Forum : Etudiants infirmiers (ESI)

Nous sommes le 12 Nov 2019 06:26

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar Roxyfox92 » 07 Sep 2018 16:36

Une enquête interne a été ouverte par la direction de l'IFSI de Toulouse après "un bizutage de grande ampleur". La FNESI a condamné ces actions et a rappelé son engagement contre le bizutage. https://buff.ly/2MXLxGg Quelle est votre opinion en la matière?
Roxyfox92
 
Messages: 20
Enregistré le: 19 Sep 2017 11:30

Messagepar binoute1 » 07 Sep 2018 16:47

opinion sur ?

la fnesi ?
le bizutage ?
ce bizutage là ?
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6756
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar Lenalan » 07 Sep 2018 17:44

Le bizutage est interdit. Après lors des "fêtes d'intégration" il se passe des choses, libre à chacun d'y participer ou pas.
Moi perso je n'ai pas été au bizutage quand j'étais en 1ère année et je n'ai pas participé au bizutage des 1ères année quand j'étais en 2ème, ce sont des choses qui ne m'intéressent pas (j'ai été à aucune fête d'ailleurs :lol: ).
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16338
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar Karana Mudra » 08 Sep 2018 12:53

Je n'aime pas non plus le bizutage classique à savoir jeter nourriture et autres trucs dégueux en réponse à des défis plus ou moins dégradants.
Par contre je pense qu'il est intéressant qu'il y ait un petit moment d'intégration des nouveaux étudiants : on sait que ce sont 3 années peuvent être dures sur le plan émotionnel et il me semble important de pouvoir compter sur un groupe soudé et solidaire tant sur le plan des études que sur le plan humain.
Ce rite, c'est l'occasion de briser la glace, faire en sorte qu'on se parle rapidement et qu'il n'y ait pas ou peu d'étudiants laissés de côté.

Je ne sais pas ce qui s'est passé exactement à Toulouse, mais je trouve qu'en dehors du fait que c'est interdit et tout, le traitement médiatique de cette "affaire" est lamentable, comme souvent : ce jour là, il devait y avoir une 10aine d'autres écoles qui faisaient des bizutages du même tonneau mais apparemment les journalistes ont préféré se focaliser sur les infirmiers. Dans quelques semaines, les PACES (entre autres) vont rentrer et, je parle en connaissance de cause, leur bizutage est quand même bien plus hardcore (il y a des antécédents de viols, décès et blessés graves...). Or là, aucun blessé, rien : des personnes se sont senties mal et s'en sont plaint, c'est tout à fait regrettable et j'espère qu'elles peuvent aujourd'hui reprendre leur formation sereinement mais les articles qui ont relayé cet incident le déforment, et le résultat c'est qu'on peut lire un torrent de réactions haineuses contre les ESI (j'ai quand même lu quelqu'un nous assimilant à des nazis...) alors que 95% des étudiants de 1 et 2A étaient plutôt contents de cette expérience, et qu'une bonne partie (dont je fais partie) n'a absolument pas fait de bizutage mais ont organisé des petites activités pas du tout dégradantes avec à la clé un rassemblement autour d'un verre pour des échanges de conseils, expériences, ressentis et autres blabla...


Ceci dit sur le fait que "chacun est libre d'y participer ou non" ce n'est pas si simple : le consentement dans ce genre de situation est biaisé par le fait que l'on peut passer pour un rabat joie, ou par peur de représailles. C'est pour ça que je trouve normal qu'il soit interdit, sur le principe. En pratique, ben... il est pratiqué dans quasiment toutes les formations secondaires, parfois même dans les locaux de facs. Alors encore une fois, en faire toute une histoire je trouve ça totalement con, c'est comme faire un article de malade pour un type qui a fumé un joint dans la rue : "notre équipe arrivée sur place découvre un jeune à casquette qui se roule un buzz en toute impunité... il finira même par l'allumer devant nous et nous proposer de 'tirer une barre' " :lol:
Karana Mudra
 
Messages: 6
Enregistré le: 30 Mai 2017 11:26

Messagepar Cannelle2a » 10 Sep 2018 11:51

Roxyfox92 a écrit :Une enquête interne a été ouverte par la direction de l'IFSI de Toulouse après "un bizutage de grande ampleur". La FNESI a condamné ces actions et a rappelé son engagement contre le bizutage. https://buff.ly/2MXLxGg Quelle est votre opinion en la matière?


