Forum : Aides soignants (AS)

Nous sommes le 15 Mai 2021 03:01

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Creol67 » 09 Avr 2021 15:40

Bonjour.

Il est actuellement possible d'exercer le métier d'aide soignant en tant qu'auto entrepreneur sous réserve d'un agrément qui est obligatoire et concerne, notamment l’assistance aux personnes âgées de plus de 60 ans, handicapées ou atteintes de pathologies chroniques.

Avec cet agrément, il est possible de travailler à domicile (cas le plus courant) et/ou en ephad, en clinique et même ..... à l'hôpital.

Depuis la Covid, de nombreuses sociétés se sont crées pour proposer des postes d'aide soignant indépendant de 14 à 17 euros de l'heure.
Donc une société vous trouve des "contrats" et vous y bosser. Cette société vous voie pour votre prestation. Vous n'êtes donc pas rémunérée. Vous êtes payé comme un entreprise (ce que vous êtes).

De nombreuses aides soignantes me demandent de travailler sous ce statut, plutôt qu'en Cdd ou intérim. Ce qui ne me dérange pas.... Mais je leur montre ce calcul.


Actuellement de base (en Alsace) je paie une aide soignante 10,5 euros de l'heure brut en ephad.

Pour un mois avec 2 dimanches, vous aurez donc :
151.67*10.5 = 1592.535
6.85*14 = 95.9 (prime de dimanche)
soit ->1688.435
En retirant 20% de charges salariales, vous avez sur votre compte 1350.75 euros. Retirez entre 40 et 100 euros pour la mutuelle.
Et vous n'avez plus rien à payer.

Pour le même mois de 23 jours travaillés et deux dimanche:
23*7 = 161
161 * 15 = 2415
Ces 2415 euros sont votre chiffre d'affaire. Vous pouvez l'utiliser tout ou en partie.
Mais ...
En allant sur le simulateur de charges que vous aurez à payer et dont voici l'adresse ou celui ci
il y aura environ 534 euro de charges à payer mensuellement.
Le revenu descend donc à 1850 environ.

Il faudra également payer la mutuelle, la CET qui est une taxe professionnelle.
Il faudra également payer l'impôt foncier, car une partie de votre domicile (7m² min) sera votre adresse fiscale.
Vous ne cotisez pas pour le chômage et vos droits en cas de maladies sont réduits à la plus simple expression.
Bref toutes charges comprises, vous toucherez environ 1500 euros par mois.


Si vous êtes en quête de liberté, je vous conseille plutôt les cdd qui vous ouvrent des droits pour le chômage et la sécu, tout en gagnant plus avec le solde tout compte.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 453
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar voloVOLO » 09 Avr 2021 15:52

Bonjour. Qui délivre ces agréments?
voloVOLO
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Enregistré le: 28 Avr 2019 13:57

Messagepar Creol67 » 09 Avr 2021 19:17

la
Franchement ça vous intéresse ????
Ca prend 3 mois pour 5 ans .
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 453
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar voloVOLO » 09 Avr 2021 19:28

Merci pour l'info même si je ne suis pas intéressée car IDE. Je ne comprends pas quel(s) intérêt (s) auraient les AS à opter pour cette deuxième solution en guise d'auto-entrepreneur(se) si ce n'est cet aspect salarial certes mais au détriment de la sécurité ce que vous démontrez fort bien. J'ai vu des postes d'aide à domicile à 10 € brut/h dans le G E et selon les offres d'emploi en intérim certaines rétribueraient les AS à 12€ brut /h, j'imagine que d'une agence d'intérim à une autre les marges ne sont pas les mêmes.
voloVOLO
Régulier
Régulier
 
Messages: 40
Enregistré le: 28 Avr 2019 13:57

Messagepar LuzaMoon » 09 Avr 2021 20:55

Bonsoir,

J'ai beaucoup de mal à voir des avantages la dedans pour ma part.

Je n'ai jamais été aussi libre et bien payée que quand je faisais des vacations. Et je n'ai pas de démarches à faire après avoir été enregistrée dans l'établissement.

