Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 20 Sep 2020 18:59

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Nicolas74150. » 15 Sep 2020 12:38

Bonjour,

je viens de finir mon stage de rattrapage en 3eme année et le bilan est vraiment incompréhensible!!

Voila mes problèmes :

- bilan de mi stage 4 compétences validées dont traitement de l'urgence

- 3 référents de stage

- J'ai dû reprendre par 2 fois un réfèrent (celui du bilan final…) qui avait oublié un médicament et qui avait fait une faute manifeste dans le protocole

-feuilles de suivi indiquant : toilette OK, Hygiene OK, respect des protocoles OK, gestion du service OK, connaissances médicaments OK, apprend des remarques faites OK, pansements OK, pose de cathetaires OK, pose de pousse seringue OK… organisation du chariot a revoir.

- Bilan de fin de stage : AUCUNE compétence validée, même les urgences acquises deviennent non mobilisées! En complète contradiction avec le suivi§

- bilan fait sans ma présence : le dernier jour j'ai trouvé le bilan dans ma bannette, les feuilles de suivi n'ont pas bougées, mes études de cas non plus..
Curieusement mon bilan de mi stage a disparu…


Mes questions sont :
- est il possible de faire un bilan sans que je sois présent pour en parler? Est ce légal (si non merci de m'indiquer ou trouver l'article de reference)
- est normal que personne ne s'interroge entre le bilan et le suivi?
- y a t-il un recours sur ce qui ressemble à un "lynchage" suite aux remarques sur les erreurs commises PAR le réfèrent?
- Peut-on faire annuler ce stage et en refaire un qui reflètera mieux mon niveau?
- J'ai eu de super notes aux partiels, au mémoire et globalement aux stages...

Je suis dépité par ce résultat…. la prochaine fois si mon réfèrent se trompe, je le laisse faire, a trop vouloir bien faire…

Merci de vos réponses.
Nicolas74150.
 
Messages: 2
Enregistré le: 15 Sep 2020 12:19

Messagepar Nanard » 15 Sep 2020 12:52

- est il possible de faire un bilan sans que je sois présent pour en parler? Est ce légal (si non merci de m'indiquer ou trouver l'article de reference)


Oui il est possible, c'est pour cette raison que le portfolio il faut toujours le garder sur soi pour être sûr qu'il sera rempli en ta présence.

- est normal que personne ne s'interroge entre le bilan et le suivi?


Non c'est pas normal, le référent qui a rempli le bilan final aurait du le faire avec celui qui a rempli le bilan de mi-stage pour lui poser des questions, voir tes difficultés, capacités, amélioration...

- y a t-il un recours sur ce qui ressemble à un "lynchage" suite aux remarques sur les erreurs commises PAR le réfèrent?


Non, peut-être que ton cadre pédagogique va contacter le service pour lui poser des questions sur la différence entre le mi-stage et le bilan final pour éventuellement refaire un autre bilan.

- Peut-on faire annuler ce stage et en refaire un qui reflètera mieux mon niveau?


Je ne pense pas, soit il est validé soit il ne l'est pas. Mais au final ça revient au même qu'il soit annulé ou que tu passes en rattrapage.
Avatar de l’utilisateur
Nanard
Habitué
Habitué
 
Messages: 85
Enregistré le: 17 Mai 2019 12:44

Messagepar Lenalan » 15 Sep 2020 13:13

Pourquoi avoir fait un stage de rattrapage si ton parcours était parfait?

Nicolas74150. a écrit :
- J'ai dû reprendre par 2 fois un réfèrent (celui du bilan final…) qui avait oublié un médicament et qui avait fait une faute manifeste dans le protocole


Erreur fatale que tu as payée cher: "reprendre" un encadrant revient à signer son arrêt de mort, on peut dire adieu à la validation du stage.