Le bizutage est interdit, quelqu'en soit le milieu. Il a un aspect négatif, perso, je trouve qu'il y a quelque chose de pervers dans le bizutage, et je trouve très déplacé et immature qu'il s'en passe dans les IFSI. Dans notre IFSI, nous organisons des soirées d'intégration. Nous en faisons une bientôt entre nous, L2, et un peu plus tard, nous en ferons une pour les L1 et L2. Le but, se rencontrer, échanger, proposer aux L1 un partenariat, pour les aider à passer sereinement leur première année.

Le travail d'infirmier est marqué par des valeurs et concepts, je trouve bien dommage que ça ne soit pas mis à l'honneur partout...

Personnellement, je déplore ce qui s'est passé à Toulouse, et déplore tous les bizutages en général.
ESI 2017/2020 IFSI Ajaccio
Stage S1 HP Psychiatrie DMTC
Stage S2 UNV
Stage 2 S2 Ehpad, démence et alzheimer
Stage S3 : Unité de chirurgie ambulatoire
Stage S4 : Cardio
Avatar de l’utilisateur
Cannelle2a
Forcené
Forcené
 
Messages: 261
Enregistré le: 31 Mai 2017 15:21

Messagepar lafolldingue » 10 Sep 2018 13:27

là clairement l'affaire en question relève bien du bizutage... INTERDIT et honteux...
après il peut très bien y avoir des rassemblements d'intégration basés sur la libre participation de chacun, sans pour autant virer à l'humiliation....
IDE 2018 - urgences - Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3061
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar binoute1 » 10 Sep 2018 17:14

combien y a-t-il eu d'élèves concernés ?
combien se sont plaints ?
les faits relatés par le journalistes sont -ils bien circonstanciés ? (la dernière fois qu'un journaliste a parlé d'une affaire dans le milieu infirmier, pardon, mais la profession passait pour n' employant que des anges noires ...)
"Le psychiatre sait tt et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien ms fait tt, le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le médecin légiste sait tout, mais un jour trop tard"
Avatar de l’utilisateur
binoute1
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 6756
Enregistré le: 02 Juil 2008 20:45
Localisation: pas là où je voudrais

Messagepar 06karim » 14 Sep 2018 05:12

Totalement scandaleux. Apparemment la direction était au courant.https://www.ladepeche.fr/article/2018/09/10/2865918-bizutage-ecole-infirmiers-chu-toulouse-savait-selon-plusieurs-temoins.html

Si tel était le cas la direction doit changer. non mais c quoi ce délire alors que le bizutage est illégal!!

Dans mon ancien IFSI il n'y a pas de bizutage. Ce n'est pas du tout le genre de la maison. Il faisait déjà la chasse aux tongues, shorty... imaginez un bizutage cela aurait relevé de la tentative de suicide. Pour autant on était une promo soudée. On a fait des soirées ensembles et c'était super malgré la pression exercée par les formateurs.
IDE aux urgences depuis 07/16
06karim
Accro
Accro
 
Messages: 797
Enregistré le: 16 Mar 2013 15:40

Messagepar GauthierLG » 14 Sep 2018 10:16

Dans notre IFSI, nous avions eu un bizutage en première année, sur la plage avec des jets de nourriture, défi sportifs etc...
On a pas été traumatisé, d'ailleurs, nous avions été averti par les 2ème années du contenu, une liste d'allergène a circulée et à tout moment, on pouvait partir (ce qu'on fait deux, trois personnes) :D

Au final, nous étions très content hormis 2 3 personnes qui n'ont pas aimé .

Cette année, nous avions bien réfléchi à le faire ou pas, le contexte avec Toulouse et tout ça puis finalement, on s'est dit :

" Pourquoi faire comme les autres ? " :!:

Finalement, on va faire une soirée d'intégration avec quand même quelques défis et petits jeux mais finalement, il n'y a pas de bizus mais seulement des filleuls ( on a fait du parrainnage aussi) :roll:

C'est difficile car bien qu'il puisse avoir une bonne démarche dès le départ, ça peut mal finir notamment à Toulouse, le bizutage ne devrait pas être strictement illégal mais il faut que ce soit bien fait et au moindre dérapage, tout arrêter :?:
ESI PROMOTION 2017-2020

Stage S1: USLD
Stage S2: Cardiologie
Stage S3: Libéral
Stage S4: Chir mixte
Stage S5: Psychiatrie
Avatar de l’utilisateur
GauthierLG
Habitué
Habitué
 
Messages: 95
Enregistré le: 29 Mai 2017 14:49

Messagepar 06karim » 14 Sep 2018 16:53

Comme vous l'indiquez certaines personnes ont mal vécu ce bizutage. Les étudiants vivent cette pratique de différentes manières.