J'aimerai comprendre pourquoi des collègues trouvent ca intéressant. Juste au cas ou je me planterai dans mes études d'IDE ^^
AS depuis 2013
ESI 2020-2023
Avatar de l’utilisateur
LuzaMoon
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 512
Enregistré le: 02 Sep 2019 15:21

Messagepar ruppert_aurelie » 11 Avr 2021 16:16

Korian approuvé cette mesure
ruppert_aurelie
Adepte
Adepte
 
Messages: 139
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar Creol67 » 12 Avr 2021 19:30

L'appât est sur l'annonce.
15 euros de l'heure. 10 journées en 10 heure c'est 1500 euro de gagné même si le paiement se fait toutes les semaines

Ce chiffre d'affaire peut être intégralement versé comme salaire mais il aura de nombreuses charges à payer par la suite. Les livreurs d'uber, par exemple doivent se faire au moins 3000 euros par mois de chiffre d'affaire pour se verser un salaire correct. Bien entendu ne comptez pas sur la banque avec ce genre de statut.

LuzaMoon a écrit :Je n'ai jamais été aussi libre et bien payée que quand je faisais des vacations. Et je n'ai pas de démarches à faire après avoir été enregistrée dans l'établissement.

C'est une pratique que j'encourage également. Plusieurs petits cdd dans plusieurs structures dans le mois.

Les bénéfices sont nombreux :
- Moins de fatigue,
- Le plaisir de travailler retrouvé en sachant que demain on est ailleurs,
- Moins d'histoires,
- Une meilleure implication et moins de travail "par habitude",
- Beaucoup plus de vigilance dans ses soins.

Et là je ne parle que de la partie visible de l'iceberg.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 453
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54

Messagepar ruppert_aurelie » 15 Avr 2021 16:03

En faite si je comprends bien, on devient une société qui fait le boulot d'une aide soignante ?
C'est légale ça ?
Pourquoi ne pas directement négocier son tarif plutôt que de passer par une entreprise ?
ruppert_aurelie
Adepte
Adepte
 
Messages: 139
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar Jo_bis » 15 Avr 2021 19:57

Entièrement d'accord avec ce que vous avez dit Créol.


Creol67 a écrit :Il est actuellement possible d'exercer le métier d'aide soignant en tant qu'auto entrepreneur sous réserve d'un agrément qui est obligatoire et concerne, notamment l’assistance aux personnes âgées de plus de 60 ans, handicapées ou atteintes de pathologies chroniques.

Avec cet agrément, il est possible de travailler à domicile (cas le plus courant) et/ou en ephad, en clinique et même ..... à l'hôpital.

Mais il y a un autre aspect à prendre en compte : pas de remboursement SS, ce qui voudra dire que les patients ou les familles paieront de leur poche l'intervention de l'AS.
Et là, bonne chance !
Déjà que les patients ne coopèrent que rarement quand ils ne paient rien, payer une toilette, ça va être compliqué, je le vois souvent "je paie, je fais ce que je veux" (alors qu'ils ne paient rien), ou traiter l'AS comme une domestique (ceux qui travaillent à domicile sauront de quoi je parle), elle se retrouvera vite à promener le chien ou aller chercher le pain...

Actuellement, une toilette de 30 minutes par une IDEL c'est AIS3 soit autour de 8€, il faudra en aligner des toilettes pour gagner sa vie...et payer les taxes et prélèvements sociaux (retraite, maladie, invalidité, prévoyance...).

Travail 7j/7 si on ne travaille pas on a aucun revenu.
Comment seront payés les déplacements ?
La clientèle, qui la trouvera ?
En cas d'hospitalisation ou de décès, qui trouvera un nouveau patient ?

Les patients ne vont pas payer pour un soin qu'ils peuvent avoir gratuitement ailleurs.

Liste non exhaustive.