Nicolas74150. a écrit :- est il possible de faire un bilan sans que je sois présent pour en parler? Est ce légal (si non merci de m'indiquer ou trouver l'article de reference)


Oui c'est possible, il n'y a aucune loi ni article qui l'interdise.

Nicolas74150. a écrit :- est normal que personne ne s'interroge entre le bilan et le suivi?


Normal non, mais ils ont le droit de ne pas se poser plus de questions que ça.

Nicolas74150. a écrit :- y a t-il un recours sur ce qui ressemble à un "lynchage" suite aux remarques sur les erreurs commises PAR le réfèrent?

Non.

Nicolas74150. a écrit :- Peut-on faire annuler ce stage et en refaire un qui reflètera mieux mon niveau?

Non.

Nicolas74150. a écrit :- J'ai eu de super notes aux partiels, au mémoire et globalement aux stages...


Aucune importance, tu es jugée sur un stage à l'instant T, par sur l'ensemble de ta formation. On peut te trouver hyper compétent sur un stage et complètement nul sur un autre 3 mois plus tard, et inversement.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17437
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar loulic » 15 Sep 2020 13:38

Des compétences peuvent être considérées comme acquises à un moment de votre formation puis non acquises ultérieurement.

Par exemple concernant les urgences, la première semaine de stage vous prenez en charge un patient qui présente une dyspnée, et l’équipe trouve que vous gérez bien : compétence acquise.

Mais 3 semaines plus tard, vous êtes confronté à une hémorragie post op et vous vous plantez complètement. La compétence n’est en fait pas acquise.


C’est un exemple, l’enseignement c’est quelque chose de dynamique et on vous évalue tout au long du stage. C’est à vous de prouvez que vos acquis le sont réellement, et qu’ils sont consolidés. Et pas que sur une situation vous avez eu du bol.


Pour le reste comme à chaque fois on n’a qu’une version.

En espérant que votre situation se débloque.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5431
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Hématose » 15 Sep 2020 20:12

Non, ce genre de situation malheureusement fréquente n'a rien de normal et à tous les niveaux : la disparition du bilan de mi-stage, le fait que le bilan final n'ait pas été réalisé en votre présence et la contradiction entre vos feuilles de suivi et votre bilan final.
Il n'y a pas d'article de loi qui oblige formellement le tuteur à faire le bilan avec l'étudiant à ma connaissance. Cependant on note qu'un certain nombre d'instances recommande de faire ainsi (gouvernement, ars, charte d'encadrement des étudiants en santé, etc.). Un bilan de stage réalisé sans l'étudiant n'a pas de sens et empêche l'étudiant de se défendre lors de son évaluation.

Avez-vous signé votre feuille de bilan final ? Vous avez le droit de ne pas la signer et d'expliquer les raisons qui vous motivent à l'équipe pédagogique, en mettant en avant que les feuilles d'évaluation continue stipulent que vous maîtrisez l'ensemble des soins courant que l'on peut rencontrer dans le service et en expliquant que vous n'êtes plus en possession de votre bilan de mi stage (curieusement...). Ça ne vous empêchera (très certainement) pas de refaire un stage, mais au moins vous signifierez à l'ifsi votre désaccord concernant l'évaluation et l'aspect problématique de ce terrain.
Par ailleurs l'évaluation en fin de stage doit être en accord avec ce qui a été évalué tout au long du stage, c'est une manière aussi de vous prémunir contre les mauvaises surprises à la toute fin. Bien entendu (et malheureusement) ce qui fait foi devant la CAC demeure la feuille de stage mais vous ne perdez rien à exploiter le document.

Je connais des anciens camarades de promo qui juste à la veille du DE se sont plantés sur un stage, il a tout de même été validé et le DE leur à été donné. Si le reste du parcours est bon, ça peut ne pas retarder une diplomation.

A propos de la compétence de l'urgence, je souligne ce qu'il a été dit plus haut : l'évaluation de cette compétence peut être TRÈS aléatoire, certains ne la valident jamais même. Par ailleurs, je trouve que valider ou ne pas valider cette compétence ne reflète pas grand chose.