Bien sûr que certains ne vont pas se sentir humiliés, bien sûr que dans certains endroits cette pratique se passe sans volonté de rabaisser. Mais cette pratique a un fort risque de dérapage. C'est d'ailleurs pour cela que le bizutage est illégal. Et ceci n'est pas un choix.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F2275
IDE aux urgences depuis 07/16
06karim
Accro
Accro
 
Messages: 797
Enregistré le: 16 Mar 2013 15:40

Messagepar Lenalan » 15 Sep 2018 10:02

Nous le "bizutage" s'était faits en 2 temps. Une "journée d'intégration" à l'IFSI: petits jeux de piste pour l'attribution d'un parrain (photos enfants des 2ème année et les 1ère année doivent en choisir une et retrouver leur parrain "adulte") puis repas partagé offert par les 2ème année. On ne peut plus soft (aucune obligation de participer non plus). la directrice et les formateurs sont présents et viennent boire un coup (alcool interdit) :D
Il y a aussi une soirée organisée avec le "gros" bizutage (sur volontariat, mais en dehors de l'IFSI) avec déguisements, gages dans les rues etc... parfois ridicules, parfois alcoolisation massive... Mais aucun dérapage signalé à ce jour et obligation de rien :D
Infirmière DE 2016 En libéral depuis 2018

Aide-Soignante DE 2004 en EHPAD
Avatar de l’utilisateur
Lenalan
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 16338
Enregistré le: 14 Juin 2012 14:29

Messagepar blocop » 27 Sep 2018 09:53

hello,

la polémique avec ce bizutage là, c'est que la direction a organisé cette conspiration.
Elle a ordonné aux ESI de se rendre dans un salle, pour un motif administratif, signé de leur main!
et ils ont fermé les portes, laissant les ESI en pature :choque:

alors oui, moi ça me choque! je n'ai jamais participé à ses orgies, aucun interet, c'est pas comme ça que je me fais des potes!
pourquoi ne pas proposer des jeux?
pourquoi ne pas faire une bonne action? récolter des denrées pour la SPA par exemple, dans une grande surface?...

ché pas, ça m'a toujours choqué... :roll:
le harceleur est faible,il devient harceleur pour ne pas être harcelé lui même. Marcel Rufo
blocop
VIP
VIP
 
Messages: 2588
Enregistré le: 23 Déc 2008 09:35
Localisation: près de mon GPS...

Messagepar eprex » 30 Sep 2018 09:50

Une solution avait été adoptée par l'IFSI où j'ai fait mes études à l'époque: organiser le bizutage des nouveaux étudiants (on disait "élève" !).
Premier jour, rassemblement de tous les nouveaux première année dans l'amphi: une directive du ministère restreint le budget de la formation, certains élèves vont devoir accepter d'être transférés vers d'autres écoles hors du département, un questionnaire nous est distribué pour "garder les meilleurs".
Au programme; "quelle est la couleur des aiguilles pour IM ?" et "dans quel sens est plié une tubulure de perfusion ?" (répondez par horaire ou ante-horaire). J'ai "percuté" à la question "quel est le débit du Rhin lorsque la température est inférieure à zéro degrés ?", j'ai regardé certains plancher jusqu'à la fin du temps imparti sur le questionnaire où un grand nombre d'autres questions saugrenues étaient disséminées !

J'ai trouvé cette idée sympathique et bonne: l'organisation d'un bizutage par et avec l'ensemble de ceux qui font l'école :)
Édition du post en cours...
Avatar de l’utilisateur
eprex
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 234
Enregistré le: 17 Mar 2017 11:12

Messagepar Paullaurent59 » 30 Sep 2018 17:27

Le plus gênant dans cet histoire de bizutage au CHU de Toulouse, c est même pas le bizutage

c est la confiance des élèves envers l équipe de formateurs qui est rompue et qui sera difficile de reconstruire
Paullaurent59
Forcené
Forcené
 
Messages: 281
Enregistré le: 05 Avr 2014 16:01

Messagepar Jeanboulanger » 01 Oct 2018 06:05

Franchement ils n'ont pas mieux à faire ?
Jeanboulanger
Adepte
Adepte
 
Messages: 147
Enregistré le: 29 Déc 2016 13:29


Retourner vers « Etudiants infirmiers (ESI) »



Publicité

-