce sont des patients hospitalisés en urgence lors de décompensation ou alors en hospitalisation programmée.

- Hôpital de jour pour réintroduction protéines de lait de vache, cure de rémicade, ajustement de divers traitements...

- Prise en charge via les urgences de nombreuses pathologies/soucis sociaux (GEA, bronchiolites, méningites, malnutritions sévères, crise d'asthme, plaies, maltraitances/négligences/agressions sexuelles, brulures, luxations, soucis dermato, allergies protéines lait de vache... etc etc etc)

- Régulièrement, nous avons des nourrissons dont l'état de santé suite à une bronchiolite nécessite la mise sous Ifant Flow. Et c'est là que je m'interroge et attends vos témoignages. Considérés comme "soins intensifs" dans mon service, la surveillance des IF se fait toutes les 3 heures (ce qui est adapté me direz vous) avec des soins à l'enfant à apporter lors de ces moments de surveillance. Souvent, nous sommes finalement dans la chambre beaucoup plus qu'une fois toutes les 3 heures surtout lorsque l'enfant n'est pas stable.


Actuellement dans mon service, nous avons 2 enfants sous Ifant Flow, pour bronchiolite/décompensation cardiaque. Ces deux nourrissons sont porteurs de la maladie de pompe. L'un deux est nourri par sonde naso gastrique, avec des gavages toutes les 3 heures. Ces deux enfants ont besoin de beaucoup de présence en chambre de l'IDE/IPED car non stables.

Nous avons parallèlement un "soin palliatif" (les médecins ont du mal à se prononcer sur le projet de soin de l'enfant, variant de limitation de soins, à soins palliatifs, parlant parfois de greffe...) qui nous demande énormément de temps avec une prise en soins assez difficile socialement, psychologiquement et au niveau des soins : cure d'albumine tous les 2 jours, grosse réfection de pansement tous les 2 jours, nombreux traitements IV et traitement per OS que l'enfant refuse souvent, traitements à administrer qui donnent donc lieu à de la négociation et beaucoup de présence pour une relation de confiance à construire et reconstruire jour après jour.

Nous essayons au maximum de laisser l'IDE/IPDE qui s'occupe deux 2 Ifant Flow avec un maximum de 6 enfants. L'autre infirmière prend donc en soin les enfants restant, variant souvent de 8 à 9 et comprenant l'enfant en soins "palliatifs".

:fleche: Je viens à vous aujourd'hui pour avoir un peu un tour d'horizon et une idée sur "comment ça se passe ailleurs"??? Comme dans de nombreux services, nous prenons rarement nos pauses et finissons peu souvent à l'heure... Le soucis est que j'ai cette l'impression que les prises en soins sont parfois "à risque", par manque de temps pour chaque patient...

Comment se passe chez vous la prise en soins des Ifant Flow????


Combien d'enfants avez vous à prendre en soin?


Avez vous des soins palliatifs, des soins chirurgicaux, des hospit de jour... mélangés dans un seul et même service?

Merci beaucoup pour ceux qui auront pris la peine de me lire jusqu'au bout et d'apporter leur témoignage.
"L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait, mais ce que l'on fait quand on ne sait pas."
Avatar de l’utilisateur
z0uka
 
Messages: 19
Enregistré le: 02 Juil 2010 15:03

Messagepar marine64 » 21 Fév 2019 16:34

Bonjour,

je travaille dans un service de pédiatrie générale donc la diversité que tu décris je la retrouve dans mon service au quotidien.