Je ne trouve pas normal qu'un ESI qui soit témoin d'une potentielle erreur doive laisser l'IDE avec lequel il apprend aller jusqu'à l'erreur s'il a les moyens de l'en empêcher sous peine de ne pas valider son stage. D'autant que laisser le tuteur aller jusqu'au bout de l'erreur peut lui être reproché, dans les deux sens l'étudiant est susceptible d'être perdant. Pile je gagne, face tu perds.

C'est par rapport à ce genre de situation que typiquement, il faut se couvrir en n'hésitant pas à photographier, photocopier ce genre de document et ne pas laisser les feuilles de stage vierges accessibles à tous.
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 153
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar Nicolas74150. » 16 Sep 2020 09:21

Bonjour,

je vous remercie pour vos réponses.
Je reste tout de même très choqué par la manière de faire du réfèrent qui n'a pas donné et ne donnera pas la moindre explication.
C'est dommage d'agir comme cela, c'est déjà par un métier facile mais ce type de comportement ne donne pas envie de continuer…

Le plus difficile est de ne pas savoir, ni comprendre un tel décalage entre le suivi et le bilan.

Bref son égo a, je pense, bousiller une année..
Nicolas74150.
 
Messages: 2
Enregistré le: 15 Sep 2020 12:19

Messagepar loulic » 16 Sep 2020 10:14

Vous aviez certes un référent, mais il a des collègues, un cadre. Ont ils validé votre bilan de stage ?

Par ailleurs vous nous dites que vous avez eu plusieurs référents, qu’en pensent-ils ?

Qui a fait votre bilan de mi stage et combien de temps vous a t’il encadré ?

Pouvez vous nous décrire les fameuses situations où vous avez repris votre référent ?

Cordialement
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5431
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Lenalan » 16 Sep 2020 13:11

Il y a "reprendre" et "reprendre", il faudrait effectivement expliciter ce qu'il s'est passé, on comprendrait sans doute mieux pourquoi ça s'est passé comme ça par la suite.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17437
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar loulic » 16 Sep 2020 13:14

Hématose a écrit :Il n'y a pas d'article de loi qui oblige formellement le tuteur à faire le bilan avec l'étudiant à ma connaissance. Cependant on note qu'un certain nombre d'instances recommande de faire ainsi (gouvernement, ars, charte d'encadrement des étudiants en santé, etc.). Un bilan de stage réalisé sans l'étudiant n'a pas de sens et empêche l'étudiant de se défendre lors de son évaluation. .


Le gouvernement s’est penché sur cette question ?

Je sais qu’ils n’ont pas grand chose à foutre, certes, mais ...

Sinon, en effet comme le souligne hématose, je fais une copie de chaque document qui me concerne : évaluation, note, ... Et même si ça ne sert pas immédiatement, ça peut vous sauver la mise demain.

Parce qu’à l’hôpital c’est fou comme certains documents ont la fâcheuse tendance à disparaître. Et d’autres à apparaître («  alors le 8/2/1987 vous êtes parti 4 mn avant l’heure, et le 6/4/2005 vous n’avez pas donné de deuxième tartine de confiture à madame Martin. Ça démontre que vous êtes un mauvais professionnel »).
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5431
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Lenalan » 16 Sep 2020 14:28

L'ARS aussi je pense qu'ils s'en foutent :D
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17437
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Hématose » 16 Sep 2020 15:41

Je vous promets que si vous entrez la bonne combinaison de mots sur Google, vous trouverez un certain nombre de documents émanant de l'ars et du ministère des affaires sociales, de la santé et du droit de femmes qui stipulent que selon les "bonnes pratiques", le tuteur doit réaliser le bilan de stage en présence de l'étudiant. Ce ne sont malheureusement que des préconisations.
Donc oui, ils se sont attardé sur la question :D

Après, si sur le livret d'accueil du terrain sur lequel cet étudiant était ou un autre document il est écrit noir sur blanc que le bilan devait se faire en sa présence, c'est différent.
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 153
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar medge71 » 16 Sep 2020 17:00

Bonjour,

En faisant des remarques (quelles étaient elles ? sur quel ton ?) à un IDE diplômé, c'est se tirer une balle dans le pied.

