Forum : Profession infirmière (IDE)

Nous sommes le 02 Déc 2020 23:03

Mot de passe oublié ?

Se souvenir de moi

Messagepar sim89 » 01 Sep 2020 10:42

Bonjour

Je souhaiterai changer de région :

J'ai une expérience en bloc opératoire (FF-IBODE un peu plus de 2 ans) et 8 mois de réanimation. Je souhaiterais partir pour ce même service (Urgences, SMUR, SSPI, rea, USC...) avec un projet IADE à court/moyen terme.

Pour des raison personnel je souhaiterais partir pour la Bretagne, après plusieurs recherches sur le forum et de manière générale, il semblerai que les places soient très chères dans cette région.
La deuxième solution partir sur Paris (HEGP, Robert Debré, Saint Louis, Lariboisiére...), j'entends beaucoup d’écho différents, avez-vous des avis récents (ambiance...)?

Merci d'avance !
sim89
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 21 Juil 2018 18:06

Messagepar loulic » 01 Sep 2020 11:01

Si vous avez une expérience de bloc , la Bretagne vous accueillera à bras ouverts !

Par contre si vous cherchez un financement iade, ça va être beaucoup plus compliqué.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5514
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar sim89 » 01 Sep 2020 11:46

Merci pour votre réponse rapide.

Les places aux urgences/réas sont elles faciles à trouver ?
sim89
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 21 Juil 2018 18:06

Messagepar lafolldingue » 01 Sep 2020 11:52

Bonjour, je suis originaire de Bretagne et ai quitté justement pour paris.
En Bretagne les places SMUR et réa sont rares. Quoi que réa sur un coup de chance alors qu'il y a des besoins, ça peut passer.
A savoir que tu y seras recrutée en tant que contractuelle, parfois payée en dessous des grilles indiciaires. Pour la formation IADE tu devras partir sur un financement propre, sauf coup de chance.

Sur Paris, c'est tapis rouge, tu postules directement auprès des services, donc tu as l'embarras du choix. Le SMUR reste très prisé, et il y a une longue liste de prétendants. Tu peux consulter les besoins sur le site de la FHF. Sur l'APHP tu es recrutée directement stagiaire de la FPH et titulaire un a après. Tu peux te faire financer la formation IADE après 2 ans d'ancienneté dans ton service.

Après la vie n'est pas la même. Les logements en île de France sont très chers, selon où tu habites il faut parfois prévoir pas mal de temps dans les transports en commun. Tu peux avoir un logement temporaire avec l'APHP mais faut pas trop rêver, plus de demande que d'offre.

En ce qui me concerne, même si je suis amoureuse de ma région natale, je suis heureuse d'avoir pu trouver un poste dans un service que je voulais, et saisir toutes les opportunités que m'offre la vie sur Paris. Mon choix était purement professionnel.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3818
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar lafolldingue » 01 Sep 2020 11:53

sim89 a écrit :Merci pour votre réponse rapide.

Les places aux urgences/réas sont elles faciles à trouver ?

J'ai bossé aux urgences en Bretagne car je connaissais quelqu'un. Tout dépend des CH.
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3818
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 01 Sep 2020 13:21

sim89 a écrit :Merci pour votre réponse rapide.

Les places aux urgences/réas sont elles faciles à trouver ?


Ce dépend. Dans de (très) gros établissements publics ou privés, le turnover aux urgences est tel que non, les places ne sont pas chères. En faisant valoir votre expérience vous avez toutes les chances d’y être embauché directement.

Mais les conditions de travail n’y sont pas saines, et la stagiairisation ne se fera pas avant plusieurs années ( si vous tenez le coup).

Les places de rea ne sont plus trop difficiles à obtenir malheureusement pour des raisons similaires.

Les places de SMUR sont par contre complètement bouchées.

Ce qui manque cruellement c’est la compétence IBO. Là vous pouvez même avoir un financement dès votre arrivée.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5514
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar Hématose » 01 Sep 2020 17:28

En revanche, les réas d'hegp, ça va être compliqué si vous n'avez pas déjà une très solide expérience en réanimation, surtout sur les réas chir et les sspi (c'est la même équipe). Malgré qu'ils recherchent activement, ils demandent d'avoir déjà un peu de recul (ou d'avoir été stagiaire chez eux ce qui ne semble pas être votre cas). La réa med est déjà plus accessible ainsi que l'usip et l'usic. Ils recrutent aussi sur le bloc. Et vous accueilleront à bras ouverts.

Je connais aussi la sspi de St Louis et là aussi, ils recherchent et ont eu pas mal de départs récemment avec des entrées en école d'ia. Je peux vous fournir directement les coordonnées de la cadre iade en charge de la sspi si vous le souhaitez.