Comme Créol, je pense que l'interim est une bonne solution qui préserve la liberté et permet de faire le tour de sa profession.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 10019
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar binoute1 » 19 Avr 2021 16:08

Et du coup, dans le caca si accident de travail, pas de possibilité de maladie pro
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Star VIP
Star VIP
 
Messages: 7507
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar Jo_bis » 19 Avr 2021 16:13

Tous les inconvénients sans les avantages.
"Il suffit de nous regarder pour voir comment une forme de vie intelligente peut se développer d'une manière que nous n'aimerions pas rencontrer."
Stephen HAWKING
Avatar de l’utilisateur
Jo_bis
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 10019
Enregistré le: 30 Jan 2004 10:33

Messagepar ruppert_aurelie » 20 Avr 2021 09:04

binoute1 a écrit :Et du coup, dans le caca si accident de travail, pas de possibilité de maladie pro

Mais là sécu va indemniser si on se blesse non ?
ruppert_aurelie
Adepte
Adepte
 
Messages: 139
Enregistré le: 14 Mai 2017 15:24

Messagepar cosmos » 20 Avr 2021 14:20

Cela fait des années que les AS désirent le statut d'AS libérale.

Les syndicats infirmiers sont montés au créneau , craignant un manque à gagner.

J'avoue que par un moment, j'y avais pensé, mais de toute façon impossible , et beaucoup trop de contraintes.

Je connais , cependant, des AS faisant le travail d'AS à domicile, rémunérées en CESU, comme les aides à domicile.
Avatar de l’utilisateur
cosmos
Accro
Accro
 
Messages: 1126
Enregistré le: 05 Jan 2006 21:33

Messagepar Creol67 » 20 Avr 2021 18:44

ruppert_aurelie a écrit :En faite si je comprends bien, on devient une société qui fait le boulot d'une aide soignante ?
C'est légale ça ?
Pourquoi ne pas directement négocier son tarif plutôt que de passer par une entreprise ?


Oui et non.
Moi directeur d'un ephad, je vais négocier à la baisse et à la très baisse si une société me propose de remplacer mon employé. Et pire encore si c'est directement un auto entrepreneur.

binoute1 a écrit :Et du coup, dans le caca si accident de travail, pas de possibilité de maladie pro


Oui, mais parfois non. Mais Jo-Bis a parfaitement raison.
Ce qui est annoncé c'est que :

Code : Tout sélectionner

En cas d’accident lié au travail, le micro-entrepreneur peut percevoir des indemnités journalières de la CPAM.

S’il cotise en tant qu’indépendant pour la maladie-maternité, le micro-entrepreneur percevra, sous conditions d’affiliation et de revenus, des IJ maladie en cas d’arrêt de travail lié à un accident.


Et la vrai réponse est :

Code : Tout sélectionner

Le micro-entrepreneur qui cumule son activité indépendante avec un emploi salarié, peut également percevoir des indemnités journalières accident du travail de la CPAM, au titre de son activité salariée, dès son embauche.

Pas vraiment la même chose .....


cosmos a écrit :Cela fait des années que les AS désirent le statut d'AS libérale.

Et le problème est et restera que l'AS n'a pas de rôle propre dans le sens juridique du terme. Et même à domicile, vous travaillez pour une structure sous l'autorité, la surveillance, la collaboration, le bidule de l'infirmière.

Mais tu as raison cosmos, et je l'ai prouvé à plusieurs reprises, il fat que l'AS puisse avoir son statut libéral. Même si c'est dur, et que la cotation est pourrie. en tout cas qu'elle puisse au moins avoir ce choix.
Donc qu'elle puisse se détacher totalement de l'infirmière.

MAis le statut d'auto entrepreneur, est, à mon sens, ce qu'il y a de plus pourri.
En faite on est à la limite de l'esclavage.


Que les AS comprenne bien 15 euros de l'heure pour ma société correspond en terme de salaire, pour de vrai à 7 euros de l'heure sur mon compte en banque, sans les arrêts maladies, les AT etc ....
Sachant quand dans le pire des cas dans les structures on est payé 10 euros brut de l'heure brut moins 20% pour le net .....


A vous de choisir.
Ex infirmier, ex DRH. Directeur d'une société de recrutement dans le médical et paramédical. Expert en paie et droit social.
Avatar de l’utilisateur
Creol67
Insatiable
Insatiable
 
Messages: 453
Enregistré le: 14 Aoû 2018 18:54


Retourner vers « Aides soignants (AS) »



Publicité