Pour répondre à tes questions, dans l’hôpital où je travaille les enfants sous infant flo / optiflow / cpap sont en réanimation pédiatrique et pas en secteur traditionnel.
Dans notre service on a 8 lits d'hospitalisation de jour (chirurgie ambulatoire, tests allergiques, examens programmés, traitement IV chez des patients chroniques : chimio, immunosuppresseurs.....) avec 2 puéricultrices dédiées.
On a ensuite le secteur traditionnel où il y a 8 lits de petits et 9 lits de grands avec une puéricultrice pour chaque secteur, puis 4 lits de surveillance continue avec 1 puéricultrice.
Nous avons assez régulièrement des prises en charge palliatives (en 2 ans et demi j'en ai eu 6) qui sont en secteur traditionnel où on a un éventail infini de motif d'hospitalisation allant des infections, a la chirurgie(ortho, orl, urinaire, digestive...), a la chimio, maladie métabolique, anorexie, tentatives de suicide, maltraitance, crises convulsives...

Voilà pour mon expérience
Infirmière Puéricultrice en Pédiatrie générale
Infirmière Pau promo 2014 ~ Puéricultrice Montpellier promo 2015
Avatar de l’utilisateur
marine64
Forcené
Forcené
 
Messages: 360
Enregistré le: 19 Avr 2011 14:50

Messagepar z0uka » 21 Fév 2019 20:43

1 infirmière pour chaque secteur avec 8 et 9 patients me semble énorme, lorsque mon service comporte 15 lits et que je trouve que déjà 2 infirmières pour 15 c'est déjà si peu :choque:

Peut être que, contrairement à mon service, le tien ne prend pas en soin des Ifant Flow... La charge de travail doit donc être moins importante...

Merci beaucoup pour le retour d’expérience !!!
"L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait, mais ce que l'on fait quand on ne sait pas."
Avatar de l’utilisateur
z0uka
 
Messages: 19
Enregistré le: 02 Juil 2010 15:03

Messagepar segren » 27 Fév 2019 21:13

C'est la description classique de certains services de pédiatrie dans les hôpitaux périphériques chez nous...
Il faut rajouter que certains médecins ont besoin de la puéricultrice pendant leurs consultations externes alors qu'elles sont occupées a transfuser ou passer des chimio tout en étant appelées par les urgences pour perfuser des enfants...
La pédiatrie générale, la vrai, où il y a de tout, c'est hard core. Chez les adultes en soins palliatifs/onco j'avais 6 patients par secteur dans le CH ou j'étais étudiant ! Aux soins intensifs de pédia elles ont 6 lits et tous ne sont pas sous VNI... et j'en passe
Par contre 2 IDE/PDE H24 c'est pas le cas partout... a coté de chez mois c'est 1 en 12h et 1 en coupé en 7h a qui on demande de ne pas prendre sa pose de 12h-14h et qui doit rester après 17h...
IPDE ♂ 'Prairie culteur'
Avatar de l’utilisateur
segren
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 382
Enregistré le: 24 Juin 2011 01:30

Messagepar L0ngimanus » 27 Fév 2019 21:16

Je crois que malheureusement c'est le travail spécifique des DOM TOM (je ne sais pas trop où tu es mais bon). Un enfant sous IF et non en soins continus c'est pas des plus sécure...
Avatar de l’utilisateur
L0ngimanus
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 402
Enregistré le: 16 Oct 2013 07:51

Messagepar z0uka » 01 Mar 2019 15:35

segren a écrit :Par contre 2 IDE/PDE H24 c'est pas le cas partout... a coté de chez mois c'est 1 en 12h et 1 en coupé en 7h a qui on demande de ne pas prendre sa pose de 12h-14h et qui doit rester après 17h...


Effectivement... Je comprends que finalement nous ne sommes pas les plus à plaindre !

Merci pour la description de ton expérience.

Notre chère Ministre de la santé est venue nous rendre visite hier, nos difficultés lui ont été exposées, espérons quelques amélioration à venir :D
"L'intelligence, ce n'est pas ce que l'on sait, mais ce que l'on fait quand on ne sait pas."
Avatar de l’utilisateur
z0uka
 
Messages: 19
Enregistré le: 02 Juil 2010 15:03


Retourner vers « Infirmières puéricultrices »



Publicité

cron -