Si vous avez d'autres questions...
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 202
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar sim89 » 01 Sep 2020 19:05

Bonjour

Merci à tous pour vos messages.

Hématose : Tu as l'air de bien connaitre saint Louis tu y as travaillé ?
Je suis preneur si tu as des contacts

Bonne soirée
sim89
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 21 Juil 2018 18:06

Messagepar Hématose » 02 Sep 2020 14:21

Je vous ai envoyé un message privé.
AS DE 2017
IDE 2020
Hématose
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 202
Enregistré le: 27 Juil 2017 15:34

Messagepar Somz2 » 11 Sep 2020 19:14

Bonjour,
La situation a évolué ces derniers mois/dernières années en Bretagne et il n'est désormais pas plus difficile qu'ailleurs d'y trouver un poste dans les services que vous mentionnez, surtout si vous avez déjà un peu d'expérience.
Par contre, comme cela a été dit, obtenir un financement pour la formation IADE est plus compliqué. Il ne vaut mieux pas compter sur le public pour cela et plutôt se faire embaucher dans le privé, puis rupture conventionnelle puis financement par pôle emploi...
Somz2
 
Messages: 9
Enregistré le: 25 Mar 2019 22:50

Messagepar lafolldingue » 14 Sep 2020 05:06

Somz2 a écrit :Bonjour,
La situation a évolué ces derniers mois/dernières années en Bretagne et il n'est désormais pas plus difficile qu'ailleurs d'y trouver un poste dans les services que vous mentionnez, surtout si vous avez déjà un peu d'expérience.
Par contre, comme cela a été dit, obtenir un financement pour la formation IADE est plus compliqué. Il ne vaut mieux pas compter sur le public pour cela et plutôt se faire embaucher dans le privé, puis rupture conventionnelle puis financement par pôle emploi...

Pourtant des collègues souhaitant retourner en Bretagne dans un service de réanimation ont trouvé portes closes... Je pense que c'est comme partout. Ils ont l'embarras du choix sur les candidatures, il faut tenter de se démarquer...
IDE 2018 Réanimation
Réserviste SSA
Avatar de l’utilisateur
lafolldingue
VIP
VIP
 
Messages: 3818
Enregistré le: 16 Mar 2015 12:13

Messagepar loulic » 14 Sep 2020 12:20

Je pense que c’est une question de timing.

Il y a un turn over très important dans ces services, phénomène assez récent et pas vraiment intégré par les cadres ( qui tournent eux aussi tous les six mois).

Pour les rh ce turn over est une bonne chose. D’ailleurs quoi qu’il se passe, tout ce qu’ils font est intelligent et tout va bien ( sauf les agents qui sont tous nuls et fainéants).

Pour les équipes c’est une horreur et le turn over engendre le turn over. Les nouveaux font trois mois, le temps d’être formés, et partent devant les conditions de travail catastrophiques. Ça épuise les anciens qui finissent par se casser aussi.


Mais pour l’encadrement c’est simple : il n’y a pas de postes vacants, et la liste des postulants est longue. Donc tout va bien.


Aussi si vous postulez, on vous répondra qu’il n’y a pas de besoins. Et pourtant le mois prochain il y aura peut être 3 postes à pourvoir. Et pareil le mois suivant.

Il faut tomber au bon moment, et/ou vous arranger pour que votre dossier arrive en haut de la pile.

On va pas se mentir, connaître du monde est un plus. D’ailleurs il vaut mieux une connaissance bien placée que n’importe quel dossier. C’est d’ailleurs le mode de recrutement actuel : des pistonnés externe à l’établissement prennent les postes les plus recherchés.

Pas d’inquiétude, ils se cassent dès qu’ils ont obtenu ce qu’ils voulaient.
Dès qu'il eut franchi le pont, les fantomes vinrent à sa rencontre.
Avatar de l’utilisateur
loulic
Gold VIP
Gold VIP
 
Messages: 5514
Enregistré le: 10 Juil 2009 07:46

Messagepar sim89 » 16 Sep 2020 22:55

Bonjour

Merci pour vos retours et les informations.
sim89
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 21 Juil 2018 18:06

Messagepar sunnylight » 13 Oct 2020 14:55

bonjour, sur paris il est très simple d'obtenir un poste aux urgences les places sont faciles a avoir tant cela bouge dans les services en terme de personnel !
sunnylight
 
Messages: 9
Enregistré le: 24 Mai 2018 15:59

Messagepar sim89 » 13 Oct 2020 20:03

Bonsoir

Merci pour la réponse.
sim89
Régulier
Régulier
 
Messages: 54
Enregistré le: 21 Juil 2018 18:06


Retourner vers « Profession infirmière (IDE) »



Publicité

-