On ne critique jamais une personne diplômée en tant qu'apprenti, quand bien même il aurait fait une erreur (d'ailleurs erreur grave ? avais tu toutes les infos concernant la PEC du patient ? changement de prescription du médecin entre temps ?).

Tu vas trouver ca nul, tout ce que tu veux, c'est malheureusement la vie merveilleuse du monde du travail (je rétrécisserai à même monde hospitalier très hiérarchisé).
Médecin Généraliste thésée depuis 2017
medge71
 
Messages: 9
Enregistré le: 30 Aoû 2020 08:38

Messagepar lafolldingue » 16 Sep 2020 17:28

Tout a déjà été dit, mais en effet, il y a une façon de faire remarquer une erreur commise par l'IDE. Par contre si c'est devant le patient, c'est rédibitoire.il y a un temps et un lieu pour tout. Après comme déjà mentionné, nous n'avons su'une version.

On ne le dit jamais assez, le bilan doit être rempli AVEC l'ESI.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3746
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar Lenalan » 17 Sep 2020 09:17

J'avais une tactique (je l'ai encore, avec les médecins :lol: ) quand je vois une erreur. Je ne "reprends" personne, je ne dis même pas que j'ai constaté une erreur. Je dis à la personne que je ne comprends pas pourquoi elle fait comme ceci ou comme cela, parce que sur la prescription c'est marqué ça, et je n'arrive pas à faire le lien. En regardant de plus près, elle se rend compte toute seule qu'elle a fait une erreur et vous remercie.

Exemple concret et déjà vu: Mme Machin a un INR à 4,5 (coumadine à 5 mg/jour), le médecin a été informé, on lui demande quelle dose de coumadine on doit mettre au vu des résultat. Il nous dit "mettez à 6 mg". Euhhhh... ok (sauf qu'on recherche l'effet inverse donc il faudrait baisser la coumadine). On ne dit pas "vous vous trompez docteur", ni même "excusez-mois mais je crois que vous vous trompez" mais "il y a une raison particulière pour augmenter la coumadine de Mme Machin alors qu'elle a une INR à 4,5?" (dans le style "j'ai sans doute loupé une info") et là il nous dit "oh damned, je me suis trompé, c'est 4 mg" ou alors "oui, oui, c'est normal on cherche à avoir un INR à 6" (je dis n'importe quoi au hasard, mais ça peut arriver, rien de pire que de signaler "une erreur" qui est en fait volontaire pour une raison ou une autre!).

Bref, ça marche pour tout et en toutes circonstances.... Mais ça s'apprend avec les déconvenues. Parfois on fait les choses sans voir le mal, et c'est mal pris, il faut s'adapter.
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 17437
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Hématose » 17 Sep 2020 10:30

"quelque chose m'interpelle dans ta manière de voir les choses mais sans doute est ce moi qui suis ignorante/ignore une subtilité"
"je souhaiterais que tu m'expliques ton raisonnement"
"j'ai besoin de précisions"
"je voyais les choses autrement"
"je ne comprends pas ce qui te fait dire/conclure ça car..."
"ah, toi tu trouves ça ? Oh, j'ai trouvé tout autre chose, tu m'expliques ?"
"aurais-tu la gentillesse de reprendre tout ça avec moi ?"

Après il faut aussi avoir l'humilité de savoir que c'est peut être aussi nous qui disons de la merde et que c'est bien la personne en face qui a raison, dans tous les cas on a rien à perdre à vouloir en discuter avec l'autre et quoi qu'il arrive c'est enrichissant d'échanger.
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 153
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-